Aide à l’exportation

Avec la mondialisation et l’internationalisation de plus en plus accrue des marchés et de l’impact de ce phénomène sur les économies nationales, l’exportation est devenue une activité primordiale dans la vie de nombreuses entités économiques. Cependant, réaliser des opérations à l’export nécessite des ressources financières importantes dont ne disposent pas les PME ou tout type d’entreprise de taille intermédiaire.

comparez les banques pros

comparer

Quels sont les types d’aides qui sont disponibles ?

Il existe désormais en France, de nombreuses modalités d’aide à l’export en France. Ceux-ci sont pourvus autant par des organismes publics nationaux que par des entités qui émanent de la vie des collectivités territoriales, surtout si l’essentiel des potentialités économiques locales est basé sur des ressources destinées à être échangées principalement ou exclusivement en dehors du territoire.

À côté de ces démarches nationales, existent également de nombreuses démarches internationales, à l’échelle de la communauté européenne. Ces derniers sont peu connus ou très méconnus des Français.

Qui peut en bénéficier ?

Aujourd’hui, tout entrepreneur qui souhaite faire la promotion d’un projet de développement à l’international peut trouver l’appui et le financement qui correspondent à ses besoins : participation au développement à court et à long terme, sécurisation des transactions, conseil et orientation vers un réseau de contacts et solutions pertinents.

Panorama des acteurs et organismes qui octroient des modalités d’aides

  • Bpifrance export qui est un label d’assurance et de financement (surtout pour les PME) créé conjointement par BPI France, la Coface et Ubifrance.
  • La Coface est l’organisme qui est chargé de la gestion des garanties publiques pour les opérations des entreprises françaises d’exportations.
  • Ubifrance qui est un organisme d’accompagnement qui informe et conseille les entreprises françaises enclines aux exportations.
  • La chambre de commerce international de France.
  • Les Collectivités territoriales pour le développement.

Quelques dispositifs d’aides

À l’échelon national, on a

  • le prêt de développement à l’international d’export de Bpifrance Export,
  • la subvention de croissance à la prospection qui englobe des soutiens financiers ainsi que des services pour assurer les activités de prospection.
  • Les soutiens aux contrats export qui consistent en des prestations d’assurance crédit ainsi qu’en l’obtention de garantie ou de caution.
  • Un dispositif d’aides à l’implantation à l’étranger qui renferment des concours financiers pour investir ainsi que des services d’accompagnement et d’accueil en réseau, à l’étranger
  • Un dispositif d’aides de participation au recrutement de personnel qualifié pour l’international ou l’export, par l’état avec le bénéfice d’exonération fiscale pour les missions export ou, par les structures de crédit avec les prêts d’impôt export.

Au niveau de l’Union européenne, on a :

  • La subvention d’opérations pour la promotion des activités d’export.
  • La mise à la disposition des entreprises de fonds structurels pour sa croissance.
  • La facilitation de l’accès au crédit par le biais de la création d’instruments financiers adéquats.
  • La banque européenne d’investissement.
  • Le fonds européen d’investissement.
  • Quelques réseaux ou cabinets privés internationaux.
comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires