Comment choisir son offre de bourse en ligne ?

Vous cherchez un excellent moyen d’optimiser vos placements ? Investissez en bourse. En effet, c’est un investissement à long terme qui vous permet d’épargner de l’argent tout en faisant des bénéfices. Avec l’avènement des banques en ligne, il est aujourd’hui facile d’investir en bourse. De plus, vous pouvez placer votre argent n’importe où et à tout moment, car les transactions se font entièrement en ligne. Toutefois, sachez que l’investissement en bourse n’est pas une décision à prendre à la légère, car les risques de perte sont réels. Néanmoins, avec de bons conseils, vous pourrez gagner de l’argent très vite. Alors, comment choisir une offre de bourse en ligne ? Cet article fait le point sur le sujet.

Pourquoi investir en bourse ?

Vous avez déjà entendu parler de la bourse, mais vous ne savez pas comment elle fonctionne. Pour faire simple, la bourse est un marché sur lequel les investisseurs peuvent acheter et revendre des actions et des obligations. La valeur de ces titres change en fonction de l’offre et de la demande et c’est sur cela que vous allez spéculer. Quand la valeur des titres augmente, c’est le moment de vendre.

Il est tout à fait possible d’investir sur le court ou le long terme en bourse. Par ailleurs, ce type d’investissement est accessible aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers. Pour ces derniers, la bourse constitue un excellent moyen de générer des revenus additionnels sans bouger de chez eux. De plus, c’est également une solution d’épargne intéressante pour un placement à long terme. Il peut par exemple servir à préparer financièrement la retraite, financer les études universitaires des enfants ou pour d’autres projets. En effet, à l’heure où les taux d’intérêt des solutions d’épargne comme le Livret A baissent, les actions elles évoluent tous les ans. Ainsi, la bourse représente un placement sûr et rentable.

En plus de sa rentabilité, le placement en bourse est également flexible. Quelle que soit votre situation, vous êtes sûr de trouver une offre qui convient à vos besoins en investissant en bourse. En général, il n’y a pas de dépôt minimum pour l’ouverture d’un compte titre et grâce aux simulateurs en ligne, vous pouvez vous entraîner régulièrement et gratuitement avant de franchir le pas. De plus, tous les échanges sur les marchés boursiers sont en liquide. Ainsi, vous pouvez recouvrir rapidement les fonds que vous avez escomptés. Pour information, vous pourrez récupérer votre fonds à tout moment tout en gardant les profits que vous aurez obtenus.

En outre, la bourse est aussi un excellent moyen de comprendre le monde qui vous entoure, d’élargir vos connaissances… En effet, c’est un investissement qui requiert une bonne connaissance de sujets variés tels que l’économie, la politique, l’histoire, la géographie, la géopolitique, la fiscalité et la finance. En un mot, vous devez suivre toutes les actualités pour devenir un investisseur avisé.

Les risques d’investir en bourse

Même si la bourse est flexible et rentable, il ne faut pas oublier que comme tout investissement, elle comporte des risques. Ainsi, avant de sauter le pas, il est essentiel de se tenir au courant des règles de base afin de limiter les pertes.

Voici les principaux risques encourus quand on investit en bourse :

  • Le risque conjoncturel : il s’agit des risques liés aux changements économiques, et plus particulièrement l’inflation ou la dépréciation monétaire. Cette dernière va avoir un impact direct sur l’investissement, c’est pourquoi on considère que c’est le risque le plus grand sur le marché financier.
  • Le risque pays : en plus des changements économiques, de la mondialisation et des risques conjoncturels, il y a également les risques politiques ainsi que les risques de solvabilité dans un pays. En effet, l’instabilité politique peut avoir un effet négatif sur votre investissement.
  • Le risque de liquidité : lorsque les titres vendus sur le marché manquent, vous allez avoir du mal à faire des échanges. Ainsi, vous devez bien choisir les actions que vous allez échanger, car il y a des titres plus liquides que d’autres.
  • Le risque de change : dans le cas où le pays devient insolvable, sa monnaie va directement se déprécier. Ainsi, vous risquez d’avoir des pertes en change, car il y a une interdépendance entre les taux de change.
  • Le risque psychologique : avec tous les risques précités, l’investissement en bourse peut amener quelqu’un à avoir des problèmes psychologiques, autrement dit un comportement irrationnel face à une situation donnée.

Les critères de choix de son « broker »

Le broker ou courtier est un acteur essentiel du trading en ligne. Il joue le rôle d’intermédiaire financier entre le prêteur et l’emprunteur. Ainsi, quand vous faites appel à un broker, vous devez bien le choisir afin d’assurer votre investissement. Pour ce faire, visitez sa plateforme de courtage. Ce dernier doit être facile d’utilisation et la navigation doit être rapide. Dans ce cadre, il est conseillé de s’adresser à des brokers qui interviennent dans des pays où la réglementation est favorable aux investissements. Cela permet de sécuriser au maximum vos fonds. Toujours pour la sécurité, le mieux est de choisir des banques françaises. Toutefois, sachez qu’elles exigent généralement une mise de fonds initiale plus ou moins importante.

Pour ne pas vous tromper dans le choix de votre courtier en ligne, voici quelques critères à considérer :

  • La monnaie : privilégiez les courtiers qui proposent dans leurs opérations votre monnaie nationale. Cela permet d’éviter de payer des frais supplémentaires lors des transactions ;
  • Les modes de paiement proposés : bien que les banques privilégient actuellement le virement bancaire, il vous est possible des trouver des brokers qui proposent les paiements par chèque, par carte bancaire ou par porte-monnaie électronique ;
  • Les garanties : celles-ci sont très importantes dans le domaine de la bourse, car elles vous assurent en cas de faillite du broker ;
  • Les frais : vous devez vous informer sur la valeur des commissions perçues par le courtier, que ce soit pour les retraits ou les transactions. Cela vous permet de bien gérer vos opérations.

Les autres critères à prendre en compte dans le choix d’un broker :

  • Le type de spread : vous pouvez choisir entre les spreads variables et les spreads fixes. En principe, les traders optent pour les spreads variables dans des conditions normales de marché. Cependant, le spread fixe est beaucoup plus intéressant si vous traitez les annonces économiques ou news.
  • Le dépôt minimum : le montant varie selon le broker, généralement entre 1 € et 2 000 €.
  • La taille minimum de position : en bourse, l’unité de transaction est exprimée généralement en lot. Sur le marché, presque tous les brokers proposent de traiter les mini lots, et non pas les micros-lots. Pourtant, c’est ce qui va déterminer votre effet de levier. Par exemple, si votre mise de départ est très basse, vous devez trouver des brokers qui proposent des micros lots afin de mieux gérer les risques.
  • L’effet de levier : c’est un élément important si vous effectuez du scalping. En général, les brokers proposent un levier global de 1:100. Toutefois, il faut savoir que plus votre effet de levier disponible est grand, plus il y a des risques. Ainsi, afin de minimiser les risques de perte totale de votre capital, n’utilisez pas un levier trop élevé.
  • Le support : choisissez un broker qui utilise des supports dans votre langue maternelle afin de gérer efficacement les échanges. De plus, cela vous permet de poser librement des questions si vous avez des problèmes. Privilégiez également les supports pratiques et joignables.
  • Les outils utilisés : la plupart des courtiers proposent des outils gratuits à leurs clients : outils d’analyses, logiciels, outils de création d’EA… Choisissez le broker qui propose les meilleurs produits et services.

Dans tous les cas, il est toujours conseillé de tester la plateforme de trading sur un compte démo avant de faire son choix. Par ailleurs, comme le compte-titres et le PEA sont toujours rattachés à un compte courant, le mieux est de solliciter une banque pour investir en bourse. Cela présente un certain intérêt, car vous pouvez contacter directement votre banquier en cas de problème.

Comment ouvrir un compte bourse ?

Pour optimiser vos investissements, il est plus conseillé de choisir les produits boursiers des banques. Pour ce faire, vous pouvez choisir entre deux solutions, soit ouvrir un compte-titres, soit ouvrir un plan d’épargne en actions.

Le compte-titres

C’est un compte qui vous permet d’investir sur les marchés boursiers français et européens. Sa particularité est qu’il n’est pas plafonné, en outre il est possible d’ouvrir plusieurs comptes-titres. Par ailleurs, les fonds sont disponibles à tout moment. Toutefois, ces comptes sont entièrement fiscalisés, autrement dit les plus-values et les dividendes sont soumis à l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux.

Pour ouvrir un compte-titre, vous devez d’abord choisir une banque puis la contacter. Si vous choisissez une banque en ligne, il vous sera demandé de remplir un formulaire d’inscription. L’ouverture se fait intégralement en ligne. Ensuite, vous devez envoyer les pièces justificatives suivantes au format numérique :

  • Une copie de votre pièce d’identité ;
  • Un justificatif de domicile ;
  • Le RIB de votre compte courant.

Pour les personnes morales, il faut ajouter les documents suivants :

  • La liste des pouvoirs et autorités ;
  • Les statuts de l’entreprise ;
  • Les états financiers complets ;
  • Le PV du dernier conseil d’administration.

Le plan d’épargne en actions ou PEA

À la différence du compte-titres, le plan d’épargne en actions est un portefeuille d’actions qui bénéficie d’une exonération d’impôts. Toutefois, pour en profiter, vous ne devez pas faire un retrait pendant 5 ans. Pour l’ouvrir, vous devez vous adresser à une banque ou à une société d’assurances. Il existe deux types de PEA : le plan d’épargne classique et le PEA PME-ETI. Ce dernier, comme son nom l’indique, est destiné principalement aux petites et moyennes entreprises. Pour les PEA, les versements sont plafonnés. Ils sont fixés à 150 000 € pour un PEA classique et pour le PEA PME-ETI, le plafond est de 75 000 €. Sachez qu’il est tout à fait possible de disposer à la fois d’un PEA classique et d’un PEA PME-ETI. Dans ce cas, vous profiterez alors d’un plafond de 225 000 €.

Pour ouvrir un PEA, vous devez fournir les mêmes dossiers que pour l’ouverture d’un compte-titres notamment :

  • Un justificatif d’identité ;
  • Un justificatif de domicile ;
  • Votre relevé d’identité bancaire (RIB).

Les banques en ligne proposant de la bourse en ligne

Afin de mieux satisfaire leurs clients, les banques en ligne ne cessent de développer leurs produits bancaires. Aujourd’hui, plusieurs établissements bancaires en ligne proposent l’ouverture d’un compte spécifique pour les bourses en ligne. Ces comptes permettent à tout un chacun de réaliser facilement des opérations en bourse. Avant de faire votre choix, prenez le temps de vous informer sur les services proposés par la banque. En effet, certains établissements sont destinés principalement pour les connaisseurs, d’autres pour les débutants.

Pour vous aider dans votre choix, voici les cinq meilleures banques qui proposent le courtage en ligne actuellement.

Boursorama

Cette banque en ligne met à la disposition des traders des outils particuliers pour une gestion simple et optimisée de leur portefeuille en bourse. Idéal pour les débutants, Boursorama propose également une formation en ligne pour aider ses clients à comprendre le fonctionnement de la bourse. Sur la plateforme de la banque, le trader dispose d’un portefeuille fictif pour faire des simulations de transactions boursières. Boursorama propose un compte-titre ordinaire à partir de 1,99 € l’ordre. Pour le PEA, trois offres sont disponibles : le PEA avec un plafond de 150 000 €, le PEA-PME avec un plafond de 225 000 € et le PEA 18-25 ans avec un plafond de 20 000 €.

Fortuneo

Fortuneo se distingue par son prix extrêmement intéressant comparé à la concurrence. En effet, grâce à son service totalement en ligne, Fortuneo propose des tarifs jusqu’à 4 fois plus bas que les banques traditionnelles en termes de bourse. De plus, elle propose des outils de trading efficace et très évolué pour aider les traders. Par ailleurs, deux modes de gestion sont proposés : gestion libre et gestion sous mandat. Fortuneo exige un dépôt minimum de 1000 € pour l’ouverture de compte-titre et les ordres sont à partir de 1,95 €. Par contre, il n’y a pas de plafond de versement. Pour le PEA, le plafond est fixé à 150 000 €, quant au PEA-PME, il est de 225 000 €.

ING

Lancée en 1997, ING vous donne accès aux plus grandes places boursières européennes et internationales, et à une large gamme d’instruments financiers. ING n’exige aucuns frais d’ouverture ou de clôture de compte, ni de frais d’abonnement ou de frais de tenue de compte. Cette banque en ligne n’impose aucun plafond sur le dépôt minimum à l’ouverture. Le coût d’un ordre dépend du montant et du marché.

Hello Bank

La banque en ligne de la BNP Paribas propose à ses clients des offres de compte-titres, de PEA et de PEA-PME pour placer leur argent. Les droits de garde ainsi que les frais de gestion et d’abonnement sont gratuits.

Selon le montant de vos ordres d’achat ou de vente, vous pouvez choisir entre deux offres : l’offre Start pour les ordres de moins de 3 000 € avec un coût de 1,75 € et l’offre active pour les ordres de plus 3 000 €. le coût est de 13 € par ordre jusqu’à 8 000 € et 2,20 % par ordre au-delà.

BforBank

Cette banque en ligne met à la disposition de sa clientèle des services complets et sur-mesure pour la gestion de leur portefeuille en ligne. Elle propose plusieurs formules pour aider les traders dans leurs opérations qu’ils soient des débutants, de niveau moyen ou des investisseurs de haut niveau. Pour une meilleure satisfaction, elle met également à disposition de ses clients des outils pointus pour effectuer les études et les différentes comparaisons en ligne. En outre, il n’y a pas de dépôt minimum pour l’ouverture d’un compte, et les frais de courtage sont à partir de 2,5 €.

Monabanq

En matière boursière, Monabanq se distingue de ses concurrentes par ses tarifs particulièrement intéressants et la simplicité de son offre. D’ailleurs, selon vos objectifs d’investissement, vous avez le choix entre le compte-titres et le PEA.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires