Concours à la création et à la reprise d’entreprise : Comment y participer ?

En vue de stimuler les créateurs ou repreneurs d’entreprise, il existe de nombreux dispositifs d’aide dont certains sont publics et d’autres privés. Outre ces dispositifs d’aide, il existe d’autres moyens permettant à des porteurs de projets de réaliser leur rêve. Parmi ceux-ci, l’on a les concours pour la création ou la reprise d’entreprise. Dans les lignes suivantes, vous trouverez des informations qui vous permettront de mieux cerner le fonctionnement et l’utilité de ce nouveau mécanisme d’aide pour les créateurs et repreneurs d’entreprises.

comparez les banques pros

comparer

En quoi consistent les concours pour créer ou reprendre une entreprise ?

Il s’agit d’événements d’envergure nationale ou régionale, qui consiste à mettre en compétition devant un jury composé de professionnels aguerris, des créateurs ou repreneurs d’entreprises porteurs de projets, qui respectent certaines conditions de base.

À l’issue de la compétition, les projets primés du créateur d’entreprise ou du demandeur d’emploi reçoivent des prix destinés à faciliter, assister ou superviser, sa mise en œuvre effective.

Qui les instituent ?

Les concours pour le créateur ou repreneur d’entreprise sont généralement initiés par des organismes de financement public ou privé qui interviennent dans la promotion de la gestion d’entreprise et des aides proposées aux demandeurs d’emploi (sous la forme d’un prêt d’honneur aux créateurs d’entreprise par exemple). Ces organismes agissent sur les plans local, régional ou national.

Comment se déroulent-ils ?

Les principales étapes des concours pour le créateur ou repreneur d’entreprise sont les suivantes :

  1. L’appel à candidatures
  2. La réception des inscriptions des créateurs d’entreprise jusqu’à la date limite
  3. L’examen des différents projets du créateur d’entreprise par les membres du jury
  4. La proclamation des résultats
  5. Le discernement des prix.

Comment peut-on y participer ?

Pour participer à un concours de créateurs et repreneurs d’entreprise, il suffit de respecter les conditions prescrites par les initiateurs du concours. Généralement, ils sont ouverts aux entreprises de moins de trois ans, ou aux projets de gestion d’entreprise qui ne sont qu’à la phase conceptuelle.

Que gagne-t-on à y participer ?

Participer à un concours pour la création ou la reprise d’entreprises est une chance inouïe pour donner vie à son entreprise. De nombreux créateurs d’entreprises ou demandeurs d’emploi qui n’arrivaient pas à bénéficier d’aides de façon suffisante ont pu donner à leur projet, en étant lauréats de ce genre de concours.

En effet, les prix qui sont octroyés sont généralement :

  • Des aides financières de plusieurs milliers d’euros sous forme de capital.
  • Le bénéfice de formation ou autres ressources d’accompagnement.
  • Le soutien au bénéfice de dispositifs d’aide existant.

Dans les deux derniers cas, les organismes qui octroient ces aides ou ces ressources sont partenaires ou initiateurs de ces concours de création et reprise d’entreprises, notamment le financement de la Caisse des Dépôts par des prêts d’honneur sous forme de capital proposé aux créateurs d’entreprises ou à tout demandeur d’emploi.

À noter que ces concours sont aussi un moyen pour les entrepreneurs curieux de faire une étude de marché.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires