Financement d’une entreprise en crowdlending : Comment faire ?

Il est tout à fait possible d’effectuer un emprunt sans passer par les banques grâce au crowdlending. D’ailleurs, cette forme de financement participatif a permis de collecter près de 629 millions d’euros en 2019. Comme l’indique le bilan du Baromètre de Financement Participatif France (FPF) et MAZARS. En tout cas, pour financer rapidement le développement de son projet professionnel, c’est LA solution idéale. Décryptage.

comparez les organismes de financement

comparer

Le crowdlending, c’est quoi exactement ?

Signifiant littéralement « prêt par la foule », le crowdlending est un moyen simple et rapide pour financer la croissance de son entreprise. Notamment, en ce qui concerne ses besoins en fonds de roulement (BFR) ou ses besoins en trésorerie. Adapté pour les TPE et les PME, ce type de financement s’opère via une plateforme en ligne de prêt participatif. À l’instar d’Agrilend, Unilend, Lendix, Lendopolis ou encore WeShareBonds.

Il faut savoir que deux formes de crowdlending existent :

  • Le peer-to-business (P2B) lending pour les entreprises
  • Le peer-to-peer (P2P) lending ou social lending à destination des particuliers

Il permet ainsi à l’emprunteur d’obtenir un crédit professionnel sans pour autant solliciter un prêt bancaire. De plus, vous pouvez parfaitement bien bénéficier d’un prêt avec ou sans rémunération, il faudra juste assurer le remboursement en avançant de bons arguments dans vos dossiers de demande de financement.

Une alternative très avantageuse pour les entreprises

Appelé aussi crowdfunding (par prêt), le crowdlending est une solution de financement professionnel fort intéressante pour pousser la croissance de vos activités. Ses nombreux avantages, qui sont loin d’être négligeables, parlent en plus en sa faveur. C’est pourquoi il a autant la cote auprès des emprunteurs.

Bien plus qu’un simple effet de mode, il s’applique à tous les secteurs d’activité. Transition énergétique, agriculture, commerce, culture, immobilier…, il est partout ! D’autant plus que les plateformes de crowdlending s’adressent à toutes les structures indépendamment de leur taille (start-up, TPE, PME, ETI, grande entreprise) et de leur forme juridique (SA, SAS, SARL, etc.).

Crowdlending : un gage de rapidité et de simplicité

Le principal atout du crowdlending réside surtout dans la rapidité d’obtention du financement. En effet, les plateformes de prêt participatif promettent un traitement de votre dossier en moins d’une semaine. Quant à la levée de fonds, elle peut s’effectuer en seulement un mois, voire moins pour les projets potentiellement porteurs et séduisants.

Du reste, contrairement aux banques, les sites de crowdlending garantissent une souscription très simplifiée. Vous pouvez effectivement réaliser votre demande en quelques minutes uniquement. Pratique, non ?

Zéro garanti et intérêts faibles

À l’inverse d’un prêt bancaire, le prêteur en crowdlending n’exige aucune garantie (caution ou hypothèque), et ce, peu importe vos besoins de financement. De fait, tant que le projet est prometteur et digne d’intérêt, les contributeurs (particuliers) vous apporteront leur soutien. Et cela, en participant activement à votre levée de fonds. En outre, il vous délivre de certaines contraintes émises par une banque traditionnelle. Par exemple, le contrat de prêt ou la domiciliation bancaire.

Pour ce qu’il en est des intérêts, ils sont plus faibles que pour les autres formes d’investissement, et les modalités de remboursement peuvent être personnalisées selon les besoins de l’emprunteur.

Il peut financer tous les besoins de l’entreprise (ou presque)

Une banque traditionnelle peut refuser votre demande d’emprunt de crédit professionnel à défaut de garantie. Mais, comme le crowdlending ne prend pas en compte ce critère, il peut donc financer tous vos besoins professionnels. À savoir :

  • Les besoins immatériels (recherche et développement, innovation…)
  • L’acquisition de matériels
  • Le recrutement
  • Les stocks
  • La trésorerie
  • L’organisation d’un évènement d’entreprise (salon professionnel…)
  • Etc.

Lever des fonds sur une plateforme de crowdlending : comment faire ?

Pour financer votre projet ou vos besoins professionnels via une plateforme de crowdlending, vous devez suivre plusieurs étapes pour convaincre les différents prêteurs.

S’enregistrer sur un site de prêt participatif

En général, les emprunteurs peuvent effectuer une inscription sur une plateforme de P2P ou de P2B lending en moins de 5 minutes. Cette première étape consiste à donner le plus d’informations possible sur votre entreprise (activités, plan de financement, situation fiscale, etc.). Si votre demande est retenue, les experts de la plateforme procèdent à l’analyse financière détaillée de votre requête.

Monter un bon dossier de financement

Présenter une demande de crédit pro bien construite est un atout considérable pour convaincre un prêteur sur une plateforme de crowdlending d’approuver votre projet. Aussi, pensez à mettre au point un business plan impeccable. De fait, c’est le document le plus essentiel pour susciter l’intérêt des prêteurs. Selon les sites de prêt participatif, vous pouvez également être amené à fournir d’autres documents.

Rencontrer les experts de la plateforme de crowdlending

Après analyse des documents par les analystes financiers de la plateforme, vous allez les rencontrer pour que vous puissiez leur parler de votre projet. Ensuite, un comité d’experts en investissement et crédits l’étudie. Une fois validé, votre projet est mis en ligne. La levée de fonds peut dès lors débuter.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires