Expert comptable pour indépendant

Le mot « indépendant » insinue une autonomie dans la gestion de ses activités, y compris ses obligations administratives et comptables. Mais la réalité en est tout autre : les freelances sont les plus demandeurs en assistance pour la gestion de leurs comptabilités. En effet, ce statut entraine la création d’une entreprise sur un régime particulier. Il en découle des obligations comptables différentes d’un régime à un autre. Ainsi, bien qu’il soit possible de faire soi-même sa comptabilité, il est toujours intéressant de se faire épauler par un cabinet d’expertise comptable.

comparez les services d'experts comptables

comparer

Les obligations comptables de l’indépendant

Selon son activité, le travailleur indépendant a le choix entre deux régimes fiscaux : le régime de la micro-entreprise et le régime réel d’impôt sur le revenu pour entreprise individuelle.

Le freelance en micro-entreprise bénéficie d’une comptabilité simplifiée. Il doit seulement :

  • tenir un livre journal enregistrant les recettes et les achats
  • conserver les factures et les pièces justificatives des dépenses
  • déclarer chaque mois ses recettes à l’Urssaf

Ce régime fiscal est accessible à tous les indépendants exerçant une activité commerciale ou non commerciale et dont les chiffres d’affaires annuels n’excèdent pas 176 200 euros.

Au-delà de ce seuil, l’indépendant est considéré comme une entreprise individuelle. Il est alors soumis au régime réel de l’impôt sur le revenu. Ce statut lui confère des obligations comptables et fiscales plus lourdes qui nécessitent l’intervention d’un expert-comptable.

Les bonnes raisons de faire appel à un expert-comptable

Se libérer du temps pour son cœur de métier

En micro-entreprise, il n’est pas indispensable de recourir à un expert-comptable, la comptabilité étant très simple. En revanche, lorsque les obligations s’alourdissent, ce professionnel est d’une aide précieuse pour alléger le freelance de cette tâche chronophage. Le travailleur indépendant se retrouve ainsi libéré d’une mission qui n’est pas de son domaine et gagne du temps à consacrer à son métier phare.

Pour bénéficier d’un conseil d’expert

L’expert-comptable ne se contente de faire des calculs et d’enregistrer chacun des mouvements de l’indépendant. C’est surtout un conseiller qui accompagne le freelance dans son choix fiscal et dans l’évolution de son activité. C’est une véritable source d’informations sur les nouveautés juridiques et fiscales qui régissent le statut d’indépendant en France.

Pour éviter les erreurs comptables

L’intervention de l’expert-comptable garantit la fiabilité des opérations fiscales. Confier la gestion de sa comptabilité à ce professionnel réduit les risques d’erreur qui peuvent engager la responsabilité juridique de l’indépendant.

Les missions de l’expert-comptable

Le rôle de l’expert-comptable va au-delà de la tenue de comptabilité. Ses missions sont multiples. Il intervient à toutes les étapes de l’activité professionnelle de l’indépendant, de sa création à sa transmission.

Accompagner le freelance dans le démarrage de son activité

La création d’une micro-entreprise ou d’une entreprise individuelle implique de nombreuses prises de décision. Quelle forme juridique pour l’activité ? Quel régime fiscal choisir ? L’avis d’un expert-comptable est nécessaire pour éviter tout faux pas. Il saura choisir le statut juridique le plus approprié à l’activité. De plus, il est le mieux placé pour connaitre les meilleures pistes pour optimiser les charges fiscales.

À part cela, l’expert-comptable est un partenaire clé dans la recherche de financement. Il prend en main la rédaction du business plan en vue d’apprécier la faisabilité du projet. Son implication est essentielle pour réaliser un business plan fiable et réaliste.

Tenir la comptabilité

L’expert-comptable est responsable de l’élaboration des documents comptables : journal, bilan, compte de résultat, etc. Il est ainsi tenu d’enregistrer les opérations comptables de manière chronologique en vue d’éditer les états financiers en fin d’exercice. Ce professionnel s’occupe également des déclarations fiscales périodiques ou annuelles.

Conseiller l’indépendant dans la gestion de son activité

Le code de déontologie qui régit la profession d’expert-comptable soumet ce professionnel à un devoir de conseil. Il a donc l’obligation d’informer son client sur l’évolution de la règlementation et l’alerter sur toute action susceptible de lui porter préjudice. Il guide le professionnel indépendant sur les choix qui permettent d’optimiser l’organisation administrative de son activité ainsi que sa situation fiscale et financière.

Les critères de choix d’un expert-comptable

L’ordre des experts-comptables

Le premier réflexe lorsqu’on choisit un expert-comptable est de vérifier son appartenance à l’Ordre des experts-comptables. En effet, seul un expert-comptable diplômé et assermenté peut établir et valider le compte d’un indépendant. À défaut, le freelance est exposé à de nombreux risques : omission d’informations, erreurs dans le paiement des impôts et taxes, voire détournements de fonds. Il est alors judicieux de consulter le tableau de l’Ordre des experts-comptables pour éviter d’être lourdement pénalisé.

Le secteur d’activité

Le secteur d’activité est un critère important dans le choix d’un expert-comptable. En effet, ce métier existe en plusieurs types. Si certains experts-comptables sont généralistes, d’autres se spécialisent dans des domaines d’activité précis : immobilier, santé, commerce, prêt-à-porter, agriculture, etc. L’idéal est de choisir un professionnel comptable dédié au secteur de l’indépendant. C’est l’assurance de confier ses comptes à une personne qui comprend parfaitement le milieu au sein duquel évolue l’indépendant.

Les avancées technologiques

Certains experts-comptables proposent des outils numériques pour la gestion de la comptabilité. C’est un réel avantage pour une meilleure traçabilité, un gain de temps et une réduction des coûts. Automatisation des écritures comptables, gestion des notes de frais en ligne, détection des erreurs grâce à l’intelligence artificielle, signature électronique dans les devis… le cabinet d’expertise comptable accompagne l’indépendant dans sa transition numérique.

Les qualités humaines

Puisque l’expert-comptable est amené à entretenir des relations régulières avec l’entrepreneur, il est nécessaire de juger ses qualités humaines. Le freelance doit se sentir à l’aise avec son professionnel du chiffre pour pouvoir lui faire confiance. Il est donc préférable de choisir une personne empathique et disponible, qui fait preuve d’un bon sens relationnel.

Le prix

Le montant des honoraires est bien sûr un critère décisif dans le choix d’un expert-comptable. Celui-ci diffère d’un professionnel à un autre. Il est souvent estimé en fonction de l’étendue des tâches à réaliser. Certains facturent au taux horaire, c’est-à-dire en fonction du temps alloué au traitement du dossier. D’autres appliquent des forfaits mensuels, trimestriels ou annuels.

En ligne ou de proximité ?

L’expert-comptable en ligne a l’avantage de coûter moins cher qu’un prestataire de proximité. Cela grâce à une gestion 100 % numérique des données, consommant moins de papier et de consommables. De plus, il n’a pas besoin de se déplacer, réduisant ainsi les frais de déplacement. L’expert-comptable en ligne se détache ainsi des tâches chronophages au profit d’une mission à valeur ajoutée plus importante : le conseil.

L’expert-comptable de proximité, quant à lui, privilégie le contact avec son client. C’est un choix préférable pour ceux qui souhaitent s’entretenir en direct avec un expert-comptable.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires