Faire appel à un courtier en prêt professionnel

Que ce soit lors de sa création ou au cours de sa durée de vie, une entreprise peut avoir recours à un prêt professionnel pour des raisons qui lui incombent. Pourtant, demander un crédit professionnel n’est pas une tâche aisée. Dans ces cas, pour se décharger de certaines tâches qui demandent du temps, de l’argent et une grande disponibilité, de nombreuses entreprises font appel à un courtier en prêt professionnel. Comment procèdent-elles ? Dans quel but exactement font-elles appel à des courtiers ? Tout de suite, nous vous disons tout.

Pourquoi solliciter les services d’un courtier en prêt professionnel ?

Faire appel à un courtier en prêt professionnel présente assurément bon nombre d’avantages considérables. Mis à part le gain de temps et d’argent que cela engendre, faire appel à un courtier vous permet également d’optimiser vos chances de trouver le financement adapté à vos besoins. Mais qui cadre aussi à votre situation et votre statut : artisan, profession libérale, TPE, PME, etc.

Le courtier en prêt professionnel est un connaisseur

Toujours informé des derniers changements des taux de crédit, le courtier agit toujours en connaissance de cause et saura dénicher les taux de remboursement les plus intéressants pour votre prêt professionnel. Il entretient également des relations avec les organismes de financement comme les banques, les factors, les plateformes de crowdfunding... Ce qui lui permet de bénéficier d’une plus grande marge de manœuvre dans les recherches, car il pourra comparer les taux de remboursement de chaque type d’organisme dans le but de vous soumettre les meilleures offres.

Pour alléger vos démarches

En effet, le fait de ne pas être directement contraint de faire les démarches de demande de prêt est l’un des principaux avantages de solliciter les services d’un courtier. Il lui incombera non seulement de trouver l’institution de crédit idéale. Mais en plus, ce sera à lui de déposer le dossier que cette dernière exigera. En effet, lorsque les pièces justificatives et les différents dossiers seront réunis, le courtier les apportera à l’organisme prêteur à votre place. Vous n’aurez qu’à fournir les pièces justificatives qu’il vous demandera.

Parce qu’il a la confiance des banquiers

En proposant régulièrement des demandes de prêt aux banques, le courtier gagne leur confiance. C’est dire en d’autres termes que faire appel à un courtier c’est s’assurer de trouver un financement en toute facilité, dans les brefs délais et à moindres frais.

Un allié précieux

En fait, le courtier en prêt professionnel est un spécialiste du secteur bancaire et du financement. Mais, c’est surtout un expert dans le domaine du crédit pro. En tout cas, il se charge de mettre en relation les entreprises à la recherche de financement (pour lancer un projet par exemple) avec les banques ou tout autre organisme de financement. Il peut travailler en free-lance, mais il peut également appartenir à un groupe ou un cabinet de courtage.

Les rôles que le courtier en prêt pro assume peuvent d’ailleurs vous donner une idée de son importance dans votre recherche de financement :

  • mettre en avant les atouts de la société qu’il représente afin de gagner la confiance des organismes de financement ;
  • analyser les besoins et la situation des entreprises qui sollicitent ses services, afin de les aider à choisir le financement adéquat ;
  • réaliser un plan de financement en fonction des attentes de l’entreprise ;
  • étudier les taux et les modalités de remboursement proposés par les établissements de crédit dans le but de proposer les meilleures conditions de paiement ;
  • faire toutes les démarches de demande de financement à la place de l’entreprise ;
  • trouver un financement adapté aux besoins de l’entreprise.

À noter que les transactions ne peuvent pas se faire par l’intermédiaire du courtier, car son rôle se limite à la mise en relation.

Un cout intéressant

Selon la loi Murcef, un courtier ne touchera pas ses indemnités si l’entreprise et l’organisme de financement n’ont pas signé de contrat de prêt. Mais encore, les honoraires de ce professionnel ne coûtent presque rien. Presque en effet, car il vous demandera seulement de régler les frais qui ne seront pas supportés par la banque comme les frais de mandat de recherche ou les frais de dossier par exemple. Et parce qu’il doit toujours opérer dans la plus grande transparence, il sera tenu de vous remettre les factures qui justifient les dépenses. Par ailleurs, la plupart des courtiers reçoivent une commission de 1 à 2 % du montant du prêt — lorsqu’il est accordé — de la part de l’établissement de crédit.

Comment faire appel à un courtier en crédit pro ?

Pour faire appel à un courtier en prêt professionnel, vous avez le choix entre deux possibilités. D’une part, vous pouvez vous adresser à un courtier en agence physique. D’autant que les agences sont nombreuses et elles proposent davantage de contact humain. Cela engendrera plus de proximité entre vous et votre courtier. De quoi vous permettre de suivre de près l’avancée des procédures ! Il faut savoir que la plupart des agences de courtage en financement professionnel disposent d’un site internet pour mettre en avant leurs prestations. Vous pourrez ainsi les retrouver en ligne et entrer directement en contact avec elles pour votre recherche de crédit.

Outre les agences physiques, il y a aussi les courtiers en ligne. Votre courtier travaillera alors à distance et vous demandera de lui fournir sous format numérique tous les documents nécessaires à l’établissement du dossier de votre demande du prêt. Cela vous permettra notamment d’économiser plus de temps et de trouver dans les plus brefs délais le financement qui vous convient.

Attention !

Lorsque vous faites des recherches en ligne, il faudra agir prudemment, car il y a sur internet des personnes malintentionnées qui cherchent à vous soutirer de l’argent. Et, mis à part les arnaques, tous les courtiers que vous pouvez trouver sur le web ne sont pas forcément des experts. Ainsi, pour en avoir le cœur net, lisez les avis que les usagers laissent sur leur site.

En tout cas, peu importe la manière dont vous procéderez, assurez-vous que le courtier que vous aurez choisi dispose d’un agrément. En principe, tous les courtiers doivent être inscrits à l’ORIAS.

Commentaires
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

+ 60 = 63