Faire opposition à une carte bancaire : Comment faire ?

Quand on ne retrouve plus sa carte bancaire, on peut être pris d’un sentiment de panique. On se demande si la personne qui la trouvera l’utilisera à des fins malhonnêtes ou frauduleuses. Afin d’éviter cela, faire opposition à sa carte bancaire est une solution idéale. Cette démarche demande toutefois de suivre certaines procédures, des règles s’y appliquent également. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur l’opposition à une carte bancaire dans cet article.

COMPAREZ


les banques pros

Les moyens disponibles pour faire opposition à une carte bancaire

Par définition, l’opposition à une carte bancaire consiste à rendre celle-ci inutilisable. Cette opération peut se faire de 3 manières :

  • Par téléphone ;
  • Par courrier classique ou voie électronique ;
  • Dans les locaux de la banque.

Dans tous les cas, vous devrez fournir votre numéro de carte à 16 chiffres avec sa date de validité. Il va de soi que ces renseignements doivent être enregistrés au préalable dans un lieu connu uniquement de vous.

Opposition à la carte bancaire par téléphone

Dès l’instant où vous n’arrivez plus à mettre la main sur votre carte bancaire ou que vous constatez des mouvements bancaires qui ne sont pas de votre chef, vous pouvez faire opposition à la carte par téléphone. Le numéro à joindre est celui du service vocal intermédiaire qui est le 0 892 705 705. Il est important de noter que ce numéro national est taxé à 0,34 € la minute. Une fois connecté avec le serveur, vous serez rédirigé au centre d’opposition de votre banque. Le service vocal interbancaire est disponible 24 h/24 et 7 j/7. Cette option est donc l’idéale pour faire opposition en urgence.

Le numéro de téléphone fourni par votre organisme bancaire peut également être contacté. Celui-ci vous permettra d’entrer directement en contact avec le centre d’opposition sans passer par le serveur interbancaire. Vous pouvez également trouver le numéro de votre banque depuis son site internet ainsi que son numéro d’appel depuis l’étranger. Une fois que vous aurez communiqué les informations nécessaires (numéro de carte…) au centre d’opposition, il vous remettra un numéro d’enregistrement de requête. Conservez-le, il vous servira en cas de contestation.

Après l’appel, vous devez confirmer l’opposition à votre banque dans les plus brefs délais. Pour ce faire, vous devez envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception. En plus de la confirmation, la lettre devra informer du motif d’opposition, les références de votre carte et vos coordonnées (adresse, numéro de téléphone…).

Opposition par courrier classique ou voie électronique

L’opposition à une carte bancaire peut aussi se faire en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception. Elle doit faire part de votre souhait de bloquer votre carte et renseigner des informations sur celle-ci (numéro à 16 chiffres…) et vous-même (nom, adresse, etc.).

Il est également probable que votre banque permette de bloquer une carte depuis son site internet. Si tel est le cas, un formulaire en ligne y est présent. Remplissez-le simplement avec les informations demandées.

Opposition de la carte bancaire directement au guichet

Vous rendre directement dans les locaux de votre établissement bancaire est également efficace pour rendre une carte bancaire ineffective. Sur place, vous confirmerez votre volonté de faire opposition à la carte et remplirez un formulaire.

Remboursement suite à un usage frauduleux de la carte

Dans l’éventualité où vous constatez que des opérations bancaires ont été effectuées avec votre carte sans votre consentement — que la carte soit en votre possession ou non — il s’agit d’un piratage. Face à de tels cas, il est plus que judicieux de bloquer la carte en recourant à l’une des 3 méthodes ci-dessus. Par ailleurs, un remboursement de l’argent déboursé est éventuellement possible en portant plainte auprès de votre banque. Notez que certaines conditions doivent être remplies pour pouvoir être remboursées. Entre autres, il est impératif que :

  • Votre responsabilité ne soit pas mise en cause. Par exemple, le code confidentiel est inscrit sur la carte. Il appartient à la banque de prouver votre faute ou négligence.
  • Le code secret n’ait pas été utilisé et que plus de 50 € aient été déboursés. Le remboursement se fera de manière partielle. Le montant peut être plus important si vous avez souscrit à une assurance. Par contre, si moins de 50 € ont été dépensés, vous ne recevrez aucun remboursement.

Le remboursement des sommes dépensées par un fraudeur se fait de manière intégrale si la responsabilité appartient à la banque ou que le code confidentiel n’a pas été utilisé (piratage).

Les conséquences d’une opposition sur une carte bancaire

Faire opposition à une carte bancaire revient à rendre impossibles les transactions avec celle-ci. Cet effet est immédiat après l’opération. Dans l’éventualité où vous retrouvez l’objet perdu ou volé, celui-ci sera inutilisable lors de paiement ou achat en ligne et retrait d’argent à un distributeur automatique. Le processus étant irréversible, la carte peut ainsi être détruite.

L’établissement bancaire qui vous a remis la carte vous en remet une nouvelle si vous en lui en faites la demande. Cette nouvelle carte bancaire peut avoir un coût forfaitaire selon l’organisme bancaire. D’autres peuvent la remettre à titre gratuit. Il est aussi probable que c’est la démarche d’opposition en elle-même qui ait un coût. Afin d’obtenir des précisions sur votre cas, référez-vous à votre contrat bancaire.

Si l’opposition est faite à des fins malhonnêtes donc en donnant de fausses informations, le titulaire de la carte encourt des peines lourdes. Ces dernières sont :

  • Le reversement des sommes remboursées à tort ;
  • Une amende de 375 000 € ;
  • Une peine de 5 ans de prison.

COMPAREZ


les banques pros

Le numéro à joindre est celui du service vocal intermédiaire qui est le 0 892 705 705. Il est important de noter que ce numéro national est taxé à 0,34 € la minute. Une fois connecté avec le serveur, vous serez rédirigé au centre d’opposition de votre banque. Le service vocal interbancaire est disponible 24 h/24 et 7 j/7.
Par définition, l’opposition à une carte bancaire consiste à rendre celle-ci inutilisable. Cette opération peut se faire de 3 manières : - Par téléphone ; - Par courrier classique ou voie électronique ; - Dans les locaux de la banque.
Ce service est généralement facturé par les banques. Le tarif moyen d'une opposition sur carte bancaire est de 15 €.
comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires