Faire un prévisionnel rationnel et en justifier les composantes : La démarche expliquée

Le premier critère sur lequel s’attardent les destinataires de chiffres et appréciations prévisionnelles, c’est la cohérence de celles-ci. C’est d’ailleurs le critère de base de l’appréciation des estimations et prévisions du business plan, sur lequel se basent les banquiers.

créez votre société

comparer

Établir un prévisionnel en 3 étapes

Il est donc impératif de faire une bonne présentation du budget prévisionnel et faire en sorte qu’il soit cohérent et en mesure de justifier les éléments qui le composent. Pour cela, il faut respecter certains principes dans l’établissement de données prévisionnelles que sont :

  • la collecte et la formation des premières prévisions
  • leur validation
  • l’élaboration des prévisions définitives

La collecte et la production des premières prévisions ?

Pour la réalisation de cette première étape, l’entrepreneur doit dans un premier temps, s’appuyer sur des sources crédibles sur les ressources de trésorerie. Il s’agit entre autres de données sectorielles de l’INSEE ou des chiffres émis par les associations professionnelles qui sont en rapport avec l’activité.

Il serait également judicieux de prendre attache avec les partenaires commerciaux (clients et fournisseurs) afin d’avoir les prix effectifs et surtout, les éventuelles évolutions qu’ils projettent d’effectuer tant dans la fourniture des biens et service qui vous intéressent, leur politique de vente ou d’achat, ainsi que des prix.

En outre, il doit mettre en œuvre ses estimations et son expérience personnelle si elle suffisante et appropriée, ou dans le cas contraire, faire appel à des personnes qui sont capables d’en avoir. Il doit également confronter ces prévisions avec le marché, et investiguez les écarts éventuels afin de comprendre les causes de ce résultat.

Enfin, il faut que l’entrepreneur s’assure que ses prévisions respectent les ratios caractéristiques de l’activité dans laquelle il exerce, s’ils existent.

Il ne faut surtout pas oublier de documenter cette étape, en conservant toutes les sources et justifications des estimations que vous avez effectuées.

La validation des premières prévisions

Il est impératif que l’entrepreneur songe à faire valider ses prévisions par des personnes appropriées afin d’assurer la rentabilité de ce chiffre de financement. Ce sont entre autres :

  • Un professionnel en financement, notamment son expert-comptable ;
  • Un entrepreneur expérimenté ;
  • Un entrepreneur qui intervient dans le même secteur d’activité et qui a bénéficié des fonds recherchés.

Il faut aussi mettre en œuvre les données qualitatives ayant participé à ce résultat.

L’élaboration des prévisions définitives

Ce qu’il faut faire durant la réalisation de cette phase, c’est un travail d’analyse avec parcimonie des différentes observations faites et la vérification des informations reçues pour assurer la rentabilité du chiffre dégagé par cet outil d’investissement pour une exploitation postérieure des ressources.

Puisque le processus peut prendre du temps, il faut s’assurer avant l’émission des prévisions définitives, que certaines données essentielles sur la trésorerie n’aient pas évoluées entre temps, notamment les prix de vente et les coûts d’obtention des biens ou services.

Conseils transversaux durant tout le processus

  • N’oubliez pas qu’il est important de vous faire accompagner par un professionnel, compétent et indépendant. Ces deux qualités devraient vous assurer un travail fiable, de qualité et avec une bonne présentation qui va déboucher vers la cohérence du budget prévisionnel !
  • Ne cédez pas à l’euphorie et essayez autant que faire se peut d’être rationnel et réaliste !
  • Il est souvent mieux, de faire vos prévisions en équipe, mais jamais tout seul.
comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires