Mansa

Être indépendant ou freelance, voilà un rêve pour de nombreux salariés qui souhaitent devenir leur propre patron et exercer leur activité en toute liberté. Pour autant, si ces statuts ont définitivement tout pour plaire, il faut bien se l’avouer, les professionnels et entrepreneurs individuels font aussi quotidiennement face à de nombreux défis parfois insurmontables. Parmi eux, les crédits bancaires. De fait, à cause de l’instabilité de leurs revenus, l’absence de feuille de paie et de contrat de travail, ces catégories de professionnels — surtout en micro-entreprise — peinent souvent à convaincre les établissements bancaires et les organismes spécialisés qui jugent leur dossier pas sûr et la prise de risque trop élevé. Heureusement, Mansa, la fintech tricolore du microcrédit entend bien révolutionner l’accès aux prêts bancaires à des millions de travailleurs indépendants et freelances dans l’Hexagone. Tout de suite les détails.

Mansa : de quoi s’agit-il ?

Cofondée en 2019 par Ali Rami, Benjamin Cambier et Rémy Tinco, trois jeunes entrepreneurs tout juste âgés de 19, 20 et 25 ans, Mansa est une jeune pousse française qui développe une solution de prêt bancaire exclusivement dédiée à toutes les personnes considérées comme travailleurs non-salariés (TNS) par l’INSEE. Une catégorie de travailleurs qui à ce jour a encore énormément de mal à financer leur activité à cause de leur statut considéré comme peu fiable comparé à celui d’un salarié en CDI.

De fait, la majeure partie des établissements de crédit utilisent un modèle de risque qui s’appuie sur le salariat, le modèle de travail dominant. Ainsi, pour constituer un dossier de demande de prêt, le souscripteur doit percevoir des revenus réguliers provenant d’une unique source de revenus et justifier de fiches paies. Choses dont ne disposent pas les indépendants. Résultat : nombre d’entre eux n’ont pas accès à ce service financier du système bancaire classique. Et ce, malgré leur solvabilité et des revenus parfois très confortables.

C’est justement en se basant sur ce constat que Mansa souhaite changer la donne. Pour cela, la fintech s’est donnée pour mission de réinventer le modèle de la banque aux cycles financiers des indépendants en créant un crédit scoring — notation pour évaluer le niveau de défaillance du demandeur de crédit — qui cadre parfaitement avec les modalités de travail de ces catégories de professionnels.

Accompagnée par l’incubateur The Family, la fintech a déjà bouclé une première levée de fonds de 2 millions d’euros auprès d’investisseurs de renom (Founders Future, Nextedia, Mensquare et Meninvest) et de plusieurs business angels, dont Guillaume Lestrade, Joan Burkovic ou encore Yannick Bolloré. En tant que courtier en opération banque et services de paiement agréé par l’ORIAS, Mansa est en partenariat avec Ditto Bank, la néobanque née au sein du groupe britannique Travelex. C’est ce dernier qui apporte les fonds et porte les risques. Mansa, elle, fournit le modèle de scoring.

Les offres et les services proposés par la jeune pousse tricolore

Pour Mansa, être indépendant est un choix et non une contrainte. Voilà pourquoi la fintech souhaite simplifier la vie des indépendants en leur ouvrant l’accès au crédit bancaire et en leur permettant de bénéficier des mêmes avantages que les salariés. Ainsi, Mansa propose un service de prêt directement accessible en ligne et sans paperasse. Via la plateforme, les micro-entrepreneurs, indépendants et freelances peuvent avoir accès à un prêt allant de 500 € à 10 000 € remboursables pour une durée de 3 à 18 mois.

Comme dit plus haut, pour pouvoir proposer une telle offre, Mansa s’appuie sur un système de crédit scoring basé sur une analyse de l’activité du TNS. Grâce à cette solution innovante, la fintech est ainsi capable d’anticiper le montant et la régularité des revenus de ce dernier. Concrètement, ce processus ne requiert donc pas de présenter de fiche de paie ou de justifier de revenus réguliers. Cela, contrairement à ce qu’on peut voir dans le modèle d’évaluation de risques des banques et des établissements de crédit traditionnels. Ainsi, Mansa vise avant tout à instaurer une relation de confiance avec ses utilisateurs en leur facilitant au maximum l’accès au crédit.

À noter que le crédit Mansa est accessible, quel que soit l’usage, personnel ou professionnel. Achat de matériel, développement d’un projet, compensation d’un mauvais mois, besoin de trésorerie, avance de fonds ou autres, dans toutes les situations, les indépendants peuvent compter sur l’accompagnement de Mansa.

Les avantages de Mansa

Si Mansa a déjà enregistré 3 000 prédemandes de crédit avant son lancement, c’est parce elle présente un intérêt certain pour les freelances et travailleurs indépendants dans le cadre de leur financement. Décryptage.

La simplicité comme jamais

Avec Mansa, pas besoin d’effectuer de lourdes démarches pour obtenir un prêt. De fait, aucun document justificatif n’est à envoyer par voie postale et aucun déplacement n’est nécessaire. Chez Mansa, tout se passe exclusivement en ligne. D’ailleurs, la fintech met à la disposition de ses utilisateurs une interface complète et ergonomique. Rien de plus pratique pour s’inscrire en quelques minutes et obtenir un crédit à une vitesse grand V ! Aussi, pour assurer une expérience digitale fluide, agréable et entièrement sécurisée, Mansa peut s’appuyer sur de nombreuses technologies très cotées dans le secteur de la finance :

  • API Bridge : une technologique développée par la fintech Banking qui permet à Mansa de se connecter aux différents comptes bancaires du souscripteur
  • Biométrie faciale : développée par Orfido, cette technologie de reconnaissance faciale permet comme son nom l’indique de vérifier instantanément l’identité du demandeur de prêt (KYC)
  • Signature électronique : proposée par la société française éditrice de logiciels Yousign, cette technologie permet de numériser la signature du contrat de prêt

Un service rapide et ultra-réactif

Grâce à son modèle de scoring innovant et sa forte identité visuelle, Mansa analyse de manière automatique la demande de crédit du professionnel. Après analyse, la réponse est donnée en 10 minutes top chrono. Si l’analyse est positive, le déblocage des fonds s’effectue, quant à lui, en l’espace de 48 heures. Une efficacité redoutable !

Mansa : une transparence garantie

Outre sa remarquable réactivité, Mansa se démarque particulièrement par la transparence de son offre, et cela du début jusqu’à la fin. En effet, la fintech propose un tarif clair et fixe, exempt de frais cachés.

Comment bénéficier de l’offre de Mansa ?

Vous êtes indépendant et souhaitez bénéficier de l’offre de crédit de Mansa ? C’est très simple, il suffit de faire une demande sur la plateforme. Pour ce faire, choisissez tout d’abord le montant du prêt souhaité entre 500 € et 10 000 €. Sélectionnez ensuite la raison du prêt : besoin de fonds de roulement, avance de fond, projet, etc. Indiquez par la suite une adresse email valide. Enfin, cliquez sur « obtenir mon crédit ».

Une fois fait, vous devriez répondre à un rapide questionnaire en indiquant les informations suivantes :

  • Votre identité
  • Votre statut d’indépendant
  • L’ancienneté de votre SIREN
  • Votre profession
  • Votre chiffre d’affaires moyen mensuel
  • Le montant du prêt souhaité
  • Le nombre de mensualités

Aussi, vous devez reconfirmer votre adresse email et indiquer votre numéro de téléphone. Après quoi, vous recevez une notification qui vous indique si vous êtes éligible ou non au service. Il est à savoir que pour finaliser votre demande, vous aurez besoin de fournir les documents suivants :

  • Votre pièce d’identité
  • Votre RIB
  • Un avis de situation SIREN ou un Kbis de moins de 3 mois si vous en avez
  • Une attestation de CA de l’URSSAF ou votre relevé des 12 derniers mois

Dans les 10 minutes suivant votre inscription, vous recevez une réponse définitive du service d’évaluation de Mansa vous indiquant si votre crédit est autorisé ou non. Si la réponse est favorable, il ne vous reste plus qu’à signer votre contrat de prêt de manière électrique et confirmer votre IBAN pour recevoir les fonds dans 48 heures et pour autoriser le prélèvement automatique de vos mensualités.

À noter qu’il est possible de vous faire accompagner par un conseiller tout le long de votre démarche. Pour cela, il suffit de cliquer sur « Prendre un rendez-vous ».

Le point sur les tarifs de la fintech

Le taux d’emprunt chez Mansa dépend du montant du prêt et la durée de remboursement de ce dernier. Dans tous les cas, le taux varie entre 2 % et 5 %.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires