Le prêt à la création d’entreprise a été supprimé en avril 2015

Depuis 2008, le mot « crise » se trouve sur toutes les bouches. Plans sociaux, chômage… L’atmosphère sociale ne semble pas au beau fixe. Pourtant, même si la situation économique et sociale se révèle particulièrement préoccupante, des solutions existent pour retrouver un certain dynamisme, une certaine croissance et surtout l’envie pour les jeunes entrepreneurs français de créer, d’avancer et de construire un projet. Parmi les solutions existantes, le Prêt à la Création d’Entreprises (PCE), proposé par Oséo, se propose d’aider les créateurs et repreneurs d’entreprise.

comparez


les banques pros

Édit : Le PCE est supprimé depuis le 1er avril 2015. Il est remplacé par des dispositifs de garanties portés par BPI France.

Les PME représentent plus de la moitié de l’emploi dans l’Hexagone. Premières créatrices d’emploi, elles contribuent à la croissance d’offres d’une manière surprenante. Pour ces raisons, soutenir le créateur d’entreprises ou le demandeur d’emploi permet de redonner une dynamique de croissance. Ce dispositif d’accompagnement possède de nombreux avantages pour les jeunes créateurs d’entreprise. Rien de compliqué dans ce Prêt à la Création d’Entreprises qui se révèle ouvert à presque tous les profils de créateurs et repreneurs d’entreprises. À quoi ressemble le Prêt à la Création d’Entreprises ? Qui peut en bénéficier ? Quelles sont les conditions d’obtention de ce prêt ? Comment faire pour obtenir un Prêt à la Création d’Entreprises ? Focus sur une belle initiative d’aide au créateur d’entreprises.

Qui peut bénéficier du Prêt à la Création d’Entreprises ?

Ce dispositif d’accompagnement bénéficie aux créateurs d’entreprise ou aux demandeurs d’emploi ayant déjà obtenu un numéro Siren pour sa société, contrairement aux prêts d’honneur qui peuvent être accordés sans intérêt ni garantie.

Chaque créateur d’entreprises qui se trouve dans le processus de création sans avoir encore obtenu un prêt bancaire peut profiter de cette aide de financement non négligeable seulement en respectant certains points du dossier requis.

Quelles sont les conditions sont à remplir pour le Prêt à la Création d’Entreprises ?

Plusieurs conditions annexes sont à noter dans le dossier pour l’obtention du Prêt à la Création d’Entreprises pour tout entrepreneur :

  • ne pas encore avoir eu recourt à un prêt bancaire de deux ans ou plus.
  • ne concerne pas les reprises d’entreprise ou d’éléments d’actifs d’entreprise en redressement ou liquidation judiciaire.
  • ne pas excéder 45 000 euros de besoin de financement.
  • Avoir moins de 10 salariés
  • Le dirigeant ne doit pas contrôler ou être dirigeant d’une autre société et ne doit être interdit par les banques

Quelle est la nature du Prêt à la Création d’Entreprises ?

Outre les prêts d’honneur pour la création ex nihilo d’entreprise et la reprise de fonds de commerce existant, les demandeurs d’emploi ou créateurs ou repreneurs d’entreprise peuvent, sous les conditions énoncées précédemment, bénéficier d’une aide de 2000 à 7000 euros avec le soutien du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie pour le développement de leur activité.

Ce prêt possède une durée de vie de 5 ans et possède un taux identique à celui du concours bancaire.

Le jeune créateur d’entreprises commence à rembourser le Prêt à la Création d’Entreprises au bout de six mois, par 54 échéances mensuelles.

Un des avantages majeurs du Prêt à la Création d’Entreprises est qu’il ne nécessite aucune caution ou garantie. Cela permet de soutenir l’économie française et de pérenniser l’activité du jeune créateur d’entreprise.

Pourquoi faire appel au Prêt à la Création d’Entreprises ?

La création d’une entreprise est une aventure passionnante et excitante qui n’a rien de facile pour les jeunes créateurs d’entreprises. Être correctement entouré de partenaires solides permet d’être plus confiant tout au long de cette aventure, de faire les bons choix et de ne pas se décourager face à certaines difficultés. Au-delà de son entourage personnel, il est capital de pouvoir faire confiance à son établissement bancaire et à d’autres partenaires financiers qui savent vous aiguiller.

Le Prêt à la Création d’Entreprises vient en complément d’un prêt professionnel bancaire et s’ouvre à tous les profils sans cautionnement, ce qui le rend accessible, simple et efficace pour tout créateur d’entreprise.

Ce prêt permet d’aider à surmonter les aléas du démarrage d’une activité ou à la suite d’une reprise d’entreprise, à construire une trésorerie et à investir en communication et développement commercial. C’est un bonus financier ouvert à tous. En outre, le Prêt à la Création d’Entreprises permet de réduire le nombre d’entreprises dont l’activité doit cesser pour des raisons de trésorerie trop faible.

L’accès du créateur d’entreprises au crédit bancaire et la pérennisation de l’activité sont facilités grâce au Prêt à la Création d’Entreprises.

Comment obtenir un Prêt à la Création d’Entreprises ?

Afin de bénéficier du Prêt à la Création d’Entreprises, le créateur d’entreprises ou le demandeur d’emploi peut en faire la demande directement aux banques qui sauront leur orienter et conseiller.

Une autre solution est de se tourner vers un réseau Oséo afin d’être aidé dans la création de son entreprise. Pour cette alternative, n’hésitez pas à vous rendre sur le site Internet dédié afin d’en savoir plus et de faire appel à un conseiller Oséo.

De nombreux entrepreneurs ont déjà fait appel au Prêt à la Création d’Entreprises afin d’être soutenus au démarrage de leur activité ou suite à une reprise d’entreprise.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires