Rémunération ou dividendes : Nos conseils

En tant que dirigeant d’entreprise, il est bien normal de se demander sur la manière dont on va recevoir le fruit de son investissement. Rémunération ou dividendes ? C’est une question qui mérite d’être posée afin d’optimiser la rentabilité de votre investissement. Pour mieux arbitrer votre choix, on va vous détailler ci-après les avantages et les inconvénients de chaque mode de paiement.

  • offre gratuite possible
  • offre payante à partir de 99€HT
voir l’offre

-15% avec le code

STATUT15

avis client

  • offre gratuite possible
  • offre payante à partir de 139€HT
voir l’offre

-15% avec le code

STAT15

avis client

  • offre gratuite possible
  • offre payante à partir de 129€HT
voir l’offre

-10% avec le code

STATUT10

avis client

  • prise de rendez-vous en ligne
  • offre payante à partir de 119€HT
voir l’offre

-10% avec le code

REDUC10

avis client

  • traitement express
  • offre payante à 199€HT
voir l’offre

20€ offert

avis client

Quels sont les avantages et les inconvénients de la rémunération ?

Par définition, la rémunération est une somme versée au gérant majoritaire d’une entreprise à titre de rétribution en contrepartie de la fonction qu’il exerce dans la société ou à titre de mandat social. Depuis la constitution du prélèvement forfaitaire unique le 1er janvier 2018, le calcul de rémunération a été modifié. Ce choix présente beaucoup d’avantages comme la protection sociale. La rémunération du dirigeant est devenue un critère de choix du statut. En plus, en tant que dirigeant d’entreprise assimilé salarié vous disposez d’un revenu mensuel, même si l’entreprise n’affiche aucun bénéfice au cours du mois, et c’est un revenu imposable, car vous êtes dès lors assimilé salarié. Sur le plan fiscal, cette option s’avère également très judicieuse parce qu’elle permet de réduire le montant du bénéfice imposable. La rémunération est fortement recommandée si votre entreprise est assujettie à une lourde fiscalité. Mais, il faut signaler que la rémunération occasionne des cotisations sociales assez lourdes pour la société. En plus, contrairement au versement de dividendes, elle ne permet pas de profiter de l’abattement de 40 %. Ce n’est pas tout, en choisissant de prendre la rémunération, vous devrez vous occuper d’autres fonctions supplémentaires comme la gestion de la paie.

Le versement de dividendes est comparable à la rémunération des dirigeants. Mais ne pouvant pas bénéficier d’une couverture sociale et depuis les modifications apportées par le prélèvement forfaitaire du 1er janvier 2018, lé rémunération des dirigeants présente elle aussi quelques inconvénients.

Pourquoi choisir de prendre des dividendes ?

Les dividendes sont les sommes partagées par les associées en fin d’exercice si l’entreprise réalise un bénéfice. Le montant des dividendes versés est décidé lors d’une assemblée générale. Ce sont donc seulement les gérants majoritaires associés qui y ont droit. Cette solution vous offre plusieurs avantages, surtout sur le plan fiscal. À titre personnel, le gérant majoritaire profite d’un abattement de 40 % avant imposition au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Ce choix permet également de diminuer les charges de l’entreprise. C’est donc idéal pour optimiser le résultat trimestriel. Si vous êtes en même temps salarié d’une autre société, vous ne paierez qu’une seule fois la cotisation sur la protection sociale, sauf le cas des gérants majoritaires. Par contre, les dividendes versés ne sont pas intéressants si vous n’avez aucune autre source de revenus que celles-ci. Il peut, en effet, arriver qu’il n’existe aucun bénéfice à distribuer en fin d’un exercice. S’il y en a, vous devez attendre la clôture et l’approbation des comptes de l’exercice pour recevoir votre part. En plus, les dividendes ne font pas partie d’une charge déductible. Donc l’imposition du bénéfice est assez élevée.

De la rémunération et des dividendes, est-ce possible ?

Il est possible de recevoir à la fois une rémunération et des dividendes pour les associés égalitaires et minoritaires. Si vous n’avez donc aucun autre revenu imposable que ceux générés par votre entreprise, c’est intéressant parce qu’elle vous permet de bénéficier des trimestres de retraite si vous recevez au moins 150 SMIC horaires par trimestre. En plus, vous pourrez vous prétendre à une couverture sociale et à une réduction des cotisations sociales au niveau de l’entreprise. Comme l’on a déjà dit auparavant, les dividendes donnent droit à un abattement de 40 % sur le barème progressif de l’impôt sur le revenu. Enfin, prendre en même temps une partie en rémunération est judicieux pour alléger le montant du bénéfice imposable à l’entreprise. Ce choix de statut pour lé rémunération du dirigeant.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires