Comment faire appel à la SIAGI pour garantir un prêt ?

Créée depuis 1966 par l’assemblée permanente des chambres de métiers et d’artisanats, qui en est d’ailleurs le principal actionnaire, le rôle essentiel de la SIAGI est de se constituer comme garantie auprès des banques et des établissements de crédits pour les concours que ceux-ci octroient aux entrepreneurs d’entreprises membres des chambres de métiers et d’artisanats. À côté de cette activité principale, la structure a développé des savoir-faire spécifiques qui constituent des services additionnels qu’elle propose, ainsi que des partenaires de choix.

comparez les banques pros

comparer

Les services de base

Les garanties de cette société de caution mutuelle pour PME sont réalisées par le biais d’un Fonds Mutuel de Garantie qui est un mécanisme de solidarité entre emprunteurs, à travers lequel chacun d’entre eux supporte une part des pertes occasionnées par la défaillance d’un autre emprunteur. Alimenté par un dispositif de commissions prélevées sur chaque garantie donnée ainsi que par d’autres ressources apportées par les emprunteurs, ce fonds est admis par l’autorité de contrôle prudentiel à titre de fonds propres de base afin de permettre le développement d’une autre structure en leur proposant des financements uniques.

Cet organisme propose :

  • La garantie SIAGI qui sert à couvrir les financements reçus dans le cadre de création, reprise d’entreprise qui œuvre dans l’artisanat.
  • La prégarantie SIAGI qui est sollicitée par les artisans avant qu’ils ne prennent attache avec un établissement de crédit, de sorte à donner une image plus rassurante de ce dernier aux yeux de l’établissement bancaire ou de la banque de son choix.
  • La garantie EIRL qui est octroyée aux entrepreneurs de Très Petites Entreprises (TPE) et Petites Entreprises (PE) dont le chiffre d’affaires annuel n’est pas supérieur à 20 millions d’euros HT, pour des opérations de crédit à court terme, de crédit-bail et pour des engagements par signature. Elle est octroyée en collaboration avec bpifrance ou une collectivité territoriale à hauteur de 80 % du concours sollicité et à condition que les activités concernées soient éligibles au dispositif et en l’absence de garantie réelle ou personnelle à titre de fonds propres de base.

Les services additionnels

En plus de ces garanties, on distingue les services additionnels suivants :

  • L’analyse des projets de l’entrepreneur pour lesquels il souhaite obtenir un financement pour permettre leur développement.
  • La prévention des risques économiques grâce par un service de prévention des risques à destination de l’entreprise, dénommé SIAGNOSTIC
  • Des services de médiation, de gestion de contentieux ou de recouvrement des incidents de paiement des concours octroyés par une banque ou un établissement de crédit.

Son réseau de partenaires

Membre de l’Association Européenne de Cautionnement Mutuel (AECM), cette société de caution mutuelle pour les PME a conclu des partenariats très importants avec :

  • Certains acteurs importants du domaine du cautionnement bancaire pour le financement des entreprises telles que bpifrance avec qui des services de garantie conjointe sont prestés.
  • Plusieurs établissements de crédits de renom et des banques, de sorte à faciliter l’accès aux concours bancaires des artisans qui ont son aval
  • Différentes collectivités territoriales.
comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires