TPE PME : Comment donner de la visibilité à son site web ?

Dans un monde connecté, avoir un site internet est essentiel pour les entreprises, même les plus petites. C’est un excellent outil pour prospecter de nouveaux clients et booster les ventes. Mais une règle s’impose sur la toile : tant qu’on ne vous trouve pas dans les résultats des moteurs de recherche, vous n’existez pas. Il est donc vital de s’afficher dans les premières lignes des SERP. Comment alors une TPE ou une PME peut donner de la visibilité à son site web ? Voici le guide.

comparez les outils de création de sites

comparer

Démarrer par un bon référencement naturel

Le référencement naturel est sans doute la méthode clé pour se faire une place sur internet. Il s’agit d’un ensemble de pratiques qui va permettre à un site internet de s’afficher dans les premiers résultats des moteurs de recherche. On l’appelle aussi SEO (Search Engine Optimization).

Bien choisir le nom de domaine de votre site internet

Le choix du nom de domaine du site internet a un impact énorme sur la visibilité de votre entreprise sur le web. C’est pour cette raison qu’il faut penser au nom de domaine que vous allez donner à votre site avant même de vous lancer dans sa conception. Celui-ci doit être simple, court et compréhensible pour que vos cibles le retiennent facilement. Ainsi, il peut être composé d’un mot ou de deux mots séparés par un tiret. Par ailleurs, la présence de mots-clés correspondant à votre activité jouera en faveur du référencement de votre site sur les moteurs de recherche.

Voici quelques conseils pour vous aider à trouver une idée de nom de domaine.

Tout d’abord, listez tous les termes en liaison directe avec votre activité et que les internautes pourront éventuellement taper dans les moteurs de recherche. Déclinez ensuite chacun des mots en utilisant des synonymes ou en essayant de les écrire avec une orthographe différente. Vous obtiendrez une liste de mots qui vous aidera dans votre réflexion. Vient ensuite le choix de l’extension. Il faut savoir que l’extension en. com est la plus plébiscitée étant donné que les internautes ont tendance à l’utiliser lors d’une recherche sur le net. Mais vous pouvez également opter pour une extension géographique correspondant à un pays :

  • . fr pour la France,
  • . ca pour Canada,
  • . be pour Belgique,
  • . de pour Allemagne.

Il y a également les extensions génériques qui sont en lien avec la nature du site web :

  • . com ou. biz pour les sites commerciaux,
  • . info pour les sites d’information,
  • . org pour les organisations.

Optimiser la structure du site

Chaque site internet a une arborescence qui tient aussi une place importante en SEO. Un site bien structuré, visuellement beau et facile à utiliser plaît aux utilisateurs. Et lorsque les internautes l’apprécient, ils aiment passer du temps dessus. Résultat : le site présente un meilleur temps de navigation et moins de taux d’abandon. L’algorithme de Google tient compte de cette information pour le faire grimper dans les résultats de recherche.

Par ailleurs, une architecture solide et logique facilite l’indexation des contenus de votre site internet par les robots web.

Publier des contenus de qualité

Votre site créé, il faut maintenant travailler son contenu. Pour cela, il s’avère indispensable de développer un blog. Celui-ci sert à publier des articles dont les thématiques se basent sur les recherches effectuées par vos prospects et clients sur internet. Répondre à leur besoin en information vous place en position d’expert dans votre domaine. 

Mais pour que vos cibles puissent tomber sur vous dès qu’ils effectuent une recherche, il est nécessaire de vous positionner sur les mots-clés dont ils ont utilisés. Pour connaître les mots-clés les plus pertinents, vous pouvez vous servir d’un outil très performant : Google Keyword Planner. L’idéal est de choisir les mots-clés sur lesquels il y a peu de concurrents.

Ceci fait, il est temps de passer à la rédaction de vos articles de blog. Une publication régulière de contenu de qualité vous permet d’améliorer le positionnement de votre site d’entreprise sur les SERP.

Optimiser les liens entrants

Les liens entrants ou backlinks jouent un rôle fondamental dans le référencement naturel d’un site web. Il s’agit d’un lien hypertexte proposé sur un autre site web et qui se redirige sur une page de votre site pour y amener des visiteurs. Un lien entrant a donc l’avantage de vous générer du trafic. Et plus votre site a des liens entrants de qualité, plus il a des visiteurs. Par conséquent, il gagne en popularité et en notoriété, ce qui finit par inciter Google à le classer en haut de ses résultats.

Miser sur le social média

Les réseaux sociaux sont de bons tremplins pour faire connaître votre entreprise. Il faut savoir que ces plateformes comptent 4,2 milliards d’utilisateurs actifs en cette année 2021. Elles sont donc d’excellentes sources de trafic. En effet, en ayant un compte sur Facebook, Twitter, Instagram, etc, vous avez l’opportunité de créer une communauté autour de votre marque et d’échanger avec vos clients potentiels. Vous avez également la possibilité de partager les liens de votre site et de générer des clics. Si votre contenu intéresse votre audience, celle-ci va passer plus de temps sur votre page et même y revenir la prochaine fois en tapant directement votre URL. Le temps de navigation et le nombre de clics référents sont alors pris en compte par les moteurs de recherche pour vous faire remonter dans les résultats.

Renforcer par un référencement payant

Le SEO est certes un moyen efficace pour donner de la visibilité à un site internet lorsqu’il est bien établi. En plus, ce type de référencement est gratuit. Cependant, il requiert un travail qui prend du temps et les résultats ne se font sentir qu’après un long moment. C’est pour cette raison qu’il peut être intéressant de renforcer le référencement naturel par un référencement payant.

Le référencement payant ou SEA (Search Engine Advertising) consiste à diffuser des annonces publicitaires pour gagner en visibilité sur les moteurs de recherche. Il désigne les liens sponsorisés qui s’affichent en dessus ou à côté des résultats organiques. Pour ce modèle publicitaire, l’annonceur achète des mots-clés auprès d’un hébergeur comme la plateforme de Google Ads. Cette dernière est la plus connue en matière de publicité par mots-clés. Mais ses concurrents comme Bing ou Yahoo fournissent également des liens sponsorisés.

Le SEA fonctionne sur une enchère en temps réel, appelé en anglais « real time bidding » (RTB). Dans ce contexte, chaque annonceur détermine la valeur du coût par clic (CPC). L’espace publicitaire le plus visible sera ensuite alloué au plus offrant. Ainsi, l’entreprise paye son hébergeur à chaque fois qu’un internaute clique sur le lien de son annonce.

Les avantages du SEA

Le SEA a l’avantage de garantir un positionnement ultra-rapide et donc, une visibilité immédiate. C’est une excellente solution pour communiquer sur une promotion occasionnelle ou sur un évènement spécial.

Par ailleurs, il permet de réaliser un ciblage précis. Avec ce type de référencement, vous avez l’assurance que les internautes qui cliquent sur vos liens sont intéressés par vos produits.

Enfin, vous maîtrisez totalement votre budget. C’est à vous de déterminer le montant que vous allez consacrer à votre campagne. Pas de mauvaise surprise !

5 Conseils pour réussir une stratégie de référencement payant

Bien étudier les mots-clés

Un bon choix de mots-clés est le secret pour réussir une stratégie SEA. La sélection des mots-clés doit se faire en fonction du marché cible. Il est alors crucial d’avoir une bonne compréhension du comportement de vos prospects. Pour ce faire, mettez-vous à la place de vos cibles. Quelle requête allez-vous taper sur Google ? En effectuant des recherches depuis ce mot-clé, vous repérez vos principaux concurrents qui y sont parfois déjà confortablement positionnés. Alors, pour vous démarquer de la concurrence, il est conseillé d’utiliser une longue traîne, c’est-à-dire une expression longue et plus spécifique. Ce type de mot-clé permet de se positionner sur un marché plus ciblé et d’obtenir un taux de conversion plus élevé. Par exemple, si vous visez un marché local, ajouter le nom de la ville au mot-clé améliore la visibilité de votre site auprès de ce segment.

Optimiser vos achats de mots-clés

Pour éviter de se confronter frontalement face aux gros concurrents du marché, il est plus sage d’allouer son budget à plusieurs longues traînes plutôt que dans un seul mot-clé. Se positionner sur plusieurs expressions clés à la fois brasse certes moins d’internautes, mais permet de générer un trafic qualifié qu’avec un mot-clé générique. De plus, c’est moins coûteux qu’un mot-clé qui est déjà prisé par beaucoup de concurrents.

Choisir le bon timing pour vos campagnes

Si l’entreprise ne peut consacrer un budget conséquent à sa stratégie SEA, il vaut mieux planifier la diffusion des annonces publicitaires. En d’autres termes, lancer les campagnes au bon timing, lorsqu’il y a un pic d’audience sur le web. Vous pouvez consulter les rapports fournis par Google Analytics pour déterminer les périodes les plus propices. En vous référant à ces données, vous allez pouvoir définir le moment opportun pour lancer votre campagne SEA. Par exemple, si vous vendez des articles de cadeau, vous aurez plus de flux en diffusant votre publicité avant la fête de Noël, la Saint-Valentin ou la fête des mères.

Se faire accompagner par un professionnel

Effectivement, un entrepreneur peut mener seul sa stratégie SEA. Néanmoins, c’est un travail qui demande beaucoup de temps. En effet, sa mise en place nécessite une mûre réflexion. Il faut également maîtriser les outils de mesure et d’analyse de campagnes marketing digital pour mieux optimiser sa stratégie de référencement.

Faire appel un expert vous coûte sûrement plus d’argent. Mais cela vous garantit aussi des résultats plus satisfaisants.

Suivre l’évolution de votre positionnement

Bien que vous confiiez votre stratégie SEA à un spécialiste dans le domaine, il est toujours bon de suivre l’évolution de votre positionnement sur vos mots-clés. Cela vous permettra de comprendre les changements des habitudes des internautes et donc d’ajuster votre campagne en conséquence. Pour mesurer la performance de votre référencement, vous avez à votre disposition des outils, dont le Webmasters Tools de Google.

SEO et SEA : jouer sur la synergie

SEO et SEA sont deux leviers complémentaires pour accroître la visibilité d’un site internet. La combinaison de ces deux canaux est bénéfique, car elle permet une apparition multiple qui augmente la notoriété de la marque aux yeux des internautes. Elle instaure ainsi un climat de confiance entre l’entreprise et ses clients potentiels.

L’impact du SEA sur le SEO

Le SEA est efficace pour lancer un nouveau site web et collecter rapidement des leads. Mais en plus d’assurer une visibilité immédiate, il fournit des indicateurs qui permettent de juger la pertinence des mots-clés. Les plus pertinents seront ensuite utilisés en SEO. Plus tard, lorsque votre site est bien positionné sur la SERP, vous pouvez arrêter votre campagne SEA et vous concentrer uniquement sur le SEO.

L’influence du SEO sur le SEA

La qualité d’un contenu SEO améliore le Quality Score d’une campagne Ads. Cette note est en effet prise en compte par Google pour classer les annonces publicitaires en haut des résultats.

Utiliser d’autres publicités en ligne

Outre le marketing sur les moteurs de recherche, il existe d’autres solutions de publicité en ligne pour augmenter la visibilité d’un site web. En voici quelques-unes.

La bannière

C’est la forme de publicité en ligne la plus répandue. Il s’agit d’un bandeau publicitaire qui apparait sur un site partenaire. Il est composé d’une grande photo qui pointe vers le site de l’annonceur. Cela en contrepartie de l’achat d’un encart ou du paiement d’un coût par clic (CPC). Le tarif est fixé selon la notoriété du site où est diffusée la campagne, ainsi que sa durée et le type de display (habillage, pavé, bannière…).

Les relations blogueurs

La publicité sur les blogs est un moyen plébiscité par les entreprises pour faire connaître leurs sites internet. Elle consiste à publier un article sponsorisé sur un blog de forte notoriété. Il se présente souvent sous forme de storytelling qui cache en réalité une intention de promouvoir une marque. Recourir à cette forme de publicité permet de créer des liens entrants à votre site d’entreprise. Le nombre de clics que vous obtiendrez depuis un site de notoriété jouera aussi en faveur de votre positionnement sur les moteurs de recherche.

Le retargeting

Le retargeting permet de cibler une audience qualifiée. En effet, grâce aux cookies, il est possible d’étudier les habitudes d’un internaute et de lui adresser une publicité ciblée. Si par exemple, il a visité un site spécialisé dans les voyages en Asie, en terminant sa visite, il va trouver sur Facebook ou sur sa boîte mail une annonce pour des séjours en Asie.

Pour lancer une campagne de retargeting, vous pouvez vous servir de Google AdWords.

Les comparateurs

90 % des internautes ont tendance à consulter des comparateurs ou des sites d’avis avant d’acheter un produit ou un service. Une présence sur ces plateformes est donc indispensable pour générer du trafic vers le site web de votre entreprise.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires