Différence entre SEO, SEA, SEM et SMO

La visibilité sur internet conditionne aujourd’hui le succès d’une entreprise. C’est simple, les consommateurs passent par internet pour rechercher un produit ou un prestataire, passer une commande… Même les voyages se planifient en ligne. Si vous n’êtes pas sur les moteurs de recherche, ou plutôt si votre entreprise n’est pas bien positionnée, il y a pratiquement aucune chance qu’un consommateur clique sur votre lien.

Le référencement est donc incontournable à l’heure où tout se numérise. Mais pour les non initiés, ce terme peut être encore flou. D’autant plus qu’il existe plusieurs types de référencement. SEO, SEA, SEAM, SMO, ces différents termes ont un même objectif : vous rendre visible par les internautes. Mais comment choisir entre ces types de référencement ? Pour faire le bon choix, apprenez à les connaître et à les différencier.

comparez les outils de création de sites

comparer

Qu’est-ce le SEO ?

Le SEO, acronyme de Search Engine Optimization ou optimisation pour les moteurs de recherche en français désignent toutes les techniques de référencement naturel qui visent à bien positionner un site internet sur les moteurs de recherche. De ce fait, la publicité et les liens sponsorisés ne font pas partie du SEO.

Pour améliorer le classement et la visibilité du site, le SEO se base sur trois piliers :

  • La technique : choix d la balise HTML, des technologies utilisées… afin que le lien doit lisible par les moteurs de recherche
  • Le contenu : rédaction de contenus uniques et structurés travaillés sur des mots-clés stratégiques afin de répondre aux requêtes des internautes.
  • Et la popularité : création de liens externes ou netlinkings.

Comment mettre en place une stratégie SEO ?

Chaque fois qu’un internaute fait une recherche à partir d’un mot-clé, les algorithmes des moteurs de recherche classent les résultats par ordre de pertinence. Pour espérer apparaître sur les premiers résultats, l’entreprise doit répondre aux critères de positionnement des moteurs de recherche. Pour ce faire, il a deux possibilités :

  • Le white hat ou chapeau : il s’agit de se conformer aux guidelines imposés par les moteurs de recherche.
  • Le black hat ou chapeau noir : cette technique consiste à utiliser toutes les stratégies pour être visible sur la première page des moteurs de recherche. Attention, le black hat vous expose à des pénalités de la part des moteurs de recherche.

Pour réussir votre SAO, vous devez commencer par faire un audit SEO. Cela consiste à identifier les mots-clés adaptés à la thématique de votre site ainsi que ceux qui sont les plus utilisés par vos concurrents. Ensuite, vous devez faire en sorte que votre site soit facilement lisible par les algorithmes des moteurs de recherche. Cela implique de travailler l’ergonomie et l’intuitivité du site. Une page trop lente ou qui ne s’ouvre pas sur les mobiles par exemple sera difficilement accessible.

Enfin, vous devez travailler la popularité du site en créant des contenus de qualité optimisés sur des zones spécifiques telles que le titre, les intertitres, etc. et en créant des liens vers des sites qui ont la même thématique que vous.

Quels sont les avantages du SEO ?

  • Le SEO est généralement gratuit, ou à moindre coût.
  • C’est un référencement qui peut générer d’importantes sources de trafic sur le long terme dès lors que le site se positionne sur les bons mots-clés.
  • Il garantit la fiabilité d’un site. Un internaute fait plus confiance aux sites référencés par les moteurs de recherche qu’aux liens sponsorisés.
  • Le SEO améliore la qualité du site grâce notamment à des contenus de qualité : textes, images, vidéos, etc.

Et les inconvénients ?

Malgré tous ces avantages, le SEO ne garantit pas toujours des résultats, notamment pendant les premières semaines, voire les premiers mois, alors que l’effort fourni doit être considérable et constant. De plus, il requiert une animation régulière du site par des contenus pertinents. Ce qui représente un énorme coût en termes de temps et d’énergie. En effet, le SEO est un travail de longue haleine qui exige un travail de fond sur le long terme. Plus encore, mettre en place le SEO demande une formation adaptée.

Enfin, les algorithmes des moteurs de recherche changent plusieurs fois chaque jour. Ainsi, le positionnement d’un site peut également changer au cours de la journée. Pour maintenir un bon positionnement en dépit des changements d’algorithme, vous devez donc faire appel à un consultant ou à une agence de référencement. Ce professionnel pourra alors vous conseiller sur les mots-clés stratégiques à utiliser et les liens externes à acheter. Bien entendu, cela a un coût. Celui-ci peut être plus ou moins élevé en fonction de plusieurs paramètres : concurrence du mot-clé, temps nécessaire pour mettre en place un bon SEO.

SEA : kézako ?

Le SEA ou Search Engine Advertising est un référencement payant. Le plus souvent, il consiste à acheter des mots-clés auprès de Google Adwords afin d’apparaître sur les moteurs de recherche sous forme de liens sponsorisés ou de liens commerciaux. Ceux-ci s’affichent généralement à droite ou au-dessus des résultats naturels.

Contrairement au SEO, le SEA a l’avantage de donner des résultats immédiats.

Comment ça marche ?

Le SEA repose sur un système d’enchère en CPC ou coût par clic dont le prix varie en fonction de la thématique et de la concurrence du mot-clé cible. Plus votre enchère est élevée, plus vous avez de chance d’apparaître dans la page de résultat lorsqu’un internaute a cliqué sur le mot-clé que vous avez ciblé. En chiffre, cela peut aller jusqu’à quelques dizaines d’euros par jour.

Quels sont les avantages du SEA ?

Comme on l’a dit, le SEA a l’avantage d’être efficace immédiatement. Autrement dit, le retour sur investissement est mesurable rapidement. En effet, vous n’avez pas besoin d’optimiser votre site sur le mot-clé que vous ciblez pour être bien visible sur les moteurs de recherche. Dès lors qu’une campagne est lancée, vous avez un bon positionnement. Toutefois, n’hésitez pas à rédiger une métadescription accrocheuse ou un texte qui attire les utilisateurs pour accroître le taux de conversion. Notez que ce texte peut être ajusté à tout moment et en temps réel.

En outre, les annonces Adwords sont également visibles sur d’autres sites, entre autres le réseau AdSense. Votre visibilité en ligne s’en trouve grandement optimisée, car elle ne se limite pas aux moteurs de recherche traditionnels. De plus, Google Adwords ainsi que les autres outils du SEA sont en principe faciles à prendre en main.

Enfin, une stratégie SEA offre plus de flexibilité, car bous avez la possibilité de créer différents messages commerciaux pour différentes annonces.

Qu’en est-il des inconvénients ?

Le premier et principal inconvénient du SEA est qu’il est très onéreux. En effet, vous devez mettre le prix pour apparaître dans la page de résultat. De plus, votre positionnement est éphémère. Dès lors que vous arrêtez le financement de la campagne, le trafic vers votre site s’arrête également.

Par ailleurs, le SEA est plus concurrentiel par rapport au SEO. De nombreux sites utilisent effectivement cette stratégie, vous devez donc faire un investissement financier important et continu pour bénéficier de tous les avantages du SEA.

En somme, le SEA doit être utilisé de manière ponctuelle, par exemple lors du lancement de votre site ou d’un produit. Pour générer un trafic sur le long terme, il doit être combiné avec le SEO.

Qu’est-ce que le SMO ?

Acronyme de Social Media Optimisation, le SMO ou optimisation pour les médias sociaux désigne comme vous vous en doutez toutes les techniques marketing à utiliser pour améliorer la visibilité d’un site sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, Google, Linkedin, Viadeo, etc.

Comment améliorer son positionnement sur les médias sociaux ?

Contrairement au SEO et au SEA, le SMO ne se base pas sur des mots-clés stratégiques. L’optimisation va se faire sur le profil de la cible en tenant compte de l’âge, du sexe, de la localisation ou encore des centres d’intérêt. Mais aussi du poids du réseau social. Le but est de générer des partages et des interactions afin de toucher des millions d’utilisateurs.

Quels sont ses avantages ?

Les réseaux sociaux sont des leviers de communication importants. Non seulement ils vous permettent de communiquer sur votre entreprise et vos produits, mais ils vous permettent également d’interagir avec vos cibles. Ce qui est sans conteste excellent pour votre réputation en ligne. Plus encore, vos followers peuvent devenir vos ambassadeurs et faire la promotion de votre site en partageant vos contenus.

Le SMO vous permet d’élargir votre audience. D’ailleurs, on voit de plus en plus de contenus de réseaux sociaux apparaître sur les résultats des moteurs de recherche. De plus, si vos contenus sont de qualité, ils pourront être visibles sur des sites ou créer des backlinks.

Y a-t-il des inconvénients ?

Le SMO a en effet des inconvénients.

Les annonces sur les réseaux sociaux sont virales. Qu’est-ce que cela veut dire ? Les informations circulent à une vitesse grand V et sont visibles par des millions d’utilisateurs en très peu de temps. Cela peut être bénéfique pour une entreprise comme cela peut lui être fatal. Il est donc primordial de soigner le message avant de l’envoyer.

En outre, l’optimisation sur les réseaux sociaux n’est pas adaptée à tous les secteurs d’activités.

Enfin, le SMO a un coût. En effet, il faut acheter un espace publicitaire pour optimiser sa visibilité. De plus, l’accompagnement d’un consultant ou d’une agence de référencement est souvent nécessaire pour créer des contenus qui donnent envie de partager.

Quid du SEM

Le SEM ou Search Engine Merketing (marketing sur les moteurs de recherche) réunit toutes les techniques marketing pour améliorer le référencement sur les moteurs de recherche. Il rassemble donc le SEO et le SEA. Grâce à leur portée sur les moteurs de recherche, le SMO a récemment été intégré au SEM.

Conclusion

Le SEO, le SEA et le SMO sont des techniques de référencement qui permettent d’améliorer la visibilité d’un site sur internet. Si les deux premières techniques permettent d’avoir un bon positionnement sur les moteurs de recherche, la troisième permet d’améliorer votre visibilité sur les réseaux sociaux.

Ces trois stratégies de référencement sont complémentaires. En utilisant chaque technique à bon escient, vous bénéficierez d’une optimisation maximale.

Quant au SEM, c’est l’utilisation de toutes les stratégies de référencement.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires