Business plan en franchise : Comment faire ?

Contrairement à la création classique, la création en franchise est encadrée par l’étude d’un contrat signé entre le franchiseur et le franchisé. De ce fait, l’étape du business plan en franchise est établie de paire par les deux entités. Sur des informations transmises relatives à la stratégie du groupement de franchise suite à une étude antérieure, le franchisé crée et adapte son business plan pour la réussite de son projet. Vous envisagez de créer votre entreprise en franchise en tant qu’entrepreneur ? Découvrez la définition d’un business plan et la méthode pour l’établir. À noter que se faire aider par des professionnels pour élaborer son business plan en franchise grâce à leurs précieux conseils : expert-comptable, consultant indépendant, CCI… est fortement recommandé.

créez votre société

comparer

Business plan en franchise : le Document d’Information Précontractuelle ou DIP

Le DIP est un dossier prévu par la loi Doubin qui vise à apporter de la transparence dans les relations précontractuelles entre deux entreprises qui souhaitent nouer un partenariat comme c’est le cas de l’étape de lancement d’une franchise.

Très utile pour établir le business plan, ce dossier d’information précontractuelle contient plusieurs informations obligatoires :

  • La tête du réseau : la forme juridique, le siège social, le montant du capital social, l’identité du dirigeant, le numéro d’immatriculation au RCS…
  • L’état du marché : positionnement du groupe sur le marché local et en général
  • Le réseau : la liste et l’adresse de tous les franchisés du secteur, ainsi que la date de la signature du contrat de franchise ;
  • La collaboration : les conditions financières (redevances, droits d’entrée), sa durée, ses conditions de renouvellement, de résiliation et de cession, les exclusivités prévues, l’investissement et les dépenses liées à l’enseigne avant le démarrage du projet, les établissements des exploitants présents sur la zone de chalandise prévue et qui proposent des produits ou services similaires…

Sur la base de ces informations et d’une étude de marché réalisée en amont (études sectorielles réalisées par des organismes spécialisés et bouche-à-oreille), le franchisé doit procéder aux étapes pour établir un business plan pertinent à l’aide des conseils fournis par ces informations et réalisable conforme à la stratégie et au concept de la franchise.

Bons à savoir :

Le DIP doit être remis par l’entrepreneur au franchisé au moins 20 jours avant la signature du contrat de franchise en développement.

Si le groupement compte plus d’une cinquantaine de franchisés, le DIP doit mentionner les 50 premiers situés à proximité de la zone géographique prévue.

Il doit également mentionner le nombre de franchisés qui ont collaboré dans le secteur sur un modèle similaire et qui ont quitté le groupement sur l’année précédant la remise du DIP, en précisant le motif (fin de contrat, résiliation…).

Les données chiffrées : ce qu’il faut savoir

Comme on l’a dit plus haut, les données chiffrées servent à évaluer la rentabilité du projet. Elles visent à convaincre un banquier de financer son projet de lancement de la franchise (achat de local ou de matériels, stock…) et des partenaires à effectuer un investissement dans l’entreprise.

Pour avoir des données des plus réalistes possible sur cette rentabilité, il faut tenir compte de certains éléments :

Le droit d’entrée

Son montant doit être reporté dans les charges ou dans le financement incorporel, selon le cas.

Ainsi, il sera inscrit dans le financement incorporel si le droit d’entrée :

  • Constituera l’ouverture d’une future source de profits
  • Peut être utilisée durablement ;
  • Peut être identifié et cédé.

Autrement, le droit d’entrée sera reporté dans les charges.

Les redevances d’exploitation

Les redevances d’exploitation sont versées au franchiseur à titre de rémunération des services fournis. Elles sont calculées sur la base du CA selon un pourcentage défini. Et devront être inscrites dans les charges. Ainsi, il est recommandé d’en tenir compte lors du calcul de la marge prévisionnelle réelle du projet de franchise.

La clause d’approvisionnement exclusif

Le prix des achats nécessaires pour réaliser le CA prévisionnel sera basé sur le prix de vente marqué dans le DIP et l’ouverture du contrat de franchise en développement.

Le chiffre d’affaires (CA) prévisionnel

Le CA prévisionnel est reporté sur 3 ans et doit être apprécié sur le CA des 2 ou 3 franchisés qui ont une activité similaire ou qui se rapprochant de son projet (produit ou service, clientèle cible, zone de chalandise, taille…). Si le DIP ne mentionne pas cette information, il est possible de l’avoir au greffe.

Par ailleurs, le business plan en franchise doit tenir compte du prix de vente dans le DIP et le contrat de franchise pour établir le chiffre d’affaires prévisionnel.

Business plan en franchise : les erreurs à éviter

  • Prendre les informations transmises dans le DIP pour argent comptant ;
  • Ne pas réaliser les étapes d’une étude de marché ;
  • Utiliser un modèle de business plan clé en main pour la réussite de son projet.
comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires