Comment appliquer la matrice SWOT à son entreprise ?

Aussi appelée la matrice FOFM, l’analyse SWOT est une stratégie de planification très connue dans l’environnement du Management. La matrice SWOT effectue une analyse pragmatique des environnements externes et internes d’une entreprise. Comment procéder pour l’implémenter dans son entreprise ?

Les résultats de SWOT servent de boussole pour mieux planifier la stratégie d’une entreprise. La matrice SWOT doit permettre d’utiliser les forces de l’entreprise pour faire naître des opportunités et de combler au mieux ses points faibles.

créez votre société

comparer

Qu’est-ce que la matrice SWOT ?

Crée vers 1960, la matrice SWOT est un acronyme anglais des mots strengths, Weakenesses, Opportunity, Threat. En français, on parle de la matrice FOFM (forces, opportunités, faiblesses et menaces).

Il s’agit d’une invention d’Albert Humphrey, un directeur de chercheur de l’université Stanford.

C’est quoi la SWOT ?

Dans la 2e édition de son livre intitulé Marketing Management, Philippe Kotler définit l’analyse SWOT, comme « l’évaluation globale des forces et faiblesses, opportunités et menaces » liées à une entreprise.

Pour arriver au résultat escompté, il est impératif de segmenter le processus d’analyse en deux parties. Il s’agit des parties internes et externes de l’entreprise.

Système d’analyse plutôt basique, la méthode SWOT peut convenir aussi bien à l’analyse d’une petite épicerie qu’à l’analyse d’une multinationale. L’objectif de la SWOT se résume à identifier ou à confirmer le positionnement d’une entreprise dans son secteur d’activité.

Quel est le concept d’analyse de la matrice SWOT ?

Le concept de la matrice SWOT est simple. Aussi incroyable qu’il soit, il s’agit de détecter les forces et les faiblesses d’une entreprise donnée. Il s’agit de trouver les menaces et les opportunités.

L’analyse SWOT se charge de détecter les différents facteurs susceptibles d’influencer le fonctionnement d’une compagnie. Elle fournit les données indispensables à l’élaboration d’un procédé de planification adéquat.

Quel est le but de la méthode SWOT ?

La méthode SWOT vise une panoplie d’objectifs.

Établir un diagnostic de l’état de l’entreprise

L’analyse SWOT vise à établir un diagnostic précis de la situation de l’entreprise sur tous les plans. Il s’agit de trouver des priorités, à travers l’identification des éléments indispensables, à la bonne gestion de la compagnie.

Le diagnostic permet aussi de renforcer les points forts, d’améliorer les points moyens et de travailler sur les points faibles. En procédant de cette manière, il est facile de faire progresser la croissance et de saisir plus d’opportunités.

Faire des prévisions

La matrice SWOT identifie les risques ou les problèmes éventuels, en permettant aux dirigeants de se préparer à ses éventualités et à y faire face efficacement s’ils surviennent.

Elle permet de prévoir les performances futures de l’entreprise à l’avance. En analysant les conditions du marché, l’entreprise peut mieux prévoir, anticiper le succès ou l’échec des ventes d’un produit ou d’un service.

Assainir l’environnement intérieur et extérieur

La matrice FOFM vise à assainir l’environnement interne et externe de la compagnie. Il s’agit d’éliminer les doublons et tous les facteurs empêchant la croissance de la compagnie. La matrice SWOT entend normaliser les procédures internes de la compagnie.

Il s’agit d’optimiser le traitement de données afin de les rendre plus fiables. Les marges d’erreur dans les prises de décisions sont réduites et la gestion est mieux orientée.

Quel est le procédé de la matrice SWOT ?

L’analyse SWOT se subdivise en deux principales parties qui, elles-mêmes, se déclinent en plusieurs sous parties.

L’analyse de l’environnement intérieur

L’environnement intérieur se définit comme tout ce qui est interne à la compagnie. Il se compose de tout ce qui se ramène à l’image de la compagnie et ses ressources humaines et matérielles.

Il s’agit des éléments que l’entreprise est capable de contrôler entièrement.

4 principaux départements sont concernés :

  • Marketing ;
  • Gestion financière ;
  • La gestion administrative ;

Dans ces différents départements, la matrice SWOT se charge de trouver les forces de la compagnie et les mettre ensemble. Cette association de forces est un atout de la plus haute importance, pour l’entreprise face à ses concurrents.

La matrice FOFM doit déceler les faiblesses. Il s’agit des manquements en termes de ressources ou de capacités déjà présentes chez la concurrence.

Après avoir décelé les points forts et les points faibles au sein de l’entreprise, il est facile de les contrôler.

Le département de la gestion administrative

Ici la matrice cible différents points :

  • Capacité à s’adapter ;
  • Leadership ;
  • Culture d’entreprise ;
  • Motivation des employés.

Comme forces, la matrice SWOT peut détecter : une excellente planification stratégique et un excellent service client.

Comme faiblesses, elle peut présenter, l’absence d’un logiciel de gestion d’entreprise et d’un suivi effectué sur une feuille de papier ou de calcul.

Le département marketing

Les éléments pris en compte :

  • Parts de marché ;
  • Couverture géographique ;
  • Qualité des services ou produits proposés ;
  • Prix ;
  • Chaîne de distribution ;
  • Image de la compagnie ;
  • Vendeurs ;
  • Niveau de satisfaction et fidélisation des clients.

Comme forces, la matrice SWOT peut révéler : un marché bien couvert, une équipe de vendeurs professionnelle et une bonne réputation de l’entreprise.

Comme faiblesses, on peut avoir : des produits peu appréciés et un service client peu professionnel.

Le département de production

  • Machines et les installations ;
  • Capacité de production ;
  • Qualification des travailleurs ;
  • Connaissances approfondies du personnel.

Comme forces, la SWOT peut noter : des machines automatiques et performantes et un bon personnel de maintenance.

Comme faiblesses, elle peut faire voir : une main-d’œuvre peu compétente, une planification mal effectuée.

Le département des finances

Les éléments pris en compte sont :

  • Capital ;
  • Trésorerie ;
  • Solidité financière.

Comme forces, l’analyse peut révéler : une société cotée en bourse, l’usage d’un logiciel de gestion.

Comme faiblesses, on peut voir : des comptables peu professionnels et un manque d’accès au crédit.

L’analyse de l’environnement extérieur

L’environnement extérieur est constitué d’éléments externes à la compagnie, mais qui l’influencent d’une manière ou d’une autre. La compagnie ne peut pas les contrôler.

Elle ne peut que les surveiller en permanence afin d’identifier les opportunités et reconnaître les menaces. L’entreprise peut mieux se préparer à endiguer les menaces et à tirer le meilleur parti des opportunités.

Il s’agit de recenser tout bénéfice (financier ou pas), dont l’entreprise peut profiter, pour faire face à la concurrence.

L’analyse de l’environnement extérieur est scindée en deux parties : l’analyse macro environnementale et micro-environnementale.

L’analyse macro-environnementale

Dans cette partie de la matrice SWOT, les éléments suivants sont concernés :

  • Démographie ;
  • Évolution technologique ;
  • Économie générale ;
  • Réglementation en vigueur ;
  • Environnement politique ;

Comme forces, on peut avoir : une culture encline aux produits proposés, une réglementation souple.

Comme faiblesses, il peut s’agir : des problèmes climatiques, l’augmentation du coût du transport à cause d’un conflit (comme la crise russo-ukrainienne).

L’analyse micro environnementale

Ici, la matrice FOFM se concentre sur 4 parties :

  • Concurrence ;
  • Clientèle ;
  • Fournisseurs ;

On peut détecter comme forces : la faillite d’un concurrent et la création d’un espace touristique favorable à l’activité de la compagnie.

L’analyse peut relever des faiblesses : l’entrée en scène d’un concurrent de taille et la rupture momentanée de la chaîne de distribution.

Comment implémenter la matrice SWOT dans son entreprise ?

Après avoir effectué un diagnostic complet, intérieur et extérieur, la direction de l’entreprise doit rentrer en jeu. Elle se doit d’utiliser les résultats de SWOT comme boussole pour mieux planifier sa stratégie.

L’entreprise est en même de saisir les meilleures opportunités et en tirer profit de la meilleure des façons.

En ce qui concerne les faiblesses, il faut prendre les décisions qui s’imposent.

Il faut savoir qu’il n’est pas facile de combler tous les points faibles. On est difficilement certains que les points forts identifiés pourront tout seuls, garantir la réussite de l’entreprise.

C’est pourquoi la matrice SWOT doit surtout permettre d’utiliser les forces de l’entreprise pour faire naître des opportunités. Dans la même veine, il faut combler au mieux les points faibles pour contenir les risques et être moins impactée par les facteurs externes.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires