Définition du business plan

Le lancement d’une entreprise demande énormément de réflexion à propos de sujets aussi divers que nombreux. Toutefois, le lancement même de l’entreprise ne doit pas être le seul à être considéré, il faut aussi penser au futur de l’entreprise, tenter d’attirer de futurs investisseurs avec une bonne présentation des objectifs alliant ambition et réalisme, et il est également préférable de mettre ses idées au clair en les synthétisant dans un document. Il est donc fortement conseillé de prendre un certain temps pour rassembler des éléments, pas trop tout de même, afin de réaliser ce qu’on appelle un « business plan« .

  • offre gratuite possible
  • offre payante à partir de 99€HT
voir l’offre

-15% avec le code

STATUT15

avis client

  • offre gratuite possible
  • offre payante à partir de 139€HT
voir l’offre

-15% avec le code

STAT15

avis client

  • offre gratuite possible
  • offre payante à partir de 129€HT
voir l’offre

-10% avec le code

STATUT10

avis client

  • prise de rendez-vous en ligne
  • offre payante à partir de 119€HT
voir l’offre

-10% avec le code

REDUC10

avis client

  • traitement express
  • offre payante à 199€HT
voir l’offre

20€ offert

avis client

Qu’est-ce que le business plan ?

Le business plan sert à tout cela. Il s’agit d’un document réalisé à la naissance de l’entreprise ou lorsqu’une entreprise se lance dans une nouvelle branche lors de son développement.

Concrètement, le document se présente comme un projet d’entreprise, une série de mesures à prendre, un résumé des objectifs à atteindre. Son objectif est double :

  • D’une part, il permet effectivement de mettre ses idées au clair en vue de la prévision et de la planification de l’organisation de l’entreprise. Il permet d’avoir une vue d’ensemble de ce qui doit être fait et présente également des éléments comme le but final, ou les buts intermédiaires, à atteindre. Cela permet de ne pas trop perdre de vue lesdits objectifs et de toujours rester dans la ligne que l’entreprise s’est fixée au départ, afin d’éviter toute déviance. Il faut bien évidemment que ces buts soient à la fois ambitieux et réalistes. Se fixer des buts irréalisables a pour seule conséquence une baisse de moral collective lorsque les employés de l’entreprise, et l’entrepreneur lui-même se rendent compte qu’ils sont très loin des objectifs prévus.
  • D’autre part, elle sert à la communication extérieure. Le business plan est en effet une partie de la « vitrine » de l’entreprise, et, si celle-ci souhaite attirer les capitaux à risque d’éventuels promoteurs, elle a intérêt à présenter un visage aussi avenant que possible.

Contrairement à ce qu’on entend trop souvent dans les débats, le business plan n’est pas un énorme dossier dont l’écriture demande de longues heures d’insomnie. Généralement, une vingtaine de pages seulement suffisent. Ces 20 pages sont divisées en deux grandes parties.

  1. D’une part, la présentation du projet, qui reprend l’identité de l’entreprise, ses objectifs, les différents partenaires, généralement une étude de marché, les moyens techniques et humains mis en œuvre dans le projet, etc.
  2. D’autre part, le financement du projet qui reprend un bilan prévisionnel, un plan d’investissement ainsi qu’un plan de trésorerie, bref, tout ce qui concerne le financement de l’entreprise. La rédaction d’un tel dossier n’est évidemment pas la tâche la plus aisée qui soit, il est donc vivement recommandé de se faire aider d’un conseiller financier, ou en tout cas de prendre des conseils venant de spécialistes en la matière.

À qui s’adresse un business plan ?

Il y a trois catégories de personne à qui le business plan est susceptible de s’adresser :

  • le créateur de l’entreprise. En effet, celui-ci, en tant que « patron » de l’entreprise, a le devoir de pouvoir rendre un plan cohérent de toutes les activités de son entreprise. Il est la personne par excellence ayant une vision d’ensemble de l’entreprise dans toutes ses activités. Le business plan est donc un « outil » permettant au chef d’entreprise de rendre son projet cohérent, ce qui lui sert à clarifier ses propres pensées, mais également a avoir un meilleur pouvoir de persuasion dans les discutions avec des banquiers ou avec des promoteurs, car la connaissance du business plan donne une meilleure vision d’ensemble au chef d’entreprise et lui permet donc de mieux défendre son projet au besoin.
  • Ensuite, ce business plan permet (comme dit précédemment), de communiquer. Cela suppose donc que ce document s’adresse également aux investisseurs tels que les business angels, mais aussi aux banquiers (dont un des premiers réflexes lorsqu’un chef d’entreprise vient leur demander un prêt est de lire attentivement le projet de ladite entreprise, donc le « business plan »). Il est donc une des nombreuses faces de la représentation extérieure de l’entreprise.
  • Enfin, ce document peut s’adresser également aux employés de l’entreprise. Après tout, ceux-ci sont les premiers concernés par ce qui est fait de leur travail, il est donc tout naturel qu’ils sachent vers quel but exactement s’oriente l’entreprise à laquelle ils appartiennent.

Dans quel cas réaliser un business plan ?

Il existe deux sortes de cas dans lesquels la rédaction du business plan est nécessaire.

  • La création de l’entreprise en franchise ou non. Il s’agit sans doute de l’une des étapes cruciales dans la vie d’une entreprise, c’est également le moment où il est le plus nécessaire de clarifier ses idées en les inscrivant sur un papier, car le nombre de sujets de réflexion est extrêmement vaste. Une entreprise naissante nécessite également des fonds et des ressources pour bien se lancer dans son secteur d’activité. Le business plan est une arme de plus dans l’arsenal du chef d’entreprise pour intéresser d’éventuels promoteurs et faire ainsi grimper les chiffres de la société en fonction de la trésorerie et les coûts des ressources pour la mise en œuvre de ces étapes.
  • La mise en place de nouvelles activités. Lors du lancement de nouvelles activités, il faut avoir les idées aussi claires que pour le lancement de l’entreprise elle-même. La réflexion est d’ailleurs à peu près semblable, car il s’agit, ici encore, d’afficher l’ensemble du projet, les objectifs, les stratégies de l’entreprise, la rentabilité, l’étude des coûts, le reste du travail à faire, etc.

Est-il obligatoire de réaliser un tel document ?

Réaliser un business plan n’est en aucun cas une étape obligatoire, mais il est fortement recommandé d’en réaliser un, quel que soit la taille, les objectifs, la stratégie de développement de l’entreprise en question, car il fournit de précieux conseils pour l’entrepreneur surtout au niveau de la rentabilité de l’activité. Sa rédaction, souvent soumise à la procrastination par de nombreux chefs d’entreprise désemparés, va forcer l’entrepreneur à mettre de l’ordre dans ses idées, à comprendre ce dont son entreprise a besoin aujourd’hui et sert également à anticiper ses besoins futurs en termes d’investissement. Le plan d’entreprise est donc le guide dont l’entreprise aura besoin tout au long de son existence.

1 comment
  1. Lefranc
    Lefranc

    Beaucoup d’entrepreneurs se demandent parfois pourquoi faire un business plan. Je assure que c’ est important. Surtout quand on veut débloquer les fonds pour son projet . De plus, il y a des règles et un certain formalisme à respecter.
    La construction du business plan suit généralement un raisonnement logique, qui démontre étape par étape les éléments suivants :

    – Une présentation de l’équipe
    – Une présentation des produits et/ou services proposés
    – Le Marché
    – Le Modèle Économique
    – La concurrence 
    – La Société ou l’Entreprise
    – Plan d’action
    – Prévisions financières
    – Opportunité d’investissement
    …….
    Je vous offre une rédaction complète de votre Business plan avec suivi. Peu importe le domaine dans lequel vous voulez réaliser votre projet .

    Répondre
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires