Les banques ethiques ou vertes : Tout savoir

De nombreuses entreprises exercent des activités peu avantageuses pour notre environnement. Pourtant, ce sont elles qui reçoivent les investissements les plus importants de la part des banques. À ce stade, l’argent peut être tenu responsable de la dégradation écologique. Heureusement, les banques éthiques sont là pour parer à ce problème. Avec leur aide, nous pouvons envisager d’utiliser la monnaie à bon escient et améliorer la durabilité de notre écosystème. Ceci, en se tournant vers un investissement focalisé sur des projets plus écologiques. Nous vous en disons plus sur les banques vertes.

comparez les banques en ligne

comparer

Banques éthiques ou vertes : une alternative écoresponsable

Les banques sont de grandes contributrices de l’émission de CO2 dans l’air. Ceci s’explique par le fait qu’elles investissent des millions dans des projets mettant en danger notre environnement : les activités industrielles. De nombreuses banques dans le monde partagent cette responsabilité. Pour changer la donne, des banques éthiques ou vertes se sont mises à voir le jour

Vous souhaitez être parmi ceux qui favorisent le développement durable ? Vous disposez de maintes manières de procéder. Par exemple, vous pouvez opter pour un chauffage plus écologique : des panneaux solaires, une éolienne… Mais en dehors de cela, vous pouvez choisir une banque verte pour investir dans vos projets.

Mais qu’est-ce qu’une banque éthique ? En fait, il s’agit des banques qui octroient leurs investissements aux entreprises qui vont aider à l’amélioration de l’environnement. En accord avec les principes de la finance verte, leur priorité est de lutter contre le réchauffement climatique. De même, elles sont là pour impacter de manière positive sur l’économie sociale. Elles aident ainsi particulièrement les organismes ayant un projet solidaire. C’est ce qui les démarque légèrement des banques dites écologiques, vertes ou écoresponsables.

Pourquoi changer pour une banque éthique ?

Les banques éthiques contribuent au redressement de l’économie mondiale. En y souscrivant, vous participez activement à l’économie sociale et solidaire. Mais si elles permettent d’obtenir un profit considérable, elles représentent aussi une solution bancaire écoresponsable. Vous avez énormément d’intérêts à les choisir. Pour le savoir, découvrez comment elles fonctionnent.

Un investissement sans risque pour l’environnement

Une banque éthique œuvre dans le but de protéger l’environnement et l’être humain. Elle va surtout orienter ses financements vers les projets ayant un effet positif sur ces derniers. À titre d’exemple, elle peut investir dans les entreprises qui œuvrent dans :

  • L’énergie renouvelable.
  • Les transports décarbonés.
  • L’agriculture biologique.
  • Etc.

À l’opposé, elle ne va pas financer les projets qui détruisent notre écosystème comme les industries pétrolières, nucléaires, agrocarburants…

Par ailleurs, elle se sert de ses actifs pour effectuer ses investissements, autrement dit les épargnes de ses clients. De ce fait, opter pour cette banque vous fait participer à la lutte contre le réchauffement climatique. Vous faites partie de ceux qui construisent un avenir meilleur pour les prochaines générations.

Une solution bancaire basée sur la transparence

Lorsque l’on choisit sa banque, la transparence est toujours de rigueur. Si les opérations effectuées ne sont pas visibles au public, il est impossible d’établir une quelconque relation de confiance entre l’établissement et ses clients. Effectivement, personne ne voudrait souscrire à une banque et ne pas savoir où va son argent.

Justement, les banques vertes sont très à cheval sur cette transparence. Elles y accordent beaucoup d’importance, contrairement à beaucoup d’acteurs dits « classiques ». Ainsi, les clients sont responsabilisés et ont toujours une traçabilité fiable de leurs fonds. Ils peuvent donc s’informer sur la manière dont l’établissement se sert de leur épargne. Où va l’argent ? Comment la banque l’utilise-t-elle ? Quels sont les projets qui ont été financés ? Ceci, en accédant librement aux documents relatifs à ces opérations.

Concernant cette responsabilisation, les clients des banques éthiques peuvent devenir des sociétaires. Pour rappel, être sociétaire d’un établissement bancaire signifie être en même temps un client et un propriétaire partiel.

Une banque juste et toujours proche de ses clients

En choisissant une banque éthique, vous optez pour une banque qui œuvre dans le respect des droits de l’homme. D’ailleurs, en dehors des projets écologiques, votre banque vous autorise aussi à investir dans des institutions qui travaillent en faveur des droits humains. Vous pouvez financer des projets à vocation sociale ou culturelle.

Votre entreprise a souscrit à un établissement bancaire éthique ? Si vous souhaitez améliorer votre efficacité énergétique de manière écologique, votre banque peut financer votre projet. De plus, chaque client est placé au même niveau, il n’y a aucune forme de discrimination.

En outre, votre banque verte apporte son soutien à ses clients de bien des façons. Ceci, grâce à des obligations sociales instaurées. Ouvrir un compte dans une telle banque peut procurer un soutien aux personnes à faible revenu, par exemple. Ou encore, un soutien aux microentreprises.

Les banques vertes ont-elles une limite ?

Avant de passer de banques traditionnelles aux banques éthiques, sachez d’abord que ces dernières peuvent ne pas être totalement fonctionnelles. En effet, il n’y a pas encore beaucoup de banques vertes françaises qui ont pu attirer beaucoup de clients. Ceci est dû au fait que les produits et les services proposés ne sont pas tout à fait au point. Pour le moment, ils sont limités sur plusieurs plans, y compris la rapidité. De plus elles ne sont pas toutes ouvertes aux particuliers. Pour ceux qui recherchent une solution bancaire facile, ce n’est sans doute pas la meilleure option. Après tout, elles sont encore récentes et minoritaires.

Néanmoins, les établissements existants peuvent s’améliorer au fur et à mesure. En plus, l’on peut déjà observer une évolution ces dernières années. Non seulement les banques éthiques sont en plein essor, mais les banques classiques commencent aussi à adopter leur transparence.

Comment mieux choisir sa banque éthique ?

Vous souhaitez souscrire à une banque verte et aider à avoir un impact positif sur l’écologie et l’économie ? Pour investir de manière responsable, voici les critères à prendre en compte pour choisir une banque éthique.

Tout d’abord, l’acteur bancaire doit être coopératif. À l’opposé dans banques en société anonyme, une banque éthique propose un système de décision égalitaire. Tous les clients sont traités de la même manière, il ne doit pas y avoir de traitement de faveur.

Ensuite, faites attention à la transparence de l’établissement. Ce doit être la priorité de votre banque verte. Oui, car l’opacité bancaire de certaines grandes institutions ne plaît certainement pas à nombre de leurs clients.

Et enfin, votre banque écologique doit aussi être solidaire. En sa qualité de banque éthique, bien qu’elle contribue à améliorer l’économie globale, elle ne doit pas être obnubilée par le profit. L’investissement dans les projets à objectifs environnementaux, sociaux et culturels est bien plus important.

Par ailleurs, une bonne banque éthique œuvre toujours dans le respect de l’environnement et des droits humains. L’évasion fiscale est aussi un point à ne pas négliger, sans oublier l’impact carbone des projets soutenus.

Les meilleures banques éthiques ou vertes en France

Changer pour une banque écologique peut être une décision difficile. La Nef, le Crédit Coopératif et Hélios sont les établissements les plus éthiques présents sur le territoire français.

La Nef

Créée en 1988, la Nef n’est pas totalement considérée comme une banque. Néanmoins, elle vise à en devenir une. Elle est aussi la seule coopérative financière reconnue comme étant 100 % éthique en France. Elle propose à ses clients diverses solutions de crédit et d’épargne. Depuis sa naissance, elle fait preuve d’une transparence sans égale. Elle seule publie chaque année l’ensemble des financements qu’elle a effectués à partir des fonds de ses clients.

Fidèle à son statut d’établissement écoresponsable, elle fait des prêts uniquement aux entreprises avec un projet favorable à l’environnement et à la société. Son seul inconvénient est qu’elle ne propose pas encore la gestion de comptes courants. Mais la Nef compte bien améliorer ses offres et ses prestations pour mieux accompagner ses 37 000 sociétaires.

Le crédit Coopératif

Plus vieux que la Nef, le Crédit Coopératif a été fondé en 1893. Parmi les banques les plus éthiques, elle est la seule qui propose des services aux particuliers. Elle accompagne une clientèle variée comprenant :

  • Des personnes morales.
  • Des mutuelles.
  • Des associations.
  • Des fondations.
  • Etc.

Le Crédit Coopératif propose à ses clients et sociétaires les mêmes services bancaires qu’une banque traditionnelle. Mais son petit plus, c’est qu’elle propose également des initiatives plus éthiques. Elle consacre aussi 99 % de ses financements aux énergies renouvelables.

Hélios

Helios semble être une néobanque verte très prometteuse. En tout cas, elle respecte la transparence exigée en permettant une traçabilité totale à ses clients. De plus, elle investit exclusivement dans les projets liés directement à la transition énergétique.

Hormis ces trois établissements, il existe aussi des banques traditionnelles qui sont plus éthiques que les autres. L’on peut citer par exemple La Poste ou le Crédit Mutuel. À titre d’information, les banques considérées comme les moins éthiques sont la BNP Paribas, la Société Générale et le Crédit Agricole. Toutefois, cette dernière se démarque, étant la seule à mesurer l’impact carbone des projets dans lesquels elle investit.

Green-Got

Green-Got est une néobanque française 100 % écologique, enregistrée auprès de l’ORIAS en tant que mandataire non exclusif en opération de banque et services de paiement, ainsi que courtier en assurance et réassurance.

Elle a pour slogan : « Changez de banque pour changer le monde. » De cette devise, elle promet de financer uniquement des projets bénéfiques pour la planète.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires