Pourquoi renforcer les capitaux propres de son entreprise ?

Le niveau des fonds propres d’une entreprise revêt une grande importance dans plusieurs aspects de la vie d’une entreprise, tant sur les plans stratégiques, opérationnels sur supports. C’est pourquoi il est toujours conseillé aux entreprises qui s’inscrivent dans la pérennité, de s’efforcer de renforcer ses capitaux propres en fonction de ses objectifs grâce à des organismes tels que la banque ou les pouvoirs publics avec les différentes formes de prêts. Avant d’expliquer pourquoi il faut renforcer les fonds propres, il faut d’abord définir ce que renferme cet agrégat.

modifiez votre société

comparer

Définition des fonds propres

Les fonds propres désignent l’ensemble des ressources financières qui sont à mises à la disposition de l’entreprise par ses associés ou actionnaires au cours du cycle d’exploitation. Ces ressources comprennent les apports en capital, les bénéfices ou pertes courants, et les bénéfices non distribués (que l’on appelle des réserves et du report à nouveau).

Dans un bilan comptable, les fonds propres sont situés en haut du passif du bilan, juste avant les dettes financières. Le montant de la rubrique est égal à la somme des postes : Capital + Bénéfices (ou pertes) + Report à Nouveau + Réserves.

Le rôle des fonds propres

Les fonds propres ont deux rôles fondamentaux :

  • D’une part, ils constituent une source pour le financement de la totalité ou d’une partie des subventions d’investissement et du fonds de roulement de l’entreprise,
  • et d’autre part, ils servent de garantie pour les éventuels créanciers de l’entreprise.

Par conséquent, le niveau des fonds propres en cours de vie de l’entreprise peut être considéré comme le gage de la pérennité d’une entreprise pour les associés ou actionnaires. En effet, si le niveau de fonds propre couvre parfaitement les dettes financières, alors l’entreprise est solvable.

Pourquoi faut-il renforcer les fonds propres ?

Le renforcement des capitaux propres est indispensable sur les plans stratégiques et opérationnels afin d’assurer la solidité financière de l’entreprise, mais également en vue de satisfaire à une obligation légale. D’autant que cela augmente le nombre des parts sociales dans la société. Pour ce faire, il est conseillé de s’adresser à une banque ou aussi de s’engager dans les différentes sortes de prêts des pouvoirs publics.

Aux niveaux stratégique et opérationnel

À la lumière du rôle des fonds propres, il en ressort que leur renforcement en cours de vie de l’entreprise présente deux intérêts particuliers :

  • Garantir le financement de nouvelles subventions d’investissement : des fonds propres consistants signifient que l’entreprise à la possibilité de financer elle-même, une partie significative de sa croissance ou de maintenir son exploitation, s’il n’est pas possible d’avoir un recours à des financements extérieurs.
  • Rassurer les partenaires de l’entreprise (prêteurs, fournisseurs, salariés…) et par conséquent, améliorer la capacité d’endettement. En effet, ce que regardent les futurs prêteurs, c’est la garantie ultime qu’ils auront de recouvrer les fonds octroyés. Or les fonds propres représentent justement, cette ultime garantie.

Sur le plan juridique

En vertu des articles L 225-48 et L 223-42 du Code de Commerce, il est impératif qu’une société reconstitue ses fonds propres, lorsque leur montant est inférieur à la moitié du capital social, afin d’éviter d’être dissolue par la loi.

Comment renforcer ses fonds propres ?

Il existe plusieurs manières pour renforcer ses fonds propres, notamment avec les grandes banques. On peut effectuer une augmentation de capital au cours du cycle d’exploitation, en demandant aux actionnaires des banques de faire des apports supplémentaires ou de convertir leurs comptes courants. Il est également possible d’accroitre les dotations en réserves facultatives, en distribuant moins de dividendes aux actionnaires des banques. Il est généralement sage de prévoir une augmentation de capital en fonds propres en proportion de sa croissance, en s’adossant sur la stratégie de développement de l’entreprise et de l’investissement prévu, pour ce faire il est plus sûr de s’adresser aux grandes banques pour assurer la solidité financière de l’entreprise ainsi que le bon développement de l’entreprise.

Aussi, les dépositaires ne risquent pas de perdre leurs avoirs en cas de faillite de la banque. Et ce même s’ils ne sont pas sûr du comment leur banque est gérée, en effet ils ne peuvent pas surveiller leurs banquiers. En plus, ils ont le choix de passer d’une banque à une autre lorsqu’ils craignent que leur banque actuelle rencontre des difficultés. La recapitalisation des banques finance davantage les prêts avec des fonds propres, mais cela diminuera la profitabilité de certains prêts de banque.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires