Comment choisir son livret d’épargne ?

Depuis toujours, le livret d’épargne est l’un des placements préférés des Français sur le long terme. En dépit de son taux bas, cette solution d’épargne offre plus de sécurité. De plus, le client peut retirer de l’argent quand il le souhaite. Par ailleurs, il existe plusieurs types de livrets adaptés aux besoins et exigences de chacun. Vous voulez tout savoir sur ce sujet ? Suivez le guide.

Qu’est-ce qu’un livret d’épargne ?

Un livret d’épargne est un compte bancaire sur lequel vous déposez de l’argent en espérant percevoir des intérêts. Contrairement à un compte courant, l’argent que vous placez dans un livret n’est pas destiné à être retiré régulièrement. C’est surtout pour les situations d’urgence. Pour autant, l’argent n’est pas bloqué. De plus, les versements initiaux sont plus faibles par rapport à ceux pour un compte courant.

Le « livret » doit son nom au livret que l’on remettait au client à l’époque pour comptabiliser les mouvements sur le compte. En effet, quand le livret a vu le jour, toutes les procédures se faisaient encore à la main : gestion, versement et retraits. Les livrets d’épargne fonctionnent selon la « règle des quinzaines », autrement dit les intérêts générés par le capital sont calculés en début de chaque quinzaine du mois, soit le 1er ou le 16.

Actuellement, il existe de nombreux livrets d’épargne. Certains permettent de déposer et de retirer de l’argent à tout moment, d’autres proposent un système de placement d’argent pour bénéficier de taux intéressants lors d’une demande de crédit immobilier. Leur but reste le même : vous permettre de mettre de l’argent de côté pour financer de grands projets ou faire face à des problèmes d’argent ultérieurs.

Pour ouvrir un livret d’épargne, vous devez simplement contacter votre banquier et remplir le formulaire de souscription. Cela peut se faire en ligne ou en agence, selon la banque, mais dans tous les cas, les banques demandent des pièces justificatives d’identité et de domicile. Après l’ouverture du livret, la banque vous donne accès à un espace client. Cela vous permet de réaliser les transferts d’argent facilement, et de suivre en permanence les opérations effectuées sur votre compte.

Concernant la fermeture, vous pouvez l’effectuer quand vous le souhaitez, et ceci, sans avoir à vous justifier auprès de la banque. Pour ce faire, envoyez par lettre recommandée avec accusé de réception votre demande de fermeture. Vous devez également envoyer votre RIB pour que l’établissement bancaire puisse virer le solde de votre livret. Si vous avez souscrit auprès d’une banque en ligne, il vous est possible de fermer votre livret par mail ou par téléphone.

Quels sont les différents types de livrets ?

Il existe trois types de livrets :

Les livrets d’épargne réglementés

Un livret d’épargne est dit réglementé quand c’est l’État qui définit les conditions de plafond et le taux de rémunération. Le plus grand avantage de ces livrets est qu’ils sont défiscalisés. En effet, les intérêts générés ne sont pas soumis aux prélèvements sociaux et à l’impôt sur le revenu.

Il existe plusieurs formes de livrets d’épargne réglementés. Chacun est libre de choisir la formule qu’il veut en fonction de son âge et de son objectif.

  • Le livret A et le LDDS : ce sont les meilleurs placements pour se constituer une épargne facilement et sur le long terme. Ils ne présentent aucun risque et l’argent reste disponible à tout moment. Par ailleurs, les retraits et les versements se font gratuitement depuis votre compte client.
  • Le PEL et le CEL : les sommes placées dans ces livrets sont destinées à constituer une épargne pour acquérir un bien immobilier. Si vous détenez une épargne solide dans ces livrets, vous aurez plus de chance d’obtenir un taux intéressant auprès de votre banque. Toutefois, vous devez verser au minimum 540 € au cours d’une année si vous détenez un CEL ou PEL. Par ailleurs, des versements périodiques peuvent être négociés au moment de la signature du contrat. Notez que la durée minimale du placement est de 4 ans. Après 10 ans, vous ne pourrez plus verser de l’argent, toutefois les intérêts continuent de s’accumuler pendant 5 ans.
  • Le Perp : c’est un livret destiné à ceux qui souhaitent percevoir une rente à la retraite. La somme placée sur ce livret est reversée sous forme de « rente viagère ». En principe, les fonds sont donc indisponibles jusqu’à la retraite. Cependant, vous pouvez débloquer votre argent dans des situations exceptionnelles comme l’invalidité, le surendettement ou le décès.

Les livrets d’épargne non réglementés

Contrairement à un livret d’épargne réglementé, les livrets d’épargne non règlementés sont gérés par les banques qui les émettent. Autrement dit, ce sont elles qui fixent les modalités de versement initial, le taux de rémunération, et les plafonds. Ainsi, l’intérêt perçu change en fonction de la banque. Pour cette raison, il est primordial de comparer les offres proposées sur le marché avant de souscrire un livret d’épargne non réglementé. Par ailleurs, il est possible de détenir plusieurs livrets réglementés, ce qui n’est pas le cas de ceux qui sont dits réglementés.

Par ailleurs, il faut savoir que la rémunération d’un livret non réglementé est généralement supérieure à celle des autres livrets. Cependant, les intérêts de ces « super livrets » sont déductibles d’impôts et de prélèvements sociaux. En outre, les clients peuvent avoir accès à leur fonds durant toute la période contractuelle. Concernant les garanties, le titulaire du livret bénéficie d’un fonds de garantie des dépôts d’un montant de 100 000 €.

Le livret d’épargne entreprise (LEE)

C’est un livret réglementé spécialement destiné à financer l’acquisition ou la création d’entreprises. Il concerne toutes les formes juridiques et tous les secteurs d’activités. Le LEE permet d’obtenir un crédit à taux intéressant pour la réalisation d’un projet de création de sociétés.

Attention, le LEE n’est pas à confondre avec le PEE ou Plan d’Épargne Entreprise. Ce dernier est destiné à permettre aux employés de se constituer une épargne salariale. À noter que tout le monde peut ouvrir un livret d’épargne entreprise. Toutefois, vous ne pouvez pas détenir plus d’un compte.

Les plafonds et le taux d’intérêt de chaque livret

Le livret A

Le Livret A est le plus utilisé par les Français pour placer leur argent. La grande majorité des banques, qu’elles soient traditionnelles ou en ligne, proposent ce type de livret. Le placement est plafonné à 22 950 € par personne physique. Pour une association, ce montant peut aller jusqu’à 76 500 €. Concernant le versement initial, celui-ci peut changer d’un établissement à un autre, mais en moyenne, il est de 10 €.

Le taux d’intérêt d’un livret A est de 0,50 % par an.

Le Livret de Développement Durable Solidaire (LDDS)

Ce livret est accessible aux personnes majeures résidentes en France. Il est plafonné à 12 000 €, hors calcul des intérêts capitalisés. Son taux d’intérêt est fixé à 0,50 % par an. Le LDDS est destiné à financer des PME, des travaux de construction concernant l’économie d’énergie, ainsi que l’économie sociale et solidaire.

Le Livret d’Épargne Populaire ou LEP

C’est une solution d’épargne dédiée à ceux qui ont des revenus modestes. Il est limité à un seul par personne et pour en ouvrir un, vous devez résider en France. Le plafond du LEP est fixé à 7 700 € et son taux d’intérêt est de 1 % par an. Le client peut retirer et verser gratuitement de l’argent dans son livret à partir de 10 €. Néanmoins, le premier versement minimum est de 30 €.

Le livret jeune

Comme son nom l’indique, ce livret est réservé aux jeunes âgés de 12 à 25 ans. Le versement initial est de 10 €. Pour le plafond de versement, il est fixé à 1 600 €. Cependant, cette somme ne tient pas compte des intérêts accumulés. Son taux d’intérêt est à 0,50 % par an, mais cela peut changer en fonction de la banque choisie. Ce livret est très différent des livrets pour enfant, ces derniers étant des livrets non réglementés spécifiques. Par ailleurs, il n’est pas possible de retirer tout l’argent du livret jeune, car vous devez y laisser au moins 10 euros.

Le Compte Épargne Logement ou CEL

Ce compte épargne vous permet d’obtenir un crédit immobilier à un taux faible. Cependant, ses intérêts sont soumis aux prélèvements sociaux. De plus, vous ne pouvez pas associer un CEL avec le PEL ou un autre compte épargne logement, même si ces derniers sont dans une autre banque. Son plafond est de 15 300 € et son taux d’intérêt 0,50 % par an. Ce livret bénéficie d’une prime d’État.

Le Plan Épargne Logement ou PEL

C’est une épargne bloquée dont le principal objectif est d’obtenir un prêt immobilier à un taux intéressant. Le PEL est soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux au-delà de la douzième année. Comme le CEL, vous ne devez disposer que d’un seul PEL. Le plafond est fixé à 61 200 € et le taux d’intérêt varie entre 1 à 2,5 %. Si vous effectuez un retrait dans les deux premières années, vous bénéficierez d’une réduction de taux, car celui-ci peut être ramené au taux du CEL.

Le Plan d’Épargne Retraite Populaire ou PERP

C’est un compte d’épargne bloqué déductible qui vous permet de percevoir un revenu d’appoint à l’âge de la retraite. Ce livret n’est pas soumis à un plafond sur les versements. Toutefois, un plafond est fixé sur la déductibilité fiscale des cotisations. Généralement, les fonds ne sont disponibles qu’à un certain âge, sauf dans des cas particuliers. Toute personne peut souscrire à un PERP, qu’elle soit en activité ou non.

Le compte à terme

C’est le placement idéal si vous voulez faire fructifier votre capital de manière sécurisée sur une durée déterminée. En principe, il n’y a pas de plafond pour ce compte d’épargne, mais cela dépend de la banque. En effet, certains établissements exigent un plafond de 500 000 €, d’autres en proposent jusqu’à 2 000 000 €. Cependant, vous n’aurez pas la possibilité de retirer votre argent avant la date définie dans le contrat, sinon les intérêts disparaissent. Son taux aussi varie selon la banque choisie, et il est soumis aux prélèvements sociaux et à l’impôt sur le revenu.

Le compte ou livret d’épargne bancaire

Il s’agit d’un compte d’épargne rémunéré sans limites de montant ni de durée. C’est la banque qui fixe le taux d’intérêt, mais généralement, il varie entre 0,2 % et 1,5 %. Si vous avez choisi les super-livrets, le taux peut monter jusqu’à 4 %. Les intérêts sont soumis à l’intérêt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. En outre, ils sont versés le 31 décembre de chaque année.

Le LEE

Le versement minimum à l’ouverture est de 750 euros et le dépôt annuel est de 540 euros. Par ailleurs, le plafond de versement est de 45 800 euros. Le titulaire du compte ne peut pas accéder au fonds pendant deux ans.

Les banques en ligne qui proposent des livrets non réglementés

Aujourd’hui, il est plus facile de souscrire à un livret grâce au développement de l’internet. En effet, de nombreuses banques en ligne proposent des livrets libres, en plus des livrets réglementés. Pour vous aider, nous avons sélectionné pour vous les banques les plus connues dans ce domaine ainsi que leurs différentes formules :

ING

Cette banque en ligne propose à ses clients le livret d’épargne Orange à 0 € de frais. Le plafond de versement est fixé à 3 000 000 € et le taux est à 0,03 %. Cependant, ce taux est boosté à 1 % pendant les deux premiers mois suivant l’ouverture, mais dans la limite de 50 000 €. En plus de cette formule, ING vous offre aussi la possibilité d’ouvrir un livret en ligne pour vos enfants. Tous ces livrets sont sans frais et les opérations sont accessibles depuis l’interface en ligne de la banque.

Monabanq

Monabanq propose un livret libre rémunéré à 0,05 % brut et sans plafond de dépôt. De plus, vous ne payez aucuns frais d’ouverture, de clôture ou de gestion de compte. À l’inscription, vous devez faire un versement de 10 € ou plus. En outre, les intérêts sont calculés par « quinzaine ». Il faut également noter que chaque fois vous effectuez un achat avec votre carte bancaire, le montant est arrondi à l’euro supérieur. Cette différence est retirée de votre compte courant pour être placée sur votre livret d’épargne Monabanq.

Boursorama Banque

La banque en ligne Boursorama propose un compte sur livret accessible uniquement aux clients de la banque. Le taux d’intérêt est de 0,05 % par an. Le fonds est disponible à tout moment et la banque n’impose aucun plafond sur le dépôt. De plus, vous avez la possibilité d’ouvrir un compte pour vos enfants.

Toutes les procédures se font entièrement en ligne.

Fortuneo

Fortuneo propose le livret + à un taux annuel de 0,10 % brut. Le versement est plafonné à 10 millions €. Pour approvisionner votre livret, vous pouvez choisir entre le virement bancaire, le dépôt de chèque et le paiement par carte bancaire. Dans cette formule, tous les frais sont offerts : ouverture, gestion et clôture. Les relevés de compte du livret sont affichés sur votre compte, toutefois, il vous est possible de vous le faire envoyer par courrier, moyennant 1 €.

Hello Bank

La banque en ligne de BNP Paribas propose le livret d’épargne Hello +. Ce compte est accessible à toutes personnes majeures qui résident en France. Il propose une rémunération évolutive selon les montants placés. Si ce dernier est compris entre 0 € et 49 999 €, le taux de rémunération est de 0,10 %. Au-delà de 50 000 €, le taux augmente à 0,15 %. Pour les montants supérieurs à 100 000 €, le taux est de 0,20 %.

BforBank

Le livret BforBank est proposé à un taux de 0,10 % par an, mais la banque offre une augmentation du taux pour ses clients les plus fidèles. Le livret BforBank est accessible uniquement aux personnes majeures résidant dans le territoire français. Par ailleurs, le versement minimum est fixé à 10 € et le plafond est de 4 millions €.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires