Faire sa comptabilité en freelance

Travailler en freelance, c’est le rêve de beaucoup de gens. En tant qu’indépendant ou auto-entrepreneur, vous gérez votre propre emploi du temps. Vous n’êtes plus sous la supervision d’un manager et fini les déplacements incessants vers le bureau. Cependant, cela signifie aussi que vous devez assurer les aspects administratifs de votre activité, parfois imposés par le régime de la micro-entreprise. Parmi eux se trouve la comptabilité. Si ce n’est pas du tout votre domaine d’expertise, nous vous expliquons ici comment tenir votre comptabilité en tant que freelance, avec ou sans l’aide d’un expert-comptable.

comparez les logiciels de compta

comparer

Quels sont les tarifs d’un comptable pour indépendant ?

Les comptables jouent un rôle majeur dans la gestion de chaque entreprise. Au-delà des obligations comptables, ils procèdent :

  • à l’analyse de votre chiffre d’affaires afin de déterminer si vous êtes en train de réussir votre business ou d’échouer,
  • aux relances des impayés,
  • au calcul de la TVA (Taxes sur la valeur ajoutée) par produit,
  • à l’envoi des factures en temps et en heure,
  • au suivi des gains, des dépenses et des investissements effectués dans le cadre de votre activité, etc.

Au vu de ces responsabilités, combien facturent un comptable ou expert-comptable pour freelance généralement ? Il est assez difficile de fournir un prix standard parce que chaque professionnel s’appuie sur divers critères pour se rémunérer. Parmi les critères considérés, il évalue :

  • votre chiffre d’affaires,
  • votre statut juridique,
  • l’activité de l’entreprise,
  • la localisation de son siège social,
  • la taille de son cabinet comptable ou expert-comptable,
  • et bien plus encore.

Pour cette raison, avant de confier votre comptabilité de freelance ou d’autoentrepreneur, il est recommandé de demander plusieurs devis auprès des cabinets que vous trouvez intéressants. Ils pourront vous proposer un tarif fixe pour la tenue de vos comptes annuels et votre livre de recettes. Pensez à comparer l’ensemble des services inclus dans chaque offre. En effet, au-delà de la tenue comptable, il y a aussi les déclarations fiscales. Un expert-comptable pour freelances pourra aussi proposer des conseils juridiques.

Freelance : comment faire sa comptabilité gratuitement ?

Si vous êtes au début de votre activité professionnelle ou commerciale et que vous manquez de ressources pour vous payer les services d’un expert-comptable, vous serez tenté de chercher des solutions gratuites. Et celles-ci existent bel et bien ! Ici, on parle plus particulièrement des outils ou logiciels de compta en ligne.

Cependant, avant d’utiliser de tels outils, nous vous recommandons de tout apprendre sur vos obligations comptables. Alors, quelles sont les obligations comptables de votre entreprise ? Tout dépend de son statut juridique. La difficulté des tâches liées à sa comptabilité dépendra du fait qu’elle soit soumise :

  • au régime réel normal d’imposition,
  • au régime réel simplifié d’imposition,
  • au régime de déclaration contrôlée,
  • au régime micro-entreprise.

Auto entrepreneur et freelances : comment faire sa comptabilité en ligne ?

Déclarez vos impôts d’une manière automatique

Clôturer ses déclarations d’impôts est souvent une tâche très chronophage. Si beaucoup y passent de longues heures chaque année, d’autres y perdent même des jours. Heureusement, avec un outil en ligne, vous avez la possibilité d’automatiser cette tâche. Nombreux sont les logiciels qui facilitent cette tâche en proposant tous les formulaires à remplir. Vos déclarations seront ensuite directement envoyées aux autorités compétentes. Au-delà des déclarations fiscales, ils automatisent d’autres tâches importantes comme la création, le téléchargement et la clôture des déclarations de TVA une fois par mois, tous les trois ou même six mois. Et en cas d’oubli, vous recevrez des notifications relatives à celles-ci.

Apposez un numéro sur tout

Les notes et factures, il arrive qu’on en soit débordé sans plus savoir quoi en faire. Pour mieux les organiser et les retrouver au moment voulu, notre conseil serait de les numéroter dès que vous les avez reçues. L’idéal serait de prendre une photo de chaque justificatif et de l’enregistrer à chaque fois dans l’outil de votre choix. De cette manière, il n’y aura plus d’erreur dans leur classification. En plus, les factures et tickets de caisse n’encombreront plus vos tiroirs. Pensez également à l’envoi de factures en ligne qui est de plus en plus proposé pour éviter le gaspillage de papier.

Liez votre compte bancaire à votre logiciel compta

Pour gagner le maximum de temps avec un logiciel de compta, vous devez lier votre compte bancaire à celui-ci dès que vous commencez à l’employer. De cette façon, finie la lecture interminable des relevés dans le but de chercher à quelle transaction correspond telle ou telle dépense. La synchronisation du compte bancaire facilitera votre comptabilité. Vous éviterez les erreurs de solde en retranscrivant vos transactions ligne par ligne automatiquement dans votre outil compta sur le web. D’ailleurs, le plus souvent, ces applications proposent plusieurs fonctionnalités de gestion de votre activité. Cela permet aussi d’avoir une meilleure maitrise de la trésorerie.

Catégorisez tout

Ce ne sont pas les petits tickets les seuls éléments à bien ranger. Vos transactions financières demandent également la même stratégie, car vos entrées et sorties d’argent constituent votre trésorerie. Afin que le moment du bilan annuel soit le moins pénible possible, créez des catégories pour l’ensemble de vos transactions et mettez chacune la catégorie correspondante :

  • frais de déplacement,
  • frais de repas,
  • frais de communication,
  • fournitures…

L’outil que vous devez utiliser devra donc pouvoir catégoriser d’une manière intelligente vos dépenses.

Choisissez bien votre logiciel de gestion comptable

En plus de permettre les opérations de base, il est donc impératif que votre logiciel de comptabilité puisse vraiment faciliter vos tâches administratives. Parmi les outils disponibles sur Internet actuellement pour les freelances, vous avez :

Comment devenir comptable indépendant ?

Le métier de comptable peut bénéficier des avantages des travailleurs indépendants si vous ne voulez pas travailler au sein d’un cabinet d’experts-comptables. Pour devenir comptable freelance, il vous faut avant tout disposer d’un diplôme d’études supérieures en comptabilité. Avec ce diplôme d’expertise comptable vient l’inscription à l’Ordre des experts-comptables. Accéder à cette profession règlementée vous oblige aussi à avoir un Casier judiciaire vierge et à respecter le secret professionnel. Après, il vous faut également une assurance responsabilité civile. Toutefois, vous n’avez pas le droit de lancer une micro-entreprise. Il vous faudrait plutôt ouvrir une :

  • SA (Société anonyme),
  • SAS (Société par Actions simplifiée),
  • SASU (Société par Actions simplifiée unipersonnelle),
  • SARL (Société à Responsabilité limitée),
  • EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée).

En tant que freelance, ce n’est pas toujours évident d’être son propre comptable, sauf si vous êtes comptable indépendant vous-même. Heureusement, ces conseils pratiques vont vous aider à mieux gérer vos finances. Afin d’être totalement serein, l’accompagnement d’un expert-comptable pour indépendants ou auto entrepreneurs reste le meilleur choix.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires