Comment optimiser la trésorerie d’une jeune entreprise ?

La trésorerie fait référence à l’ensemble des investissements d’une entreprise, c’est-à-dire ses avoirs en caisses, ses avoirs en banque, ses valeurs mobilières de placement et ses avoirs en monnaie fiduciaire (monnaie électronique…). La gestion efficace d’une trésorerie consiste à assurer l’équilibre financier afin de faire face aux besoins de liquidités aux différentes échéances, et cela au moindre.

Une trésorerie mal gérée ou non optimisée mène inéluctablement à la mort de toute entreprise et surtout d’une entreprise jeune. C’est pourquoi il est opportun pour les entreprises nouvelles, de savoir comment optimiser leur trésorerie pour éviter les difficultés de croissance. Cela passe par la mise en place d’outils efficaces de gestion de la trésorerie et de l’application de techniques d’optimisation courante.

comparez


les organismes de financement

La mise en place d’outils efficaces de gestion de la trésorerie

Les outils efficaces de gestion de la trésorerie comprennent les outils de planification, les procédures de gestion de la trésorerie et les outils de suivi de celle-ci.

Les outils de planification

Les outils de planification fournissent des conseils aux entrepreneurs et permettent d’effectuer les prévisions de trésorerie à court et à très courts terme afin d’effectuer un pilotage efficace de celle-ci. Et ce afin d’éviter les possibles difficultés sur le développement de l’entreprise, spécifiquement utile aux jeunes entrepreneurs pour la croissance de leur PME. Ces outils proposent des conseils utiles à l’entrepreneur pour la gestion du tableau de trésorerie, avec les diverses opérations liées au fonctionnement de l’entreprise comme la somme des créances des fournisseurs, les financements et règlement en banques…

On distingue deux principaux outils de planification de la trésorerie.

Le budget de trésorerie

Le budget de trésorerie est effectué dans le cadre du processus global de l’élaboration des budgets annuels. Il présente les prévisions d’encaissements et de décaissements en fonction des différentes prévisions qui sont présentées dans les autres budgets de l’entreprise. C’est pourquoi il est établi généralement sur un horizon de 12 à 18 mois.

Grâce au budget de trésorerie, l’entreprise peut anticiper l’évolution de ses disponibilités et prévoir les négociations éventuelles de l’investissement à court terme pour faire face aux ruptures d’encaisse.

Le plan de trésorerie

Il est élaboré pour des périodes à très court terme, c’est-à-dire de 1 à 3 mois de sorte à anticiper les déséquilibres de trésorerie et de prévoir les procédés d’équilibrage au jour le jour. Cet outil de prévision présente les flux de trésorerie futurs prévus au jour le jour, par date de valeur.

Les procédures de gestion de la trésorerie

Les procédures de gestion de trésorerie ont pour fonction de décrire comment les différents processus de trésorerie doivent être exécutés de la meilleure manière possible. Les principales procédures qu’il faut absolument décrire sont :

  • les procédures de décaissements en distinguant les décaissements de caisse, les décaissements en banques ainsi que la remise des effets de paiements et les décaissements sous toute autre forme ;
  • les procédures d’encaissement en distinguant les encaissements en caisse, la réception d’effets et les encaissements en mains propres.

Les outils de suivi et de contrôle de la trésorerie

Les inventaires

Les inventaires sont destinés à contrôler la conformité entre les disponibilités réellement détenues et le montant de celles-ci dans les livres comptables. Les inventaires sont généralement faits pour les encaisses physiques et les effets de paiement sur des horizons quotidiens et mensuels. Les éventuelles différences d’inventaires doivent faire l’état d’investigation pour justification.

Les rapprochements bancaires et le suivi des suspens à risques

Les rapprochements bancaires sont établis mensuellement pour vérifier la conformité entre les opérations qui ont été réellement effectuées sur les comptes bancaires et ceux qui ont été enregistrés dans vos livres comptables. À l’issue du rapprochement bancaire des opérations peut apparaitre en suspens, c’est-à-dire celle qui a été enregistrée par une partie et qui n’a pas été retracée par l’autre. Celles-ci doivent faire l’objet de régularisation après investigation.

Certains de ces suspens sont qualifiés de suspens à risques, car ils peuvent constituer des déperditions de fonds. Il s’agit des encaissements qui ont été enregistrés dans vos livres comptables et qui n’ont pas été enregistrés par la banque et des décaissements enregistrés par la banque qui ne l’ont pas été dans votre comptabilité. Ces suspens doivent faire l’objet d’une attention particulière. C’est pourquoi un état spécifique doit leur être dédié.

La définition et le suivi d’indicateur de performance de la trésorerie

Pour suivre le développement des performances de sa trésorerie, une entreprise doit définir des indicateurs de performance et suivre leur évolution dans un tableau de trésorerie. Les indicateurs de performance à choisir dépendent des objectifs de trésorerie que l’entreprise s’est définie et de la forme de son activité. Ils diffèrent donc d’une entreprise à une autre, mais il en existe d’universels.

L’application de techniques d’optimisation de base de la trésorerie

Outre la mise en place d’outils de gestion de sa trésorerie, les responsables de l’entreprise ou ceux qui sont en charge de la gestion du chiffre d’affaires doivent connaitre les techniques d’optimisation de base d’une trésorerie.

Veiller à l’ajustement permanent du BFR par rapport au FR

La trésorerie est dégagée lorsque le fonds FR couvre le besoin en fonds de roulement (BFR).

Le premier terme correspond à l’excédent des ressources permanentes de l’entreprise qui n’a pas été utilisé pour le financement des emplois stables, par application de la règle de l’équilibre sur l’investissement.

Le second agrégat exprime le besoin de fonds qui est consécutif aux décalages temporels entre les délais de règlement des clients et les délais de paiement des fournisseurs.

Ainsi, l’entrepreneur doit veiller à ce que son besoin en fonds de roulement soit négatif ou constamment en deçà du FR pour qu’il y ait de l’excédent de trésoreries. Il doit notamment être vigilant sur le recouvrement des créances. Plus le délai est court et plus le BFR est meilleur !

Maitriser ses dates de valeurs

Les dates de valeurs sont les dates à partir desquels la banque commence à décompter les intérêts créditeurs ou débiteurs qu’il ya sur les avoirs de l’entreprise dans leur compte. En d’autres termes, c’est la date de prise en compte des opérations par la banque. Cette date peut être différente de la date calendaire effective de l’opération.

Il faut donc que l’entreprise connaisse parfaitement quelles sont les différentes dates de valeurs pour effectuer des plans de trésorerie correcte et avoir les disponibilités au niveau voulu à la date prévue.

Négocier adroitement ses conditions bancaires

Négocier habilement ces conditions bancaires est aussi pour une entreprise un moyen efficace d’optimiser son chiffre d’affaires. Avec des taux d’intérêt créditeurs avantageux et des taux d’intérêt débiteurs ainsi qu’autres frais bancaires plus bas, il sera possible à « entreprise de dégager des excédents de trésoreries.

Connaitre les différents financements à court terme et les utiliser de façon adéquate

Il est également indispensable que l’entreprise connaisse l’ensemble des investissements à court terme qui sont à sa disposition et qu’elle sache à quel moment recourir à l’une ou l’autre d’entre elles. Par exemple, l’affacturage fournisseur est un excellent moyen pour une entreprise jeune de faire tourner son activité et manifester sa présence sur le marché sans que sa trésorerie n’en soit impactée.

1 comment
  1. NGUEYA HENRIETTE
    NGUEYA HENRIETTE

    Bonjour je voudrais s’il vous plait avoir les différents tableaux du budget de trésorerie pour
    – une entreprise commerciale
    – une entreprise industrielle
    – une entreprise de prestations de services.
    Dans l’attente d’une suite favorable; veillez agréer monsieur l’expression de mon profond respect.
    Merci

    Répondre
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires