Top 5 des bonnes raisons de démissionner d’une entreprise pour entreprendre

Plusieurs raisons peuvent pousser un salarié à démissionner de son poste. Le burn-out chronique, le harcèlement, un environnement de travail qui devient toxique peuvent être des raisons de démissionner.

Pour avoir plus de temps pour lui et pour sa famille ou pour reprendre une activité délaissée.

Avant de démissionner, il y a quelques point à considérer, pour mettre toutes les chances de votre côté, afin de réussir votre plan d’entrepreneuriat. Mettre de l’argent de côté pour assurer le quotidien et détenir un plan d’affaires solide font parties des précautions à prendre.

Il faut aussi avoir l’assurance d’un financement si on ne le détient pas encore, expérimenter vers un public cible les produits ou services que vous désirez vendre, demander un congé pour la création d’entreprise, avant la rupture définitive.

créez votre société

comparer

Les 5 raisons principales pour démissionner de son travail

Il existe une multitude de raisons pour tout plaquer. Toutes les situations ne se valent guère. Ce sont les cas pour lesquels votre personne et votre bien-être sont menacés, qui sont à prendre en compte.

Le burn-out chronique

Selon beaucoup de professionnels de la santé mentale et des autorités sanitaires, l’épuisement psychique, dû à la pression professionnelle, est en nette progression. Il s’explique par une fatigue aussi bien physique que mentale, provoqué par la submersion des tâches professionnelles.

On classe le burn-out en première position des raisons de démissions, parce qu’il est la cause de plusieurs cas de suicide. Le sujet est d’actualité et les cas graves sont en pleine croissance.

Pour la préservation de son intégrité physique et mentale, faire un break est nécessaire. Au cas où il ne serait pas possible d’obtenir une pause de la part de l’employeur, la démission devient la voie la plus indiquée.

Si vous quittez votre poste pour créer votre propre affaire, l’épuisement professionnel n’est toujours pas loin. Ce qui est bien en entrepreneuriat, c’est que vous pouvez définir le niveau de pression. Si vous la subissez de votre propre chef, vous serez votre unique bourreau.

Le harcèlement : Une cause de démission toujours sous silence

Bien que puni par les dispositions du Code pénal, le harcèlement pousse à la démission et continue, dans le silence, de faire beaucoup de victimes. Qu’il soit physique ou moral, dès que les premiers signes du mal se manifestent, tout employé victime devrait commencer à envisager la porte de sortie, en prenant la peine de dénoncer les prédateurs.

Malheureusement, après une dénonciation ou un simple refus de céder, les personnes harcelées connaissent tous les déboires possibles. C’est pourquoi c’est primordial de dénoncer et de claquer la porte. Si vous ne le faites pas, vous vous exposez à subir des menaces à peine voilées et un avancement professionnel hypothéqué.

La campagne Me Too, déclenchée par l’affaire Weinstein, a permis de donner la parole aux victimes de harcèlement en milieu professionnel ou dans d’autres milieux. Toujours est-il que beaucoup d’employeurs indélicats tiennent des victimes sous leur joug.

Beaucoup de personnes, plutôt que de démissionner ou de dénoncer ce vice, préfèrent subir et rester terrées dans la loi de l’omerta.

Choisir de résilier son contrat, c’est faire l’option de s’affranchir d’un choc psychologique vraiment destructeur.

Pourquoi ne pas partir quand l’environnement de travail devient toxique ?

Il y a des fois où vous travaillez dans la même entreprise et les mêmes locaux, avec des collèges, qui ne vous apprécient pas. Vous vous demandez pourquoi des collègues ne s’apprécieraient pas entre eux. Il existe toute une panoplie de raisons qui les incitent à cela.

Il y a des collègues qui n’aiment pas votre tête pour vos meilleures performances. D’autres ne vous apprécient pas, parce que vous êtes le privilégié par votre supérieur hiérarchique, grâce à votre proactivité.

Avec les personnes toxiques, vous n’avez pas le cadre idéal pour faire éclore toutes vos capacités. Vous pouvez créer de graves ennuis, qui vous seraient fatals, sans vous rendre compte de la situation à laquelle vous vous exposez. Soit, vous décidez de rester au sein de la boîte en étant continuellement sur le qui-vive ou, soit vous partez pour explorer vos compétences infinies.

L’avantage de jeter l’éponge, c’est qu’en travaillant à votre propre compte, vous cheminez seul dans votre aventure, avec toute la chance de gagner. Si vous décidez de vous associer avec des gens, vous avez au moins la liberté de choisir avec qui vous voulez travailler.

Mettre fin à son contrat de travail pour avoir plus de temps pour soi et pour sa famille

Il peut arriver qu’à un certain moment l’ambiance de travail dans des locaux professionnels ne vous enchante plus.

La pandémie de la covid-19 a apporté son lot de changements avec le travail à distance.

Beaucoup d’employés ayant pris le goût de travailler depuis le confort de leur maison, n’éprouvent plus l’envie de retourner dans les bureaux.

Si avec votre employeur, vous ne parvenez pas à un accord, pourquoi ne pas démissionner et retrouver votre liberté d’être en télétravail en valorisant autrement vos prestations ?

C’est l’une des façons de travailler choisies par plusieurs, pour vendre leurs talents.

Démissionner pour reprendre une activité délaissée

On croit souvent à tort que la cause d’une rupture de contrat provient d’un mal-être en entreprise, ce n’est pas toujours le cas. Partir d’une entreprise ne devrait pas être forcément la conséquence de malentendus professionnels.

Quand vous aviez une activité qui a coulé, par rapport à une quelconque raison, un travail en entreprise est le tremplin idéal pour se constituer à nouveau un capital. Une fois votre fonds de commerce retrouvé, n’hésitez pas à tenter à nouveau votre ancienne activité qui n’a pas marché.

Posséder la fibre entrepreneuriale, c’est avoir la force et le courage de reprendre des activités délaissées. Vous aurez l’occasion de vous libérer d’un lien contractuel, pour essayer une nouvelle fois l’aventure, sans refaire les mêmes erreurs. Comme le dit l’adage, c’est en essayant encore et encore qu’on finit par trouver le bon bout.

Projet de démission professionnelle : Coup de tête ou décision bien mûrie ?

Remettre sa démission à son employeur dans le but de commencer une vie d’entrepreneur n’est pas une décision facile. L’entourage peut ne pas comprendre votre décision. Si vous analysez tous les paramètres et que vous êtes sûr de vous, pourquoi ne pas vous lancer.

Quelles sont les meilleures garanties à consolider avant une démission ?

Vous êtes seul face à votre destin ; avant de déposer votre lettre de démission, considérez ces quelques points :

Réussir son activité entrepreneuriale : Quel état d’esprit ?

Entreprendre une activité entrepreneuriale, c’est comme prendre un train sans en connaître avec exactitude la destination. Malgré un financement conséquent et un business plan convaincant, rien n’est gagné à l’avance.

En vous rendant compte que c’est un risque que vous prenez, vous vous donnerez toutes les chances et la force de réussir.

La première des ressources dont vous avez besoin est une bonne dose d’abnégation et une passion

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires