Business plan : Est ce obligatoire ?

Rédiger un business plan est souvent recommandé lors de la création d’une entreprise. Néanmoins, il ne s’agit en aucun cas d’une obligation. La loi n’impose pas l’établissement de ce document. L’entrepreneur peut donc démarrer son activité sans passer par cette étape tant qu’il la maîtrise sur le bout des doigts. Cependant, le business plan est un outil précieux qui permet de mieux ficeler un projet et le mener à bien. Créer une entreprise sans ce document est certes possible, mais risqué.

créez votre société

comparer

Qu’est-ce qu’un business plan ?

Un business plan ou plan d’affaires est un document écrit qui présente de manière détaillée un projet entrepreneurial. Il reflète l’idée de l’entrepreneur et décrit l’ensemble des moyens nécessaires pour parvenir à réussir son activité. Élaboré durant la phase de création de l’entreprise, il contient des informations sur la stratégie financière, commerciale et marketing. Un business plan mentionne un certain nombre d’éléments concernant le projet, notamment :

  • l’identité de l’entreprise ;
  • le type de produits et services proposés ;
  • la clientèle cible ;
  • le réseau de distribution ;
  • les principaux concurrents ;
  • les étapes de développement de l’activité ;
  • le processus de fabrication du produit ;
  • les ressources nécessaires au lancement du projet ;
  • les prévisions sur la trésorerie, le compte de résultat, le retour sur investissement.

Pourquoi faire un business plan ?

Avoir une feuille de route

Le business plan est un véritable outil de gestion pour le chef d’entreprise. Ce document permet à ce dernier de planifier son projet afin de bien le piloter. En ayant un plan d’affaires sous les yeux, l’entrepreneur a l’assurance de ne pas oublier une étape nécessaire au bon déroulement de son activité. Par ailleurs, le business plan donne une vision à 360 ° du projet. Rédigé après la réalisation d’une étude de marché, il apporte une précision sur les besoins financiers, matériels et humains de l’activité entrepreneuriale. De même, le plan d’affaires permet de tracer le chemin qui mène vers la réussite en mettant en lumière les stratégies marketing et commerciale à adopter.

Convaincre les futurs investisseurs sur la fiabilité du projet

La réalisation d’un business plan est souvent requise si l’entreprise est amenée à demander un prêt bancaire ou à faire appel à des investisseurs. Ce dossier permet de démontrer la rentabilité du projet aux futurs partenaires financiers. De plus, disposer de ce document apporte de la crédibilité aux démarches de l’entrepreneur. En se présentant avec un business plan devant les banquiers et les investisseurs, le porteur de projet sera pris au sérieux et mettra toutes les chances de son côté pour trouver du financement.

Comment réussir un business plan ?

Le business plan est bien plus qu’une simple présentation de projet. Ce document a pour vocation d’argumenter sur la fiabilité de l’entreprise à créer afin de convaincre les financeurs. Il doit donc souligner les intérêts apportés par l’activité entrepreneuriale. Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que chaque lecteur a sa manière d’appréhender le risque. Si les banquiers regardent plutôt les actifs de la société et sa capacité d’autofinancement pour évaluer sa capacité à rembourser l’emprunt, les investisseurs priment la rentabilité du projet. Ainsi, il convient d’adapter le business plan selon l’objectif à atteindre.

Les caractéristiques du business plan

Le business plan est un document d’une vingtaine à une trentaine de pages. Pour faciliter sa lecture, il doit être clair et compréhensible. Le lecteur ne connait pas forcément votre domaine d’activité. D’autant plus qu’il est susceptible de lire d’autres dossiers en plus du vôtre. Il convient donc de présenter le plan de développement très clairement de façon à ce que le lecteur puisse appréhender rapidement l’intérêt du projet. De même, ce dossier doit être complet. Aucune omission d’information n’est permise au risque de voir la demande de financement rejetée. Enfin, le business plan doit faire preuve de réalisme. Il ne doit pas dissimuler les éventuels difficultés ou risques du projet.

Le processus d’élaboration d’un plan d’affaires

Avant de rédiger un business plan, il faut :

  • étudier le marché
  • évaluer la concurrence
  • établir des stratégies marketing ;
  • dresser les états prévisionnels du projet ;
  • maîtriser la croissance de l’activité.

Bien entendu, le business plan peut être différent d’un projet à un autre selon la nature de l’activité. Le plan de développement d’un restaurant, par exemple, ne peut convenir à celui d’un grand hôtel.

La composition du business plan

La présentation du plan d’affaires ne suit pas une structure stricte. L’essentiel est de respecter une certaine logique. En général, un business plan s’articule autour de trois éléments : l’executive summary ou résumé opérationnel, la partie rédactionnelle et la partie chiffrée. Rédigé après le business plan, l’executive summary résume ce dernier. Il a pour objectif de susciter la curiosité des potentiels investisseurs. La partie rédactionnelle informe les lecteurs sur le projet en présentant les produits et services proposés ainsi que les stratégies adoptées. La partie financière présente le plan de financement, le bilan prévisionnel, le compte de résultat prévisionnel, le tableau de flux de trésorerie prévisionnel. En général, un plan d’affaires présente les plans de l’entreprise sur les trois prochaines années.

Qui peut rédiger un business plan ?

Il est possible de rédiger le plan d’affaire soi-même à condition de maîtriser son aspect financier. Cela vous permettra de vous situer au cœur de votre projet et d’en connaître ses forces et ses faiblesses. Dans le cas contraire, il vaut mieux confier la partie financière à un expert-comptable afin de s’assurer de la cohérence de votre plan de financement et de votre bilan prévisionnel. Il existe également de nombreuses agences spécialisées qui peuvent s’occuper de la conception de votre plan d’affaires. Les consulter donne l’avantage d’avoir un point de vue extérieur sur votre projet.

Les entrepreneurs ont souvent tendance à négliger le business plan, en étant trop sûrs d’eux ou trop pressés de lancer leur activité. Pourtant, la constitution de ce dossier est essentielle pour avoir une vision à court, moyen et long terme du projet. Ce qui mettra toutes les chances de le réussir de votre côté.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires