Comment choisir le bon Logo ?

C’est en effet une étape primordiale lorsque l’on sait qu’il est à la base de l’identité visuelle de votre future entreprise. Le logo est l’outil privilégié du système de communication d’entreprise. Adopter un logo d’entreprise n’est donc pas une chose anodine et mérite un travail de réflexion au préalable.

créez votre société

comparer

Les questions à se poser

Afin de vous aider dans le choix d’un logo d’entreprise, répondez aux questions suivantes :

  • Quelles sont votre profession et la vocation de votre entreprise ? Listez les différentes activités.
  • Quelles valeurs souhaitez-vous véhiculer par votre entreprise ? Soyez en harmonie avec votre secteur d’activité (pour l’environnement on partira sur des couleurs vertes pour véhiculer les notions de nature par exemple).
  • Quelles sont les grandes orientations stratégiques de développement de votre société ?
  • Quels mots cherchez-vous à associer à votre logo ? Et à l’inverse, à quels mots ne voulez-vous pas être associés ?
  • Comment votre logo doit-il être perçu par le public ?
  • Identifiez les identités graphiques (dans et hors secteur) qui vous plaisent.
  • Quels sont les éléments auxquels vous ne voulez pas être associé ? Ceci marche également pour la coloration.

Définir vos cibles

Il s’agit ensuite de se baser sur la définition de vos cibles. L’idée ici est de savoir à qui s’adresse votre entreprise pour mieux définir le style de logo à adopter. Observez les logos de vos concurrents et réfléchissez sur les principaux éléments qui vous différencieront. Étudiez l’identité visuelle et les codes graphiques pour ne pas faire l’erreur d’en adopter des similaires.

Le graphiste a une grande importance dans le travail de conception (ligne, forme, taille…). Son expérience de création du logo, sa connaissance des logotypes existants sur le marché lui permet de s’éloigner des éventuelles ressemblances ; en outre ce dernier peut vous fournir des astuces et conseils utiles. Le public doit avant tout vous différencier de la concurrence et non vous confondre.

Les contraintes de création

Pour la conception, il est utile d’avoir en tête l’image que vous souhaitez véhiculer via le logo, elle peut être en référence à l’écologie, le dynamisme, la force. Vous serez amenés à prendre en compte certaines contraintes :

  • Faut-il intégrer un élément graphique obligatoire à votre logo,
  • Les couleurs sont-elles flexibles ou imposées,
  • Le nom de l’entreprise est-il assimilé à un slogan que vous voulez mettre en évidence ?

Il est évident que suivant ces conditions les icônes ne seront pas les mêmes. Démarrez le processus de création de votre logo en ciblant vos envies.

Pour ne pas se tromper sur le choix de son logo, il est primordial de prendre en compte les attributs d’un bon logo :

  • Évocateur : le bon logo doit avant tout être cohérent avec les valeurs de la marque. L’idée est que plus un logo est puissant, moins il aura besoin du soutien typographique de la marque pour exister. Ceci est étroitement lié à la notoriété de la marque. Il doit donner l’impression d’être facilement repérable et reconnaissable. Si la raison sociale, la dénomination ou le sigle deviennent logo, elles doivent être très lisibles.
  • Adaptable : il faut faire attention à ce que renvoi son logo en noir et blanc (pour un fax par exemple) ou en couleur(s), en toutes dimensions, sur tous supports, du plus petit au plus grand format. Le logo idéal s’applique directement et aisément à tous les supports sans qu’il soit nécessaire de créer des adaptations pour remédier à des faiblesses.
  • Mémorisable : le bon logo doit être reconnaissable par son graphisme et instantanément mémorisable pour les valeurs de l’entreprise qu’il porte. On a trop souvent tendance à dire qu’un logo dans la simplicité vaut mieux qu’un logo complexe pour la mémorisation. Ce constat peut être renversé, un logo complexe, mais original captera plus l’attention et sera mémorisé grâce à sa différence. C’est pour cela qu’un logo mémorisable doit avant tout surprendre pour déjà s’inscrire dans une stratégie prospective. Sa médiatisation sera son point de départ pour s’installer sur un marché. Il n’existe pas de style ni de genre exclusif d’icônes réservées aux secteurs professionnels, le logo qui aura le plus d’impact étant souvent et justement celui que l’on n’attend pas.
  • Exportable : si votre marque a une vocation internationale, veillez à contrôler sa traduction et sa lecture dans différentes langues. À l’époque des marchés internationaux, la prononciation et la lecture du logo dans une langue étrangère avaient une grande incidence sur la mémorisation et sur la technique d’exploitation du logo.
  • Durable : le logo doit être un élément pérenne de la marque et ne doit pas être modifié trop souvent. Il ne doit pas non plus dépendre d’un effet de mode, car vous risquez une perte de cohérence de votre logo une fois la mode passée. Le logo de produit dont la commercialisation est souvent liée à un renouvellement, exploite les tendances graphiques du moment, alors que le logo d’entreprise, lui, doit dépasser l’épreuve du temps. S’il doit répondre au besoin présent, il doit être conservé dans la durée sans avoir un graphisme trop éphémère.

Si vous avez déjà un logo, mais vous avez besoin de conseils pour le faire évoluer, il est nécessaire de se demander pourquoi vouloir ce changement, quels sont les éléments que vous ne voulez plus voir (ligne, forme, taille…), quels sont les reproches que vous pouvez lui faire (tendances, concurrents, simplicité, importance) ? Et à l’inverse, quels sont les éléments que vous désirez garder ?

Il est bien entendu indispensable de reprendre toutes les astuces citées ci-dessus. Les difficultés et hésitations des créateurs d’entreprises dans le cadre d’une création de logos sont fréquentes, c’est pourquoi il est utile de faire appel à un professionnel de la création logo.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires