Comment créer son magasin d’optique ?

Le marché de l’optique développe actuellement un fort potentiel. La création d’un magasin de lunetterie constitue ainsi un projet professionnel intéressant. Mais alors, comment s’y lancer ? Quelles sont les conditions et les formalités à suivre pour pouvoir concrétiser ce projet ? Découvrez toutes les réponses dans les lignes qui suivent !

créez votre société

comparer

Qui peut créer un magasin d’optique ?

Tout le monde peut ouvrir un magasin d’optique. En effet, aucun diplôme spécifique n’est requis pour exercer les fonctions du gérant d’une telle boutique. Cependant, il faut souligner que le gérant ici ne s’agit pas d’un opticien. Ce dernier est chargé d’effectuer des examens de la vue, de délivrer les lunettes, les verres correcteurs et les lentilles de contact aux clients. Les opticiens se doivent donc d’être titulaires d’un diplôme d’opticien-lunetier ou d’une qualification professionnelle agréée par le Code de la Santé Publique.

Deux options se révèlent donc possibles pour tout entrepreneur souhaitant de créer un magasin d’optique :

  • Soit, il dispose des qualifications requises. Ainsi, il peut travailler en tant qu’opticien indépendant ou franchisé. Il doit ainsi être en mesure de conseiller ses clients et de réaliser une vente de lunettes et de lentilles correctrices.
  • Soit, il se lance sans diplôme. Dans ce cas, il ne peut prendre en charge que la direction de l’entreprise (gestion administrative, comptabilité, etc.). Il est en conséquence tenu d’embaucher au moins un opticien qualifié.

Créer un magasin d’optique : exercer en franchise ou en indépendant ?

Si vous voulez gérer votre entreprise avec liberté et autonomie, optez pour le statut indépendant. Dans ce cas, vous êtes libre d’instituer votre propre organisation, de proposer vos prestations de services et de vendre vos produits (lunettes, verres, lentilles). Toute la responsabilité revient effectivement à vous : entretien de magasin, gestion des stocks, recherche des fournisseurs, optimisation de vente, etc. Vous devez par contre développer des stratégies marketing et communication percutantes pour instaurer votre notoriété sur le marché et attirer ainsi plus de clients. Le démarrage d’activité, en tant qu’indépendant, peut ainsi prendre un peu de temps.

Par ailleurs, vous pouvez choisir d’ouvrir un magasin d’optique en franchise pour bénéficier de la notoriété d’une grande enseigne. Vous lancerez alors votre activité tout en profitant du savoir-faire de la marque, de son système de communication et de son concept commercial. Aussi, votre franchiseur peut vous former et assister lors du lancement de votre projet, ce qui promet un développement rapide pour votre activité. Cependant, exercer en franchise représente un coût élevé. En plus, cette option vous tient à respecter certaines exigences de votre franchiseur : l’emplacement de votre boutique d’optique, sa présentation, les fournisseurs, etc.

Les étapes de création d’un magasin d’optique

Pour assurer la rentabilité d’un projet d’ouverture de magasin d’optique, il convient de bien le préparer. Voici donc les étapes importantes à ne pas brûler avant de lancer l’activité :

  • Réaliser une étude de marché : celle-ci consiste à analyser la pertinence du projet. Identifiez alors les besoins de vos clients potentiels, leurs fréquences d’achat, leurs budgets, etc. Étudiez également la concurrence, le nombre de boutiques d’optique existant dans la future zone d’implantation, les tarifs qu’elles proposent, leurs moyens de communication, etc. Tous ces éléments vous permettent de développer des idées pour vous démarquer.
  • Établir un business plan ou plan d’affaires : il sert à faire le point sur le projet et à analyser sa viabilité financière. Détaillant toutes les stratégies pour concrétiser l’opération et pour atteindre les objectifs, ce dossier solide peut vous conférer le droit à des financements externes. Notez que vous pouvez recourir à un logiciel de business plan en ligne pour le rédiger en bonne et due forme.
  • Financer le projet d’ouverture de magasin d’optique : hormis votre apport personnel, vous pouvez de plus bénéficier de différentes aides financières. Il vous faudra alors vous renseigner sur toutes les possibilités. Votre business plan pourra vous servir d’appui pour convaincre les investisseurs.
  • Trouver un local correspondant à votre projet et à votre budget.

Comment créer son magasin d’optique ? Zoom sur les démarches à accomplir

Après avoir réuni les fonds nécessaires et les bases solides, apprêtez-vous à ouvrir votre magasin d’optique. Accomplissez donc les formalités suivantes.

Enregistrer le diplôme

Que vous exerciez en tant qu’opticien-lunetier indépendant ou en franchise, vous devriez enregistrer votre diplôme au répertoire ADELI, comme le font tous les professionnels de santé. Pour cela, déposez un dossier comportant des pièces justificatives et du formulaire Cerfa n° 10906 à l’Agence Régionale de Santé (ARS) de votre région.

Dans le cas où vous ne disposez pas de diplôme dans le domaine de l’optique, c’est l’opticien que vous engagez qui devra effectuer cette démarche.

Choisir un statut juridique pour l’entreprise

Pour ouvrir légalement un magasin d’optique, il faut qu’il ait un statut juridique. Vous pouvez dans ce cas choisir une microentreprise, une entreprise individuelle ou une société commerciale. Mais comment faire ?

Si vous n’êtes pas vous-même un opticien-lunetier, vous devez opter pour la deuxième solution. Vous êtes en effet obligé d’embaucher un salarié professionnel dans ce domaine pour que la boutique voie le jour. Vous êtes ainsi tenu de choisir entre la SARL (société à responsabilité limitée) et la SAS (société par actions simplifiée). C’est aussi le cas si vous désirez de vous associer avec d’autres personnes.

Si vous voulez toutefois créer seul votre magasin d’optique, vous pouvez choisir l’entreprise individuelle, l’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée), la SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) ou la microentreprise. Cette dernière se révèle pourtant moins adaptée pour créer un magasin d’optique en raison de son chiffre d’affaires limité.

Immatriculer le magasin d’optique

Cette procédure consiste à enregistrer l’entreprise d’optique-lunetterie au registre du commerce et des sociétés (RCS). La demande d’immatriculation s’effectue au centre de formalité des entreprises ou CFE en transmettant par courrier un formulaire (correspondant au statut juridique choisi) dûment rempli, daté et signé, ainsi que quelques pièces justificatives. Le greffe du tribunal octroie par la suite un extrait Kbis à l’entreprise pour déclarer son existence officielle.

S’enregistrer à l’assurance maladie

Suite à la création de votre entreprise d’optique, inscrivez-vous à la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de votre lieu d’exercice. Pour ce faire, déposez un dossier pour être enregistré sur le fichier national des professions de santé (FNPS). La CPAM vous délivrera par la suite des feuilles de soins, un cachet et une carte de professionnel de santé (CPS).

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires