Les meilleurs terminaux de paiement pour association

Les entreprises et professionnels ne constituent pas aujourd’hui les seuls utilisateurs des terminaux de paiement électronique. En effet, les associations sont également de plus en plus nombreuses à recourir à ces solutions d’encaissement par carte bancaire. Il faut dire que ces dispositifs innovants permettent de faciliter la gestion des flux financiers. D’ailleurs, ils sont disponibles tant à l’achat qu’à la location. Bien évidemment, opter pour le TPE adapté se révèle essentiel pour des raisons de commodité et d’économie. Certains terminaux de paiement pour association se démarquent en plus de ceux présents sur le marché. Plus de détails dans cet article.

comparez les logiciels TPE mobiles

comparer

Terminal de paiement : quel intérêt pour les associations ?

Selon les données de Statista, la valeur des transactions financières par carte a atteint les 608,8 milliards d’euros en 2019 en France. Ainsi, vous avez beaucoup à gagner à utiliser un TPE pour votre structure associative. Effectivement, cette solution se montre utile dans bien des cas :

  • Percevoir plus rapidement les cotisations des membres ;
  • Simplifier les règlements par carte bancaire des clients dans le cadre d’une vente de :
    • Marchandises, matériels sportifs… lors d’une foire, d’une exposition, d’un salon…,
    • Tickets à l’occasion d’un spectacle de théâtre, d’une séance de cinéma, d’un concert, d’un tournoi sportif, etc. ;
  • Encaisser les dons (ceux sous forme de somme d’argent) en toute simplicité et en toute transparence.

En outre, l’utilisation d’un terminal de paiement permet de :

  • Faciliter la tâche du trésorier qui a moins de chèques ou d’espèces à déposer à la banque ;
  • Réduire les risques d’erreurs, de défauts de paiement, de perte, de vol et de détournement par rapport à la gestion des chèques et des espèces ;
  • Assurer la rapidité et la sécurité des transactions ;
  • Obtenir efficacement et simplement les différents paiements (dons, cotisations, ventes, billetterie…).

Par ailleurs, avec un TPE pour association, les transactions peuvent généralement faire l’objet d’une synchronisation automatique dans le logiciel de comptabilité. Ce dispositif permet donc de gagner énormément de temps, aussi bien au moment de l’encaissement que dans le cadre de la gestion comptable qui s’ensuit.

Mieux encore, les terminaux de paiement se démarquent par leur grande praticité. De fait, ils affichent des dimensions compactes qui garantissent un transport et un usage en toute aisance. Enfin, une association peut parfaitement bien s’en procurer un à moindre coût. Cette solution d’encaissement est dont tout à fait envisageable pour tous les organismes associatifs, peu importe leur taille.

Louer ou acheter un TPE pour association ?

Facile à mettre en place et à manipuler, le terminal de paiement s’avère intéressant pour les associations, même les plus petites. Il leur permet d’accepter les règlements par carte bancaire de leurs adhérents, donateurs… Deux options se présentent d’ailleurs à elles pour l’acquisition d’un tel dispositif.

Acheter un TPE pour association

Vous pouvez vous tourner vers l’achat pour vous procurer cette solution d’encaissement. D’autant que cette option affiche des avantages non négligeables :

  • Liberté quant au choix du matériel performant adapté à la structure associative ;
  • Possibilité d’acheter un TPE d’occasion ;
  • Intégration du dispositif à l’actif de l’association et éventuellement le revendre ;
  • Absence d’engagement ;
  • Autonomie complète ;
  • Solution plus rentable dans le temps (en fonction de la fréquence et de la durée d’utilisation du terminal).

Toutefois, acheter un tel matériel a aussi ses inconvénients. Ainsi, vous devez prévoir des frais de maintenance en cas de panne. Il importe également de penser au coût lié à l’installation et à la mise à jour de votre dispositif.

Louer un TPE pour association

La location constitue l’alternative à l’achat d’un terminal de paiement pour votre association. C’est une formule simple qui présente différents avantages indéniables :

  • Investissement initial réduit ;
  • Durée de location adaptable suivant les besoins ;
  • Échange avec un TPE plus récent pendant la durée du contrat ;
  • Maintenance incluse dans le contrat ;
  • Rentabilité assurée en cas d’utilisation de manière ponctuelle (dans le cadre de l’organisation d’un évènement associatif par exemple).

Par contre, louer un TPE a des limites : engagement pour une durée minimale, utilisation plus coûteuse à long terme…

Il va sans dire que pour savoir quelle option vous convient, vous devez bien peser le pour et le contre.

Comment choisir le TPE idéal pour son association ?

Que vous choisissiez d’acheter ou de louer un terminal de paiement pour votre organisme à but non lucratif, vous ne devez surtout pas opter pour n’importe quel modèle. En effet, dans un souci d’efficacité, de praticité et d’économie, il faut miser sur le matériel qui répond le mieux à vos besoins. En plus, il est vivement conseillé de vous rapprocher d’un organisme agréé dans la vente ou la location de TPE.

Les éléments à considérer pour le choix du meilleur terminal de paiement pour association

La sélection du TPE adapté pour votre structure sans but lucratif ne doit évidemment pas s’opérer à la légère. Dès lors, pour ne rien rater de votre démarche, vous avez tout intérêt à prendre en compte les critères ci-après.

Vos besoins

Pour déterminer le terminal de paiement le plus approprié pour votre association, vous devez tenir compte de vos exigences. Posez-vous alors les bonnes questions :

  • Des déplacements se révèlent-ils nécessaires dans le cadre de l’exercice de votre activité ?
  • Votre local dispose-t-il d’un espace dédié en son sein pour le déroulement de vos actions associatives (journées portes ouvertes, évènements culturels…) ? Avez-vous toujours un accès internet ?
  • Acceptez-vous les paiements dans d’autres devises que l’euro ?
  • Avez-vous besoin d’encaisser, qu’importe où vous vous trouvez sur le terrain ?
  • Voulez-vous imprimer les reçus de carte bancaire ?

Grâce aux réponses fournies, vous pouvez avoir une idée précise du modèle de TPE, dont vous avez besoin.

Les encaissements réalisés par votre association

Pour affiner votre recherche du meilleur terminal de paiement pour association, vous devez également prendre en considération la valeur de vos encaissements. Plus particulièrement, la volumétrie de vos transactions et leur montant moyen.

Effectuez-vous peu d’encaissements (par exemple de l’ordre de quelques centaines d’euros par mois) ? Dans ce cas, avec leur faible coût, les mini-TPE peuvent vous convenir. Encaissez-vous tous les mois plusieurs milliers d’euros par carte bancaire ? Alors, les terminaux plus robustes et plus performants sont à privilégier. Dotés de davantage de fonctionnalités, ces dispositifs garantissent la fluidité et la rapidité du traitement de vos encaissements.

Le coût de votre TPE et les frais éventuels

Bien entendu, les dépenses que l’utilisation de votre terminal de paiement implique sont aussi à considérer. Elles peuvent différer selon que vous vous décidiez pour la location ou l’achat. En tout cas, plusieurs éléments entrent en ligne de compte :

  • Le prix d’achat ou de location ;
  • Le type et le modèle de TPE choisi ;
  • La mise en place et la maintenance ainsi que la mise à jour ;
  • La commission prélevée sur chaque transaction.

Les finances de l’association conditionnent ainsi l’acquisition de votre solution d’encaissement. En étudiant minutieusement ces paramètres, vous pouvez rentabiliser votre investissement.

Vers qui se tourner pour acquérir son TPE ?

Pour éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux vous adresser à un établissement agréé pour l’acquisition de votre terminal. Vous pouvez par exemple passer par :

  • Une banque (si l’établissement où est domicilié votre compte bancaire associatif propose une offre de location de TPE, vous avez la possibilité de négocier la commission qui s’applique à chaque transaction) ;
  • Une société ou un distributeur indépendant qui se spécialisent dans la vente et la location de terminaux de paiement ;
  • Un mainteneur monétique ;
  • La fintech ou l’entreprise à l’origine du TPE.

Pour vous assurer de la fiabilité et de l’efficacité de votre solution d’encaissement, vous pouvez toujours consulter les avis des autres utilisateurs en ligne.

Sélection des meilleurs terminaux de paiement pour association

Les meilleurs TPE se distinguent notamment par leur facilité d’utilisation, leur prix attractif et leur offre alléchante aux associations. Ils se montrent en plus compatibles avec n’importe quel compte bancaire associatif ouvert en France.

Zettle by PayPal

Zettle by PayPal vous propose une offre simple et attrayante avec son terminal de paiement Zettle Reader 2. Cette solution d’encaissement moderne possède de nombreux atouts :

  • Léger et agréable à utiliser ;
  • Installation rapide ;
  • Connexion à un réseau 3G, 4 G ou Wifi ;
  • Connexion à un smartphone ou une tablette via Bluetooth ;
  • Transfert des fonds ou recettes sous 48 heures ;
  • Acceptation des paiements sans contact ;
  • Sans abonnement ni engagement ;
  • Un prix accessible (19 € HT) ;
  • Des frais mensuels offerts ;
  • Une commission de 1,75 % prélevée sur chaque transaction (toutes cartes confondues).

À noter que si vous souhaitez acquérir un deuxième lecteur, vous devez débourser 79 €.

Smile & Pay

Selon les besoins et les finances de votre association, vous pouvez miser sur l’un des terminaux Smile & Pay suivants :

  • Pocket Smile à 69 € HT ;
  • Maxi Smile à 249 € HT ;
  • Super Smile à 349 € HT.

Attention ! Les tarifs mentionnés ci-dessus bénéficient actuellement d’une réduction. En général, vous devez payer 119 €, 299 € et 399 € (HT) pour pouvoir profiter des avantages d’un TPE de la marque.

SumUp

SumUp vous donne le choix entre trois TPE : SumUp Air, SumUp Solo et SumUp 3G avec imprimante. Ces dispositifs coûtent respectivement 29 €, 99 € et 149 € (prix HT). Quoi qu’il en soit, ils vous promettent :

  • Une offre sans engagement ;
  • Une gestion simplifiée grâce à l’application ;
  • Un virement des fonds sous 2 à 3 jours ouvrés après les encaissements ;
  • 0 € de frais mensuels ;
  • Une commission à taux unique (1,75 % par transaction).

En outre, quel que soit le terminal de paiement SumUp de votre choix, il vous permet d’accepter les paiements sans contact et à distance. Par ailleurs, il prend en charge quasiment toutes les cartes de paiement.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires