Comment accepter les tickets restaurant sur un TPE ?

Créé en 1962, le ticket-restaurant figure aujourd’hui parmi les moyens de paiement préférés des Français. Disponible traditionnellement sous forme de chéquier, il se décline depuis 2014 en version dématérialisée. Ainsi, il existe entre autres en format carte à puce qui peut s’utiliser sur un terminal de paiement classique. Une question se pose alors : comment accepter les titres-restaurant sur un TPE ? En outre, quels sont les terminaux qui peuvent prendre en charge ces moyens spéciaux de règlement ? Éléments de réponse.

comparez les logiciels TPE mobiles

comparer

Petit zoom sur la carte titre de restauration

En fait, la carte ticket-restaurant se présente comme une carte à puce électronique prépayée et rechargeable. Similaire à une carte bancaire, elle dispose d’un code PIN confidentiel qui lui assure la meilleure sécurité possible. En plus, bénéficie d’une validité de 3 ans à partir de sa date d’émission. Elle fonctionne d’ailleurs comme les cartes de paiement classiques. Dès lors, elle peut s’utiliser sur les mêmes terminaux que ces dernières. Par ailleurs, elle s’avère parfaitement bien compatible avec le paiement fractionné.

Par rapport à un chèque déjeuner, ce type de titre-restaurant évite aux restaurateurs, hôteliers-restaurateurs, artisans boulangers, traiteurs… tout souci lié au rendu de la monnaie. En effet, il leur permet d’obtenir un paiement de la somme réellement due contre le service fourni. Et ce, dans la limite journalière des 19 euros fixés par la règlementation en vigueur (38 euros jusqu’au mois de septembre 2021).

En ce qui concerne le remboursement, il s’opère en toute sécurité et en toute simplicité dans un délai d’environ 48 heures. Concrètement, cette démarche revient à la société émettrice qui se charge également du contrôle du respect des conditions d’utilisation de ses cartes.

Cartes Conecs et non Conecs : comment accepter ces titres-restaurant sur un TPE ?

Sachez qu’il existe aujourd’hui deux types de cartes titres-restaurant aux fonctionnements bien distincts. D’une part, vous avez les cartes de première génération qui s’utilisent sur les réseaux de carte bancaire traditionnels. À l’instar de Visa ou encore de MasterCard, dont le logo s’affiche au verso du ticket-restaurant. D’autre part, vous pouvez retrouver les cartes de deuxième génération gérées par une plateforme technique du nom de Conecs. Créée en 2012, celle-ci s’occupe de l’acheminement et de la collecte des paiements par titre-restaurant dématérialisé. Cela, depuis les terminaux de paiement et sur internet.

Notez que Conecs regroupe les 4 acteurs historiques de l’émission de titres-restaurant dans l’Hexagone :

  • Edenred (Ticket Restaurant)
  • Groupe UP (Chèque Déjeuner)
  • Natixis Intertitres (Apetiz)
  • Sodexo (Pass Restaurant)

Les cartes de ce réseau affichent ainsi le logo Conecs.

Comment ça marche pour les cartes Conecs ?

Avant toute chose, il faut remarquer que tous les TPE agréés CB acceptent les cartes titres-restaurant de deuxième génération. Effectivement, Conecs se conforme aux normes et fonctionnalités du GIE CB (groupement d’intérêt économique des cartes bancaires). Cette plateforme technique garantit dès lors aux commerçants, restaurateurs… la sécurité et la fiabilité pour chacune de leurs transactions.

Pour en revenir à l’acceptation des cartes tickets-restaurant Conecs sur les terminaux de paiement électronique, une configuration de ces dispositifs se montre impérative. Dans cette optique, vous avez besoin de la carte de domiciliation Conecs. Celle-ci s’obtient à la suite de votre demande d’agrément à la CNTR (commission nationale des titres-restaurant). De fait, les émetteurs vous contactent en général pour conclure un accord avec vous. Il prend alors la forme d’un contrat d’acceptation Conecs associé à votre établissement.

Après votre affiliation, vous recevez votre carte de domiciliation par courrier. Vous devez par la suite joindre votre mainteneur monétique qui vous guide pour le paramétrage de votre TPE. En effet, l’installation de l’application Conecs sur votre terminal est de mise. En tout cas, vous pouvez compter sur un accompagnement simple, rapide et gratuit si vous passez par un mainteneur partenaire de la plateforme pour cette procédure.

Une fois le processus terminé, vous pouvez accepter les cartes titres-restaurant de deuxième génération sur votre TPE. En plus, vous profitez d’un remboursement automatique pour chaque transaction réalisée.

De couleur rose, la carte de domiciliation Conecs sert à initialiser votre TPE, ce qui s’avère indispensable pour effectuer les opérations d’annulation.

Comment ça se passe pour les cartes non Conecs ?

Appelées également cartes non Conecs, les cartes de première génération ont le grand avantage d’être acceptées sur de nombreux terminaux. En effet, comme mentionné plus haut, elles fonctionnent sur les réseaux de carte bancaire existants. D’ailleurs, contrairement à leurs homologues de deuxième génération, l’acceptation de ces cartes n’impose aucune démarche particulière. Si vous avez déjà signé un contrat monétique (acceptation de carte Visa ou MasterCard) associé à votre établissement, celui-ci est automatiquement identifié lors de l’autorisation de paiement pour le règlement des transactions sur TPE. Bien évidemment, en cas de problème, mieux vaut prendre contact avec votre mainteneur monétique.

À noter que de nouveaux acteurs vous proposent à l’heure actuelle des cartes non Conecs déjà acceptées sur les TPE. Il en est ainsi de Swile (anciennement LunchR).

Accepter une carte ticket-restaurant sur un TPE : combien ça coute ?

En tant que restaurateur, commerçant…, vous devez savoir que l’acceptation des cartes titres-restaurant a un coût. Il va sans dire que les frais varient en fonction de l’entreprise émettrice et du type de cartes :

  • Cartes Conecs
    • Commissions par transaction selon l’émetteur et éventuellement suivant la formule souscrite (une part fixe comprise entre 0,03 euro et 0,10 euro ainsi qu’une part variable entre 1,27 % et 3,8 %)
    • Forfait mensuel
  • Cartes non Conecs
    • Commission de l’émetteur
    • Commissions liées à l’encaissement par carte bancaire

Il convient de souligner que pour Swile, seule une commission de 3,5 % est à payer par transaction. Vous n’avez à régler aucun autre frais.

Quel TPE utiliser pour accepter les cartes titres-restaurant ?

Sachez que les TPE n’admettent pas toujours toutes les cartes tickets-restaurant de première et de deuxième génération. De fait, si certains acceptent les deux, les autres ne prennent en compte qu’un seul type de carte.

Quoi qu’il en soit, si vous n’avez aucune idée du terminal de paiement à utiliser pour l’acceptation des cartes titres-restaurant de vos clients, voici une liste non exhaustive des dispositifs que vous pouvez choisir pour cette démarche :

Votre choix doit bien entendu prendre en considération vos exigences et vos attentes en matière d’encaissement. S’ajoute à cela votre budget.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires