Indépendants : Comment obtenir un financement sans passer par les banques ?

Devenir son propre patron, avoir sa propre activité, avoir une plus grande liberté professionnelle… chaque année, des milliers de salariés et chômeurs se lancent dans la création ou la reprise d’une entreprise en espérant réaliser leur rêve d’indépendance financière. Selon l’INSEE, 12 % des actifs sont des travailleurs indépendants en France. D’ici 2030, ils pourraient représenter 50 % à 60 % des actifs. Preuve que ce statut a le vent en poupe. Toutefois, le chemin est long et semé d’embûches. De plus, il faut un certain nombre d’outils et d’équipements pour lancer l’activité et honorer les premières commandes. Ainsi, à moins d’avoir des milliers d’euros d’économie ou d’avoir le financement de ses proches, la demande de financements extérieurs est incontournable. Malheureusement, les banques sont souvent réticentes à prêter aux indépendants. La bonne nouvelle est qu’il existe d’autres solutions de financements auxquelles les indépendants peuvent faire appel. Cet article fait le tour des différents outils de financement — autres que bancaires — à destination des travailleurs indépendants.

Pourquoi avoir besoin de financement ?

Même si de toute évidence devenir indépendant ne demande aucun apport de capital social, vous devez acheter :

  • Des matériels informatiques et technologiques.
  • Des logiciels.
  • Des équipements.
  • Un stock de marchandises de départ.

Par ailleurs, vous devez également payer :

  • La location d’un local.
  • L’aménagement du local.
  • La souscription d’une assurance responsabilité civile professionnelle.
  • Les frais de publicité et de communication.
  • Les frais d’inscription à divers salons et événements professionnels.
  • L’achat d’une licence.
  • Etc.

Bien entendu, tout cela demande de l’argent. Un financement extérieur permet donc de lancer l’activité dans des conditions optimales. Par ailleurs, en cours d’activité, des financements sont également nécessaires pour accompagner le développement de l’entreprise. Cela permet entre autres de ne pas toucher à la trésorerie.

Les difficultés de financement

Que ce soit pour lancer son activité ou la développer, l’entrepreneur indépendant a besoin de financement. La première solution qui saute souvent aux yeux est le financement bancaire. Mais comme on l’a dit précédemment, les banques sont frileuses à prêter aux indépendants. La non-assurance que l’activité marche après 3 ans et l’absence d’assurance chômage si le cas se présente effectivement en sont les principales raisons. Effectivement, en cas de dépôt de bilan, vous pouvez rester sans ressources pendant plusieurs mois, voire plusieurs années, ne pouvant ainsi pas honorer le paiement de vos mensualités. En outre, en début d’activité, les revenus ne sont pas fixes et peuvent varier beaucoup. Tous ces paramètres ne sont pas pour rassurer les banques. Même si de nombreux établissements ont su s’adapter à l’évolution du monde professionnel, la plupart des banques continuent à fermer leurs portes aux travailleurs indépendants.

De plus, comme vous le savez sûrement déjà, la présentation des dernières fiches de paie est une condition sine qua non pour obtenir un financement bancaire. Or, les travailleurs indépendants ne sont pas des salariés et ne possèdent donc pas ce sésame. Par ailleurs, la banque demande également les trois derniers bilans. Or, en début d’activité, il est difficile de fournir ces documents.

Bien entendu, d’autres organismes peuvent prêter aux indépendants, notamment en ce qui concerne la formation professionnelle. Toutefois, la plupart demandent d’avancer les frais pour les rembourser plus tard. Or, sans ressources propres il est difficile d’agir dans ce sens.

Les différents outils de financement à destination des indépendants

Aujourd’hui, il existe de nouveaux acteurs qui peuvent financer les indépendants. Ces plateformes en ligne sont vues comme des solutions pratiques, fiables et sûres.

Moment

D’après une étude de l’Observatoire des délais de paiement de la Banque de France en 2018, la faillite de 25 % des PME françaises est liée à un retard de paiement. Moment est une solution en ligne qui permet aux indépendants d’être payés à l’échéance sur leurs factures et d’optimiser la gestion de leur trésorerie.

Lancée en 2018 par Raphaël Kakon et Eric, Moment est une fintech française qui propose une solution d’assurance sans engagement contre le retard de paiement. Celle-ci s’articule autour de 3 axes :

  • Le paiement de 90 % du montant des factures à leur échéance en cas de retard de paiement. Généralement, le remboursement s’effectue sous 48 heures.
  • Le recouvrement des impayés dans le respect de votre relation avec votre client.
  • Une garantie d’assurance contre le défaut de paiement à hauteur de 90 %. Cette protection prend la forme d’une police d’assurance pour compte souscrite auprès du groupe Allianz, partenaire de la fintech pour chaque facture à couvrir.

La phase de relance des clients en cas de retard de paiement est assurée par Euler Hermes, le leader mondial de l’assurance crédit sur lequel se repose Moment. Ce processus est effectué de manière progressive afin de ne pas entacher votre relation avec vos clients. Ainsi, un email de rappel est d’abord envoyé au client, puis des appels et des lettres recommandées avec accusé de réception s’ensuivent… Dès lors que le client paie sa facture, vous recevez les 10 % restants.

Mieux que l’affacturage, Moment est une solution de financement qui permet aux indépendants d’éviter les décalages de trésorerie. Un prix fixe et transparent de 2 % HT du montant de la facture à couvrir est prélevée après paiement de la facture ou l’indemnisation en cas de défaut de paiement.

Comment ça marche ?

Pour bénéficier de cette assurance à la facture, vous devez vous inscrire sur la plateforme. Par ailleurs, vous devez répondre aux conditions d’éligibilité suivantes :

  • Vous ne faites pas l’objet d’une quelconque procédure collective.
  • Vous avez transmis à Moment toutes les informations relatives à votre entreprise.
  • Vos clients ne présentent pas un risque d’insolvabilité trop élevé et ne font partie d’aucune liste de sanctions.

Par ailleurs, les factures à couvrir doivent également répondre à certains critères.

  • Elles concernent uniquement des services ou des marchandises en BtoB.
  • Vos clients sont basés en France.
  • Elles sont présentées sur la plateforme dans un délai maximum de 10 jours avant leur date d’échéance.
  • Elles ne sont pas émises plus de 30 jours après la date de livraison.
  • Le délai de paiement ne dépasse pas le délai légalement prévu par la loi.

Mansa

Lancés en 2019 par trois jeunes entrepreneurs (25 ans, 20 ans, et 19 ans), Mansa est une fintech française spécialisée dans le microcrédit à destination des indépendants (besoin de trésorerie, besoin en fonds de roulement, avance de cash, mauvais mois, etc.). Répertorié à l’Orias, elle exerce ses activités en tant que courtier en opération de banque et services de paiement. Mansa est associée à Ditto Bank et bénéficie du soutien de Mathieu Laine, Yannick Bolloré, Founders Future… qui sont des grands noms de la finance.

Malgré son jeune âge et celui de ses fondateurs, la fintech s’impose comme une référence auprès des indépendants grâce à son offre de crédit innovante et révolutionnaire adaptée à tous les indépendants, freelancers et micro-entrepreneurs. Et ce, quel que soit leur secteur d’activité. Ainsi, que vous soyez designer, consultant, avocat, développeur, photographe ou VTC, vous êtes les bienvenus sur Mansa.

Jusqu’à aujourd’hui, la plateforme a déjà financé pour près de 2 503 304 € de crédit.

Comment ça marche ?

Mansa propose des crédits 100 % en ligne allant de 500 € à 10 000 € pour une période de 3 à 18 mois. Le taux se situe entre 2 % et 6 %. La solution s’appuie sur un modèle de scoring innovant capable d’évaluer le montant de leurs revenus ainsi que leur régularité en se basant sur leur historique bancaire. De ce fait, les indépendants n’ont pas besoin de présenter des fiches de paie ou d’autres justificatifs de revenus pour prétendre à des prêts.

Dans les détails, Mansa utilise la technologie API Bridge développée par Bankin (un agrégateur de compte en ligne) pour se connecter à l’ensemble de vos comptes bancaires. Votre identité est vérifiée à distance (authentification par reconnaissance faciale grâce à une technologie développée par Onfido) et votre activité est analysée en ligne. En moins de 10 minutes, une réponse vous est envoyée. Si votre demande de crédit est acceptée, un contrat de prêt vous est envoyé, et vous devez le signer électroniquement. Les fonds sont débloqués sous 24 à 48 heures.

Pour obtenir un crédit via Mansa, vous devez faire une demande sur la plateforme en ligne en :

  • Mentionnant le montant du crédit (entre 500 € et 10 000 €).
  • Précisant la destination des fonds : achat de nouveaux équipements ou de matériels, achat de stocks de marchandises, etc.
  • Indiquant votre adresse mail.
  • Cliquant sur « Obtenir mon crédit ».

Bon à savoir : il est également possible de demander un rendez-vous en cliquant sur « Prendre un rendez-vous ». Mansa est basée à Paris.

Finexkap

Créée en 2012, Finexkap est une solution d’affacturage en ligne à destination des indépendants, des TPE et des PME. Elle permet à ces catégories de professionnels d’être payés à l’échéance de leurs factures afin d’éviter un décalage de trésorerie. Grâce à une technologie de pointe développée par la plateforme, le recouvrement des factures se fait 100 % en ligne et en quelques clics. Le déblocage des fonds intervient dans les 48 heures après présentation des factures.

Pour financer les besoins de trésorerie des indépendants, Finexcap propose différentes solutions personnalisées adaptées à chaque travailleur indépendant. Une assurance crédit et le recouvrement des clients sont inclus dans chaque solution. Par ailleurs, elle ne demande aucune caution personnelle et il n’y a pas d’engagement sur le montant et la durée.

Jusqu’à aujourd’hui, plus de 10 816 entreprises ont fait confiance à Finexcap pour plus de 50 000 factures financées.

Comment ça marche ?

Pour bénéficier des solutions de Finexcap, vous devez :

  • Créer un compte (cliquer sur « je me pré-inscris » et renseigner le numéro SIRET et préciser que vous émettez bien des factures BtoB).
  • Faire une demande de financement en déposant vos factures non échues.

Vous devez également joindre un certain nombre de pièces justificatives, telles que votre pièce d’identité, le RIB du compte ouvert au nom de votre entreprise, les quatre derniers relevés bancaires de votre compte pro et votre dernière liasse fiscale certifiée par un expert-comptable.

Si votre demande est acceptée (la réponse se fait généralement sous 48 heures), vous recevez une proposition via votre espace personnel. Si celle-ci vous convient, vous n’avez plus qu’à la signer électroniquement.

Les fonds sont déposés sur votre compte en 24 heures.

Pour être éligibles, les factures doivent respecter les conditions suivantes :

  • Ne pas êtes échues.
  • Justifier d’une réalisation ou d’une livraison effective.
  • Être présentées sur la plateforme dans un délai de 10 jours avant leur échéance.
  • Ne pas dépasser le délai de paiement légalement prévu par la loi.
  • Ne pas être émises plus de 30 jours après la date de livraison.

Les différentes solutions d’affacturage proposées par Finexcap

La plateforme propose 3 solutions d’affacturage en ligne :

  • Cash Création : elle s’adresse aux entreprises qui viennent de commercer leurs activités (4 à mois et 18 mois) et qui n’ont pas encore clôturé leur premier exercice comptable.
  • Cash Immédiat : elle est destinée aux entreprises qui ont déjà clôturé un premier exercice comptable.
  • Cash Solo : cette offre s’adresse spécialement aux indépendants et aux entrepreneurs individuels qui justifient de 4 mois d’activité effective au minimum.

D’autres solutions d’intégration sont également proposées :

  • Cash Market : il s’agit d’un widget de trésorerie qui vous permet de booster la performance de vitre place BtoB.
  • Cash Connect : cette solution permet à vos utilisateurs BtoB de demander le financement de leurs factures sans quitter votre interface.
  • Cash Reverse ou affacturage inversé : elle permet à vos fournisseurs d’anticiper le paiement de leurs factures.

Edebex

Lancée en 2015, Edebex est une place de marché belge qui vous propose de vendre en ligne vos factures non échues à des investisseurs. Elle a l’approbation de l’autorité de contrôle financier FSMA et travaille avec plusieurs grands noms de la finance tels que Euler Hermes. Par ailleurs, Edebex a reçu plusieurs prix en récompense de la qualité de ses services. Transparence, efficacité, rapidité et simplicité résument ses valeurs. Ainsi, tous les prix sont affichés sur le site afin que vous ayez toutes les informations en main avant les transactions. De plus, une facture est généralement vendue en 4 heures sur Edebex.

Jusqu’à début 2020, ce factor a financé pour près de 449 606 357 € de factures.

Comment ça marche ?

Pour vendre vos factures sur Edebex, vous devez :

  • Vous inscrire sur la plateforme.
  • Cliquer sur « Vendre » en renseignant toutes les informations relatives aux factures mises en vente.

Edebex vérifie votre solvabilité auprès d’Euler Hermes et propose un prix de vente. Si vous validez les factures, Edebex les propose aux investisseurs sur la plateforme. Votre compte est alors crédité dans les 72 heures après l’achat de vos factures.

À noter que c’est la plateforme qui notifie vos clients de l’achat de leurs créances par des investisseurs. De même, elle les informe du numéro de compte sur lequel le paiement doit être effectué.

Concernant les tarifs, vous êtes redevable de :

  • Une cotisation annuelle de 150 € HT destinés à couvrir les frais administratifs.
  • Un montant de 25 € HT par facture vendue.
  • Frais d’une valeur de 1,5 % à 4 % du montant de la facture cédée.

Finfrog

Un microcrédit en 24 h à destination des travailleurs indépendants et freelancers, c’est la promesse de Finfrog. Créée en 2016, Finfrog est une plateforme de financement en ligne qui permet à ces catégories de professionnels d’obtenir un financement rapide et 100 % en ligne. Immatriculée à l’ORIAS et reconnue par les autorités françaises (ACPR et Banque de France), elle est un intermédiaire en financement participatif (IFP) et non une banque.

En général, les investisseurs qui financent les prêts (d’un montant de 100 € à 600 € par tranche de 100 € remboursable entre 3 mois et 4 mois avec un taux de 1 % à 3 %) sont des particuliers. De fait, Finfrog est une plateforme de microcrédit entre particuliers. La solution qu’elle propose est destinée au financement de besoins urgents et imprévus et permet d’éviter les frais d’un découvert. D’après une étude réalisée auprès de 2500 clients de la plateforme en 2019, l’offre de microcrédit de Finfrog est moins chère qu’un découvert. À ce jour, elle compte près de 40 000 clients.

À noter que la demande de microcrédit est sans justificatif.

Comment ça marche ?

Accessible via tous les supports (ordinateur, tablette et smartphone), Finfrog vous permet de faire une demande de prêt en 5 minutes top chrono. Pour ce faire, vous devez :

  • Préciser le montant du prêt souhaité et le délai de remboursement.
  • Préciser la nature du projet.
  • Créer un compte en indiquant votre adresse mail et un mot de passe.
  • Indiquer vos informations bancaires : IBAN, numéro de carte bancaire et les identifiants de votre compte bancaire en ligne (utile pour connaître votre historique bancaire).
  • Joindre au format numérique votre pièce d’identité valide.
  • Envoyer la demande.

Une réponse par mail vous est envoyée en moins de 24 heures. Si votre demande est acceptée, vous devez double-cliquer sur le lien qui figure dans le mail reçu. Les fonds sont alors directement déposés sur votre compte bancaire en moins de 48 h.

Libeo

Lancée en 2019, Libeo est une plateforme de gestion de factures qui permet aux indépendants de gérer et régler facilement leurs factures fournisseurs. En un clic et sans avoir à saisir votre IBAN, vous maîtrisez le traitement de vos factures. Grâce à l’automatisation de tout le processus (paiement des factures, saisie des pièces, calcul de la TVA et identification des doublons), vous gagnez du temps. Ainsi, vous pouvez vous consacrer à l’essentiel : le développement de votre activité. Pour ce faire, vous devez simplement valider vos factures et les régler.

Ce n’est pas tout. Libeo vous permet également de :

  • Programmer le paiement de vos factures.
  • Effectuer un paiement groupé.
  • Créer un carnet d’adresses fournisseurs.
  • Analyser vos achats.
  • Suivre vos finances sur un seul tableau de bord.

Libeo est un agent de services de paiement d’établissement de monnaie électronique enregistré par l’ACPR. Elle a été élue « fintech de l’année 2019 » par Pôle Finance Innovation.

Comment ça marche ?

Pour bénéficier des offres proposées par Libeo, vous devez créer un compte avec votre adresse mail et votre mot de passe. Ensuite vous devez choisir une offre. La plateforme en propose 3 :

  • L’offre Starter à 29 € HT par mois.
  • L’offre Essentiel à 49 € HT par mois.
  • L’offre Entreprise sur devis (offre personnalisée).

À noter que vous pouvez tester gratuitement l’offre de Libeo pendant 15 jours (2 mois en cette période de pandémie de coronavirus). Rassurez-vous, c’est sans engagement.

Younited Credit

Anciennement dénommée Prêt d’Union, Younited Credit est une plateforme française de crédit en ligne. Elle s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux travailleurs indépendants. Agréée en tant qu’établissement de crédit-prestataire de services d’investissement par l’ACPR, elle met en relation des investisseurs en quête de placements sûrs et des particuliers et travailleurs indépendants en recherche de financement.

Younited Credit propose plusieurs types de crédits à destination des indépendants :

  • Le crédit à la consommation.
  • Le crédit sans CDI.
  • Le prêt entre particuliers.

Comment ça marche ?

Pour bénéficier d’un crédit sur Younited Credit :

  • Faites une demande sur la plateforme en mentionnant la nature du projet, le montant souhaité et la durée de remboursement.
  • Renseignez ensuite votre situation matrimoniale, le nombre d’enfants à charge, votre situation par rapport au logement, votre situation professionnelle et vos revenus.

Younited Credit vous soumet une offre de crédit personnalisé. Si vous l’acceptez, vous n’avez plus qu’à rédiger une demande de prêt en précisant vos coordonnées et en joignant les pièces justificatives suivantes :

  • Une pièce d’identité valide.
  • Un justificatif de domicile.
  • Un justificatif de revenu.
  • Et un relevé d’identité bancaire.
comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

49 − = 46