Les frais d’encaissement de cartes bancaires

Chaque fois qu’un client paie un achat par carte bancaire, le commerçant doit payer des frais sur le montant qu’il a encaissé. Ces frais d’encaissement de cartes bancaires appelés couramment commission interbancaire de paiement dépendent de la banque, mais il est possible de les négocier afin de payer moins.

Frais d’encaissement de cartes bancaires : kézako ?

Les frais d’encaissement de cartes bancaires sont des frais prélevés par la banque du commerçant sur le compte de celui-ci pour chaque transaction payée par carte. Les commissions pour les paiements par carte sont plafonnées à 0,2 % par transaction pour les cartes de débit et 0,3 % par transaction pour les cartes de crédit.

Les cartes commerciales et professionnelles supportent des commissions plus élevées, soit 0,201 1 % au sein du réseau CB, 0,210 0 % au sein du réseau Visa et 0,216 4 % au sein du réseau MasterCard. Ces frais d’encaissement s’appliquent aux cartes remises dans l’UE. Pour celles remises hors Union européenne, les frais sont encore plus élevés.

Les différents composants des frais d’encaissement de cartes bancaires

Les frais d’encaissement de cartes bancaires sont composés de trois éléments :

  • La commission d’interchange de paiement ou CIP/MIF (Multilateral Interchange Fee).
  • Les frais des réseaux.
  • Les frais prélevés par la banque.

La commission d’interchange ou CIP

Le CIP est une commission que la banque du client facture à la banque du commerçant. Il est régulé par l’Union européenne et plafonné à 0,23 % du montant du paiement. À cela s’ajoute une taxe supplémentaire de 0,04 % qui correspond au taux interbancaire de cartes en opposition ou TICO.

La commission d’interchange a pour but de :

  • Encourager l’utilisation de la carte bancaire.
  • Couvrir les frais relatifs au transfert d’argent entre la banque du client et celle du commerçant.
  • Lutter contre les impayés et financer les actions contre la fraude.

Les frais des réseaux

Les réseaux CB, Visa et MasterCard appliquent des frais pour assurer que le compte du commerçant sera bien crédité du montant de la transaction. Les frais de réseaux sont moins importants que la commission d’interchange. En chiffre, cela donne 0,9 % pour le réseau CB et 1,2 % sur les réseaux Visa et MasterCard.

Les frais prélevés par la banque

Ce sont les seuls frais qui peuvent être négociés auprès de la banque. Leur montant diffère en fonction de l’établissement. En principe, elle dépend de :

  • Le volume d’activité : plus il y a de transactions, plus le taux est faible.
  • Le montant moyen d’une transaction par carte.
  • La nature des activités du commerçant : plus l’activité est ciblée par les fraudeurs, plus le taux est élevé.
  • La nature des paiements par carte : paiements nationaux, internationaux, etc.
  • Les relations commerciales entre la banque et le commerçant ou les relations futures.

Généralement, les frais des banques varient entre 0,4 % et 0,8 %. Pour les petits commerçants, ce taux peut être plus élevé.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires