Les différentes cartes bancaires

D’après les chiffres, depuis près de 20 ans, l’utilisation de la carte bancaire augmente d’environ 8 % tous les ans en France. Actuellement, on compterait environ 68,3 millions de cartes bancaires qui circuleraient en Hexagone. Plus généralement, un Français sur trois posséderait au moins deux cartes bancaires. Preuve que la carte bancaire reste le moyen de paiement préféré des Français malgré l’évolution technologique et la mise en place de nouveaux moyens de paiement tels que le paiement à distance, le paiement mobile, etc. (40 % des achats effectués en France se font par carte bancaire). Il faut dire que la carte bancaire est pratique, facile à utiliser et offre une grande sécurité aux utilisateurs. De plus, elle est associée à de nombreuses fonctionnalités, et peut être gratuite, notamment dans les banques en ligne et les néobanques. Toutefois, ils sont nombreux à ne pas reconnaître les différents types de cartes bancaires en fonction de leurs services, les fonctionnalités, les réseaux et les prix. Carte de retrait, carte de paiement, carte à débit immédiat ou différé… Le point sur les différentes cartes bancaires.

COMPAREZ


les banques pros

Les cartes de retrait

Comme son nom l’indique, la carte de retrait sert uniquement à retirer de l’argent liquide auprès d’un distributeur automatique de billets (DAB). Ainsi, une carte de retrait ne peut pas être utilisée pour payer un magasin ou en ligne. Toutefois, elle permet également de consulter le solde, de faire des dépôts et de commander un chéquier via les automates du réseau de la banque. Ce type de carte est généralement confié aux mineurs de moins de 16 ans et aux interdits bancaires afin de leur apprendre à gérer leur argent. Effectivement, les cartes de retrait ont un plafond par semaine ou par mois que l’utilisateur ne peut dépasser.

Les systèmes de paiement comme Visa et MasterCard proposent des cartes de retrait généralement gratuites. La Visa Classic et la MasterCard Classique étant les plus répandues puisqu’elles ne demandent aucune condition de revenus. De plus, elles sont associées à des garanties d’assurance et d’assistance à l’étranger.

Les cartes de paiement

Les cartes de paiement appelées également cartes de débit ont les mêmes fonctionnalités que les cartes de retrait, avec la possibilité de payer en plus, que ce soit en ligne ou dans un magasin physique. Les cartes de paiement peuvent revêtir trois formes : la carte à autorisation systématique, la carte à débit immédiat et la carte à débit différé. Les cartes de paiement existent en différentes gammes et proposent différentes fonctionnalités conditionnées par les revenus du détenteur.

Certains confondent souvent carte de paiement et carte de crédit. Pourtant, il y a une différence notable entre les deux. Certes, la carte de crédit permet également d’effectuer des retraits et des paiements, mais elle est aussi associée à un crédit renouvelable. Autrement dit, le client peut choisir de payer à crédit un achat, avec un taux et un plafond dont les conditions sont fixées dans un contrat, ou bien effectuer un paiement à débit immédiat. La carte de crédit est commercialisée par les banques en partenariat avec de grandes enseignes et est utilisable uniquement dans ces dernières. Elle n’est pas liée à un compte bancaire.

Les cartes à autorisation systématique

La carte à autorisation systématique interroge systématiquement le compte pour savoir s’il est suffisamment approvisionné avant d’entériner une opération. S’il n’y a pas assez d’argent dans le compte, l’opération est bloquée. Toutefois, le titulaire peut bénéficier d’un découvert bancaire dont le montant est mentionné dans la convention de compte. Les péages, les stations-service, les parkings et les loueurs de voitures peuvent refuser la carte à autorisation spécifique.

Cette carte bancaire s’adresse principalement aux jeunes, aux personnes fichées à la banque de France ainsi que celles qui ne veulent pas être à découvert. Il existe trois types de cartes à autorisation systématique : la Visa V Pay, la Visa Electron et la MasterCard Maestro.

Les cartes à débit immédiat

Ce type de carte permet de connaître quasi instantanément le solde de son compte après une opération bancaire, au plus tard le lendemain de la transaction. Ainsi, le titulaire peut garder un œil sur sa finance. La Visa Classic et la MasterCard Classique sont proposées à environ 40 € en débit immédiat.

Les cartes à débit différé

La carte à débit différé permet de retirer et payer un achat dans le montant entier. Toutefois, la somme n’est débitée du compte qu’une fois (ou deux fois) par mois, à une date convenue d’avance entre le titulaire et la banque. Toutefois, les retraits au DAB sont débités au fur et à mesure. Ce type de carte permet d’éviter les situations de découvert puisqu’elle autorise un crédit d’environ 30 jours en attendant le versement du salaire du prochain mois. Ainsi, afin d’éviter de mauvaises surprises, le titulaire se doit de noter toutes ses transactions dans un journal mensuel.

La Visa Classic et la MasterCard Classique sont proposées à environ 50 € en débit différé.

Les cartes internationales

Comme leur nom l’indique, les cartes internationales permettent de réaliser des paiements et des retraits, non seulement en France, mais aussi en zone euro dans les mêmes conditions. Elles permettent également d’effectuer des transactions à l’international dans les réseaux MasterCard et Visa moyennant des commissions pour chaque transaction (paiement et retrait) en devises. Les cartes Maestro de MasterCard et Visa Electron sont des cartes internationales utilisables partout dans le monde.

Les cartes prépayées

Les cartes prépayées sont également appelées cartes de paiement rechargeables. Le détenteur doit recharger la carte — soit en faisant un dépôt d’argent dans une agence ou dans un bureau de tabac — soit en faisant un virement avant de pouvoir faire un achat ou un retrait. La carte prépayée a l’avantage d’éviter les découverts puisque le titulaire ne peut dépenser que l’argent qu’il a préalablement déposé. Par ailleurs, elle est accessible aux interdits bancaires.

Les cartes virtuelles

Les cartes virtuelles ou e-cartes bleues ont été mises en place afin de sécuriser davantage les paiements en ligne, et d’éviter les fraudes. Pour ce faire, le titulaire utilise un code de sécurité temporaire à usage unique associé à l’achat. Proposée par toutes les banques, la carte virtuelle fonctionne grâce à un logiciel, et comprend un numéro de carte, un code de vérification et une date d’expiration. Elle peut être utilisée pour toute transaction en ligne, à l’exception des prélèvements automatiques et des paiements/remboursements SNCF. Par ailleurs, toutes les banques ne proposent pas de carte bancaire virtuelle. La majorité de celles qui en proposent la facturent en sus de la carte bancaire traditionnelle. Ainsi, à ce jour, seule la banque en ligne Fortuneo propose une carte virtuelle gratuite.

Pour utiliser une carte bancaire virtuelle, le titulaire doit :

  • Souscrire le service de carte bancaire virtuelle auprès de sa banque.
  • Télécharger le logiciel dédié sur le site de la banque ou se connecter directement sur le site.
  • S’identifier.
  • Indiquer le montant de la transaction et la durée de validité du code temporaire.
  • Générer un numéro en cliquant sur le bouton associé.
  • Payer en copiant le numéro sur le site du commerçant.

La carte virtuelle dispose des mêmes conditions que la carte bancaire traditionnelle : plafonds de retrait et de paiement, assurance, assistance, etc.

Les cartes premium

Les cartes premium – Visa Premier et Gold MasterCard – s’adressent aux classes moyennes supérieures. Elles sont souvent gratuites dans les banques en ligne et les néobanques, sous conditions de revenus (entre 1 200 € et 1 600 € par mois) ou d’encours d’épargne d’un certain montant dans la banque. Dans les banques traditionnelles, elles sont proposées à des tarifs allant de 99 € à 140 €. Les cartes premium permettent de faire des paiements et retraits en France et dans le monde entier avec la possibilité de choisir entre un paiement immédiat ou un paiement différé.

Les cartes bancaires premium quel que soit le réseau possèdent des plafonds de retraits et de paiements élevés :

  • 2 500 € par semaine dans les distributeurs de la banque.
  • 1 000 € par semaine dans les distributeurs d’autres banques.
  • 1 500 € par semaine à l’étranger.

Concernant le plafond de paiement, il peut aller jusqu’à 8 000 € par mois, avec une possibilité d’extension en fonction de la banque. Toutefois, dans les banques en ligne, ces plafonds peuvent être moins élevés.

Les cartes premium sont associées à de nombreux services complémentaires, à savoir :

  • Des assurances : notamment l’assurance voyage en France et à l’étranger (remboursement en cas de retard ou d’annulation de voyage, de perte ou de vol de bagages, de vol ou de pertes de papiers et documents administratifs, etc.), la responsabilité civile à l’étranger, l’assurance séjour au ski, l’assurance location de voiture, etc.
  • Des assistances : maladie ou blessure, évacuation sanitaire, rapatriement du corps en cas de décès, avance de frais d’avocat et de caution pénale pouvant aller jusqu’à 2 000 €, assistance juridique, etc.
  • Des achats et retraits gratuits à l’étranger.
  • Des offres de réductions temporaires ou permanentes chez les commerçants partenaires.

La Visa Premier et la Gold MasterCard offrent les mêmes services et fonctionnalités et sont proposés aux mêmes tarifs dans les différents établissements bancaires. De plus, elles sont acceptées dans de nombreux distributeurs à travers plusieurs pays dans le monde.

La Visa Premier

En 2015, 5,5 millions de cartes Visa Premier auraient été en circulation dans toute la France. Le succès de la carte premium de Visa s’explique par les nombreux avantages qu’elle offre, notamment en matière d’assurance voyage, à condition que les frais de voyage soient payés avec la carte.

Les assurances voyage de la Visa Premier profitent non seulement au titulaire, mais aussi à ses ayants droit qui voyagent avec lui, c’est-à-dire : le (a) conjoint(e), les enfants de moins de 25 ans à charge, les petits-enfants célibataires de moins de 25 ans, les ascendants et descendants vivant sous le même toit. L’assurance voyage couvre les déplacements et voyages en France et dans un rayon de plus de 100 km du domicile (à l’exception de la montagne) pendant les 180 premiers jours.

Plus généralement, l’assurance voyage de la Visa Premier couvre :

  • La garantie voyage : annulation, retard ou modification du voyage, perte ou vol de bagage.
  • La responsabilité civile à l’étranger.
  • Les matériels de location de ski.
  • La neige et la montagne.
  • Le véhicule de location (vol ou dommages).
  • Décès-invalidité.
  • Poursuites judiciaires à l’étranger.

Outre l’assurance voyage, la Visa Premier propose également diverses assistances, notamment en cas de maladie ou de blessure (sans condition kilométrique) pendant les 90 premiers jours du voyage. Elle prend également en charge l’avance des frais d’avocat et de la caution pénale, ainsi que le rapatriement du corps et la participation aux frais de cercueil en cas de décès.

Pour déclarer un sinistre et faire appel aux garanties, le titulaire peut contacter gratuitement le numéro affiché au dos de la carte, ou se rendre sur l’espace assistance et assurance de Visa et renseigner les neuf premiers chiffres de sa carte.

La Gold MasterCard

La Gold MasterCard propose les mêmes garanties d’assurances et d’assistances que la Visa Premier applicables au titulaire et à ses ayants droit. Mais en plus, elle propose un service d’assistance 24 h/24 et 7 j/7 pour avoir à disposition du liquide, faire une opposition, ou bénéficier d’une assistance en cas de vol ou de perte de moyen de paiement à l’étranger.

Toutefois, la Gold MasterCard n’est pas aussi démocratisée que la Visa Premier. Ainsi, ce ne sont pas toutes les banques françaises (banques traditionnelles et banques en ligne) qui la proposent.

Comment choisir sa carte bancaire ?

Comme on l’a vu, la carte bancaire se conjugue au pluriel. Pour choisir sa carte, l’utilisateur doit prendre en compte certains critères :

  • Ses besoins : par exemple, pour une personne qui voyage beaucoup, une carte internationale avec des plafonds élevés est mieux adaptée.
  • Ses habitudes de gestion : si l’utilisateur est de nature dépensière, une carte à débit différé ou à autorisation systématique est préférable.
  • Son budget : les cartes premium offrent plusieurs avantages, mais leur coût peut être exorbitant.
  • Les options de la carte et ses fonctionnalités.

Qu’est-ce qu’une carte bleue ?

La carte bleue désigne la carte Visa. Pourtant, cela n’a pas toujours été le cas. Effectivement, à ses débuts en 1967, la carte bleue était un moyen de paiement édité par 6 banques françaises. En 1972, ces dernières s’associent avec la Bank Americard dont le nom devient Visa International en 1976.

Pourquoi carte bleue ? Tout simplement parce que la carte était de couleur bleue en hommage à l’équipe française de rugby. Toutefois, cette couleur ferait aussi référence à l’immensité céleste. Quoi qu’il en soit, aujourd’hui la mention CB fait référence à carte bancaire si auparavant elle voulait dire carte bleue.

Plusieurs types de cartes bancaire existent. La carte de retrait permet uniquement de retirer des espèces. La carte de paiement peut être à débit immédiat ou différé, à autorisation systématique ou non. On peut aussi citer les cartes internationales, les cartes premimum
Visa et Mastercard sont 2 grandes marques internationales leaders sur le marché de la carte bancaire. Elles représentent à elles seules plus de 90 % de parts de marché.
La carte bancaire est un moyen de paiement utilisé par les particuliers et les professionnels. elle permet d'effectuer des retraits d'espèces au distributeur ou de payer ses achats chez les commerçants locaux ou en ligne.
comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires