Quelle banque choisir pour une SARL ? Banque en ligne ou traditionnelle ?

Comme pour toutes les sociétés de capitaux, l’ouverture d’un compte bancaire professionnel est une obligation légale pour les SARL. En effet, ce compte se révèle indispensable pour le dépôt de capital au moment de la création de la société. Mais également pour simplifier les activités financières de l’entreprise, notamment en matière de gestion de la trésorerie et de transfert de fonds. Sans oublier que cela permet de distinguer les opérations courantes personnelles de l’entrepreneur de ses transactions professionnelles. Bien évidemment, vous avez toute liberté pour le choix de l’établissement bancaire idéale. Toutefois, avec la multitude d’enseignes bancaires qui existent sur le marché, l’accomplissement de cette démarche ne s’avère pas toujours évident. Établissements bancaires traditionnels, banques en ligne, néobanques, les options ne manquent d’ailleurs pas, de même que les offres que ces établissements proposent. Aussi, pour vous aider à choisir la banque la plus adaptée à votre SARL, voici quelques points de vigilance à ne surtout pas négliger.

  • offre gratuite possible
  • offre payante à partir de 99€HT
voir l’offre

-15% avec le code

STATUT15

avis client

  • offre gratuite possible
  • offre payante à partir de 139€HT
voir l’offre

-15% avec le code

STAT15

avis client

  • offre gratuite possible
  • offre payante à partir de 129€HT
voir l’offre

-10% avec le code

STATUT10

avis client

  • prise de rendez-vous en ligne
  • offre payante à partir de 119€HT
voir l’offre

-10% avec le code

REDUC10

avis client

Quel type d’établissement bancaire choisir pour une SARL ?

Que ce soit pour une SARL ou sa variante unipersonnelle (EURL), le choix de sa banque professionnelle doit dès le départ s’opérer avec pertinence, d’autant qu’une domiciliation bancaire est nécessaire au statut juridique d’une société. De fait, cet établissement de crédit accompagne et favorise la croissance de la structure. Il contribue donc à la réussite de son aventure entrepreneuriale. C’est pourquoi il est crucial que cette décision ne s’effectue pas à la légère. Autrement dit, elle doit être murement réfléchie. Ainsi, vous devez bien analyser les forces et faiblesses de chaque type d’établissement bancaire avant toute souscription.

Les incontournables établissements bancaires traditionnels

Malgré l’apparition des banques en ligne et des néobanques dans le secteur, la banque traditionnelle n’en reste pas moins sollicitée. Elle constitue d’ailleurs depuis toujours un choix historique et la solution la plus incontournable pour les entreprises qui souhaitent ouvrir un compte professionnel en leur nom.

Crédit Mutuel, Banque Postale, Société Générale, BNP Paribas…, les enseignes bancaires classiques jouissent effectivement d’une excellente renommée, un véritable gage de fiabilité pour les SARL. L’offre de ces types de banques est en plus très avantageuse puisqu’elle est généralement la plus complète possible (opérations courantes, etc.). Concrètement, ces banques françaises promettent de nombreux moyens de paiement et d’encaissement (chèque, espèces…). À cela s’ajoutent son large éventail d’offres de services pour les professionnels (placements, épargne, découvert autorisé, Crédit Agricole, virements internationaux, etc.) et la possibilité de bénéficier de l’accompagnement d’un conseiller.

Toutefois, les tarifs d’une banque traditionnelle sont très élevés. Voilà qui peut freiner l’envie des entrepreneurs, en particulier les jeunes porteurs de projet, de les choisir comme partenaires financiers ! En outre, les chefs d’entreprise déplorent le manque d’ergonomie et de praticité des applications web et mobile de ces enseignes.

L’intérêt des établissements bancaires en ligne

Les établissements bancaires en ligne font aujourd’hui de plus en plus d’adeptes auprès des SARL. En effet, elles suppriment les déplacements répétitifs et chronophages. Et ce, que ce soit pour l’ouverture du compte entreprise ou bien pour la réalisation des transactions. De plus, même si elles ne proposent pas de moyens de paiement et d’encaissement aussi variés que les banques françaises classiques, elles garantissent :

  • Une gestion simplifiée des notes de frais (restauration, déplacement…)
  • Des tarifs moindres et une transparence des frais bancaires (carte bancaire le plus souvent gratuite)
  • Une souscription instantanée et la réception du RIB pro et de la carte bancaire en quelques jours
  • Une interface ergonomique et fonctionnelle

Néanmoins, il faut savoir qu’une banque en ligne à destination des professionnels que sont les SARL est limitée : HSBC Pro, BforBank… De fait, la majorité de ces établissements bancaires en ligne (Monabanq, ING, Boursorama Banque, Hello Bank…) ne s’adressent pas aux SARL.

Les néobanques : les nouveaux établissements bancaires en ligne pour SARL

Par rapport aux établissements bancaires en ligne, il y a beaucoup plus de néobanques pour SARL. À l’instar de Qonto, Sogexia (formule Business), Anytime, Monaize, iBanFirst, Revolut et Manager.one. Par contre, ces offres mobiles fournissent une palette de produits bancaires moins large que les établissements bancaires en ligne (Boursorama banque, etc.). De plus, elles sont nettement plus onéreuses que ces dernières, mais plus abordables qu’une banque classique.

En tout cas, les néobanques assurent aux SARL un gain de temps majeur et d’importantes économies. Ouvrir un compte professionnel dans ce type d’établissement bancaire est également l’assurance d’une procédure simple et rapide. Par ailleurs, ces banques 100 % mobiles permettent de suivre en temps réel les transactions de la société. Mais aussi d’avoir accès à des outils de gestion et de suivi innovants et de profiter ainsi d’une expérience client personnalisée.

Bref, les différents types d’établissements bancaires présentent aussi bien des avantages pratiques intéressants que des limites contraignantes. Il convient donc de bien peser le pour et le contre avant de choisir la banque et de déposer le capital de sa société de forme juridique SARL.

Les critères à prendre en compte pour le choix d’une banque pour SARL

Une fois que vous avez déterminé le type d’établissement bancaire chez laquelle vous voulez ouvrir le compte professionnel de votre SARL, vous devez encore tenir compte de certains points de vigilance pour le choix de l’établissement bancaire la plus adaptée. De fait, les offres et produits bancaires proposés sur le marché pour les SARL varient d’une enseigne à l’autre. D’où l’intérêt de prendre en considération les critères de choix suivants.

La tarification bancaire, un point non négligeable à considérer

Effectivement, les tarifs sont différents pour chaque établissement bancaire, cela peu importe son type. D’ailleurs, d’une institution bancaire à l’autre, les frais (tenue de compte, commission de mouvements…) peuvent même avoir un écart considérable et passer du simple au double. Recourir à un comparateur en ligne peut dès lors se révéler judicieux. De fait, vous pouvez en quelques clics comparer le cout pour chaque offre et vous assurer de bénéficier de la formule au meilleur prix.

Mais, ce n’est pas tout ! Il est également primordial d’analyser avec attention la tarification de chaque offre bancaire. Intéressez-vous donc aux divers services payants relatifs à l’utilisation du compte professionnel de votre SARL. À savoir le cout du pack, les frais de tenue de compte, les frais sur les retraits, les commissions pour un mouvement débiteur… Cela vous permettra à coup sûr de connaitre et d’anticiper les frais prélevés habituellement sur votre compte chaque mois.

Définir les besoins de sa SARL

Chaque SARL a ses propres besoins, des exigences qui varient en fonction de la taille et de l’activité de la structure (activité commerciale, profession libérale, etc.). En effet, une TPE ou une PME n’a pas les mêmes besoins que les grandes entreprises. De même, chaque entreprise a son propre potentiel de développement. En d’autres termes, toutes les sociétés de forme juridique SARL n’ont pas à subir les mêmes contraintes. Il importe ainsi de tenir compte de tous ces points avant de souscrire une offre ou un établissement bancaire en particulier.

Bien déterminer ses attentes

Avant de privilégier une offre ou une enseigne bancaire à une autre, il faut d’abord commencer par définir vos attentes pour votre entreprise au statut juridique SARL. Il s’agit alors de prendre en compte les besoins actuels, mais également futurs de votre société. Pour des tarifs similaires, les services et produits offerts peuvent effectivement différer énormément pour chaque établissement bancaire (découvert autorisé, Crédit Agricole, Crédit Mutuel, etc.). Interrogez-vous ainsi sur ce que vous attendez de votre établissement bancaire :

  • Quelles prestations désirez-vous avoir ? Assurance, épargne, crédit, paiements et virements nationaux ou virements internationaux, fonctionnalités comptables, etc. ?
  • Avez-vous besoin d’un accompagnement et des conseils d’investissement ?
  • Quels moyens de paiement et d’encaissement vous faut-il ?
  • Vous voulez disposer d’un compte courant avec IBAN français ?
  • Etc.

En bref, analyser ces points vous permettra de connaitre exactement l’offre et l’établissement bancaire qui répondent le mieux à votre situation, vos besoins et vos attentes.

Comment ouvrir un compte bancaire pour sa SARL ?

En ligne ou en agence, l’ouverture d’un compte professionnel pour une société au statut juridique SARL exige généralement un certain nombre de pièces à fournir à votre banque professionnelle. À savoir :

  • Un justificatif d’identité du gérant de SARL (carte nationale d’identité ou passeport)
  • Une pièce justifiant l’identité des personnes habilitées à faire fonctionner le compte (par exemple : pièce d’identité des associés ou encore du directeur financier)
  • Les statuts juridiques ou le projet de statuts juridiques de la société
  • Un extrait de publication de l’avis de constitution dans un journal d’annonces légales
  • Le cas échéant, l’extrait Kbis de la SARL
comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires