Quelle banque choisir pour une SARL ?

Au moment de la création d’une SARL, l’ouverture d’un compte bancaire professionnel au nom de la société est obligatoire. Bien que cette étape ne figure pas explicitement dans la procédure de création, elle précède généralement l’inscription au Registre du Commerce et des sociétés. En effet, sans compte bancaire professionnel, la société ne pourra pas obtenir une attestation de dépôt pour son enregistrement et celui de ses statuts. Pour voir de plus près, zoom sur les explications.

Comparez les banques pros

Pourquoi une SARL doit-elle disposer d’un compte bancaire ?

Pour la libération du capital ou du minimum légal

 

Il faut rappeler que le capital social d’une SARL est principalement constitué d’apports en numéraire (somme d’argent) et d’apports en nature. Lors de la constitution, il faut libérer au moins 20 % des apports en numéraire et les déposer sur un compte bancaire bloqué au nom de la société dans un délai de 8 jours à compter de la date de réception des fonds par le déposant.

En fait, le blocage de fonds permet de matérialiser l’apport d’un capital donné à la société sans possibilité de retour, et d’obtenir l’attestation de dépôt, élément constitutif du dossier à remettre au Centre de formalités des entreprises. L’attestation indique le montant du capital libéré par chaque associé ainsi que les références du compte de la société.

Pour le transfert des fonds sur un compte courant et la disposition de ces derniers

 

Une fois la SARL légalement créée, donc immatriculée, les fonds déposés pourront être débloqués sur présentation de l’extrait K-bis et des statuts définitifs, puis virés sur un compte courant ouvert au nom de la société. La SARL pourra ensuite disposer librement du capital social, avec un chéquier ou autre moyen de paiement, afin de pourvoir aux besoins de la société au moment du lancement de ses activités.

Pour la simplification des activités financières de l’entreprise

 

Outil pratique dans le cadre de l’activité quotidienne de l’entreprise, un compte bancaire professionnel permet ainsi de simplifier la gestion de la trésorerie, faciliter les éventuelles transactions avec les fournisseurs, clients…, séparer les opérations privées et professionnelles et donner accès à des services spécifiques adaptés aux besoins de la SARL.

 

Est-il préférable de détenir plusieurs comptes bancaires pour une SARL ?

 

D’un côté, avoir plusieurs comptes bancaires pour une entreprise nouvellement créée est périlleux, notamment lorsque le chiffre d’affaires est encore moins important. Donc, il serait plus facile et plus judicieux de gérer un seul compte et d’avoir un conseiller unique pour les finances de la SARL.

D’un autre côté, si la SARL atteint un chiffre d’affaires assez élevé et souhaite étendre ses activités, un deuxième compte bancaire serait intéressant. Ce principe permet par exemple de séparer certaines activités de la société afin de faciliter la gestion comptable, ou encore de contourner la banque où les crédits sont difficiles à obtenir.

Quels sont les documents à transmettre pour l’ouverture d’un compte ?

 

Pour ouvrir un compte bancaire professionnel au nom de la société, la banque choisie demandera :

  • Une copie d’identité du gérant de la SARL (et éventuellement celle des personnes mentionnées dans les statuts, habilitées à faire fonctionner le compte)
  • Un exemplaire des statuts
  • Un extrait du journal d’annonces légales dans lequel figure l’avis de constitution
  • Le certificat d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés (extrait Kbis délivré par la Chambre de commerce)

Comparez les banques pros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 18 = 28