Legalstart ou Contract Factory : Quelle plateforme juridique choisir ?

Dès sa création et tout au long de sa vie sociale, une entreprise est amenée à réaliser des procédures juridiques. Auparavant chronophages et fastidieuses, ces formalités se retrouvent simplifiées grâce à la dématérialisation du secteur juridique. Aujourd’hui, on assiste à l’émergence de start-ups numériques qui permettent d’accéder à des services juridiques en ligne. On les appelle des legaltech. Parmi elles, il y en a deux que l’on entend souvent parler : Legalstart et Contract Factory. Mais laquelle choisir si vous souhaitez confier vos formalités juridiques à une legaltech ? Place au match.

créez votre société

comparer

Legalstart et Contract Factory : présentation

Legalstart et Contrat Factory sont tous les deux des plateformes spécialisées en droit qui ont pour mission de digitaliser les formalités juridiques. Elles fournissent une assistance juridique aux entrepreneurs, allant des procédures de constitution d’entreprise à la cessation d’activité, en passant par la rédaction des statuts et des divers contrats.

Legalstart

Legalstart est une plateforme juridique lancée en 2014 par Timothée Rambaud, Stéphane Le Viet et Pierre Aidan. Elle a été créée dans le but de décharger les entrepreneurs de leurs démarches de création et de gestion d’entreprises. C’est d’ailleurs ce que prône son slogan : Legalstart simplifie la vie des entrepreneurs.

En France, la legaltech parisienne se positionne comme leader sur le marché de la création d’entreprises en ligne.

  • offre gratuite possible
  • offre payante à partir de 129€HT
voir l’offre

-10% avec le code

STATUT10

avis client

Les services proposés par Legalstart

Legalstart accompagne plus de 200 000 entrepreneurs sur des formalités telles que :

Il est important de souligner que Legalstart n’est pas un avocat en ligne. Elle n’effectue pas le travail d’un avocat, mais se cantonne à prendre en main la simplification des démarches administratives et juridiques.

À qui s’adresse-t-elle ?

La prestation de Legalstart est particulièrement adaptée aux entrepreneurs individuels ainsi qu’aux TPE et PME. Elle peut s’occuper de la création des entreprises suivantes :

  • EURL/SARL
  • SASU/SAS
  • Société civile
  • EI/EIRL
  • Micro-entreprise
  • Association loi 1901.

Legalstart aide également les indépendants à commencer leur métier. Tel est le cas pour :

  • les chauffeurs ;
  • les coursiers ;
  • les agents commerciaux ;
  • les consultants ;
  • les restaurateurs.

En revanche, ses services sont un peu limités pour les grandes sociétés.

Les tarifs

Les tarifs pratiqués par Legalstart varient selon la prestation demandée.

  • Création de société : à partir de 129 euros
  • Création de micro-entreprise : à partir de 69 euros
  • Création d’association : à partir de 89 euros
  • Modification des statuts d’entreprise : à partir de 149 euros
  • Modification des statuts d’association : à partir de 89 euros
  • Approbation des comptes : à partir de 99 euros
  • Recouvrement des factures impayées : à partir de 69 euros
  • Protection des créations : à partir de 13 euros
  • Fermeture d’entreprise : à partir de 149 euros
  • Cession d’entreprise : à partir de 149 euros
  • Accompagnement juridique : à partir de 15 euros

Pourquoi utiliser Legalstart ?

Legalstart aide énormément les entrepreneurs dans l’accomplissement des tâches administratives liées à la création et à la gestion de leurs entreprises. La plateforme est appréciée des utilisateurs en raison de son interface ergonomique et bien faite qui permet de remplir facilement et rapidement les formulaires. Grâce à elle, la création d’entreprises ne prend que quelques minutes. Ce qui permet de gagner un temps précieux. D’ailleurs, elle promet de livrer le Kbis en 48 heures.

Legalstart marque aussi un point sur la qualité de son service client. L’équipe support accompagne l’utilisateur à chaque étape de la création d’entreprise.

En revanche, il faut savoir que ces conseillers ne sont pas juristes ni des experts-comptables. Pour avoir une réponse plus technique, il faudra opter pour le service assistance juridique qui permet de discuter directement avec des juristes.

Contract Factory

Contract Factory est une plateforme juridique fondée en 2014 par Michel Galligo. Ses mots d’ordre sont : simplicité, rapidité et efficacité. Basée à Paris, elle a pour raison d’être d’accompagner les entrepreneurs dans leur projet de création d’entreprises en leur soulageant de leurs démarches juridiques.

  • offre gratuite possible
  • offre payante à partir de 99€HT
voir l’offre

-15% avec le code

STATUT15

avis client

Contract Factory : pour qui ?

Comme Legalstart, Contract Factory s’adresse aux TPE et PME, mais aussi aux entrepreneurs individuels. Tous les porteurs de projet qui souhaitent créer leurs entreprises en utilisant l’un des statuts suivants peuvent recourir aux services de cette legaltech. Il s’agit notamment des :

  • EURL/SAS
  • SAS/SASU
  • EI/EIRL
  • Micro-entreprise
  • Société civile et Société civile immobilière
  • Association

De même, les entreprises existantes, désireuses d’effectuer des changements comme transférer le siège social, augmenter le capital, changer de dirigeant peuvent également solliciter l’assistance de Contract Factory.

Les prestations de Contract Factory

Cette legaltech propose divers services juridiques, que sont :

  • la création de société ou d’association ;
  • la modification de société ;
  • la rédaction de contrat professionnel ;
  • la rédaction de contrat de bail ;
  • la rédaction de convention de PACS.

Les tarifs

Les tarifs varient d’un service à un autre. En effet, la plateforme propose trois formules :

  • l’offre en Kit : elle permet d’utiliser gratuitement l’outil de la plateforme pour rédiger soi-même des statuts et des documents juridiques.
  • L’offre Sérénité (99 euros) : elle permet de bénéficier d’un accompagnement dans les démarches de création d’entreprises (rédaction de statuts et cerfa M0, assistance par email et téléphone, vérification par un expert juridique, publication d’annonce légale, dépôt du dossier au greffe).
  • L’offre Premium (198 euros) : elle ajoute à l’offre Sérénité un traitement prioritaire du dossier et la disponibilité des statuts sous format Word et Pdf.

Pourquoi utiliser Contract Factory ?

Comme Legalstart, Contract Factory est simple et pratique à utiliser. Grâce à son interface ergonomique, il suffit de quelques minutes pour remplir les formulaires et télécharger les documents. Gain de temps assuré !

Par ailleurs, les documents juridiques mis à disposition sur la plateforme sont toujours à jour et personnalisables à souhait. Ainsi, ils permettent de se conformer aux dernières exigences de la loi.

Enfin, l’équipe de Contract Factory est essentiellement constituée par des avocats experts. Les utilisateurs peuvent ainsi poser des questions à des vrais professionnels.

Legalstart ou Contract Factory : lequel choisir ?

Le choix entre Legalstart et Contract Factory dépend avant tout de vos besoins. Certes, les deux plateformes proposent à peu près les mêmes services. Cependant, chacune présente quelques spécificités. Contract Factory, par exemple, est l’interlocuteur à privilégier si vous souhaitez établir un contrat de bail. Legalstart, quant à elle, offre son aide si vous voulez protéger votre marque et vos créations.

Côté prix, le tarif de Legalstart est relativement moins cher que celui de Contract Factory.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires