Les différents terminaux de paiement : Fixe, mobile, pinpad, santé vitale, virtuel

Destinés aux professionnels et aux travailleurs indépendants, les terminaux de paiement ou TPE sont incontournables à l’heure où le digital a envahi tous les secteurs d’activités. Depuis quelques années en effet, tous les commerçants — fixes et ambulants — sont équipés de cet outil d’encaissement qui promet de nombreux avantages. Mais, il existe de nombreux types de terminaux de paiement avec chacun ses spécificités. En outre, ils ne sont pas tous adaptés à toutes les activités. Quels sont les différents types de terminaux de paiement ? La réponse dans les lignes qui suivent.

Terminaux de paiement électronique ou TPE : Qu’est ce que c’est ?

Un terminal de paiement est un petit appareil électronique qui permet aux commerçants d’encaisser rapidement et en toute sécurité les paiements de leurs clients. En principe, il est composé de :

  • Un écran qui peut être tactile ou non : il affiche la date, l’heure, le montant de la facture et la validation du paiement
  • Un clavier avec des touches numériques pour saisir le code.
  • Une fente pour insérer la carte bancaire.
  • Une surface pour les paiements sans contact.
  • Une petite imprimante pour imprimer entre autres les reçus des clients. Toutefois, certains modèles n’intègrent pas cette fonctionnalité.

À noter que les terminaux de paiement acceptent les cartes bancaires, les cartes Visa et les tickets restaurants. Généralement, ils sont fournis (achat ou location) par les banques, néanmoins, des TPE sans banque ainsi que des distributeurs spécialisés proposent aussi des TPE dans des conditions plus souples. Néanmoins, pour ces derniers, un contrat avec une banque reste indispensable.

Les terminaux de paiement offrent de nombreux avantages :

  • Encaissement rapide et n’importe où des paiements.
  • Gestion facilitée des paiements et des factures.
  • Comptabilité facile.
  • Optimisation des ventes.
  • Gain de temps au moment du paiement : entre autres, il n’y a pas de monnaie à rendre.

À qui s’adressent les terminaux de paiement ?

Comme on l’a dit plus haut, les terminaux de paiement s’adressent aux professionnels et aux travailleurs indépendants. Plus généralement, ils s’adressent aux :

  • Magasins et boutiques fixes : prêt-à-porter, salons de beauté, pharmacies, boulangeries, salons de thé, bars, etc.
  • Professionnels en déplacement : marchands ambulants, porte-à-porte, ventes éphémères, commerciaux, associations, artisans qui se déplacent à domicile (coiffeur, plombier, électricien…), food-trucks, etc.
  • Professions libérales : médecins, psychologues, etc.
  • Les professionnels de transport : taxi, VTC.

Les différents terminaux de paiement

Les terminaux de paiement se déclinent en plusieurs modèles adaptés aux diverses activités professionnelles.

Le terminal de paiement fixe

C’est le TPE classique. Comme son nom l’indique, il ne peut pas être déplacé. Il est donc destiné à être utilisé uniquement au comptoir. D’ailleurs, le TPE fixe est également appelé terminal de paiement au comptoir. Ce type de terminal s’adresse aux boutiques et magasins fixes.

Le TPE fixe est relié à internet ou à une prise téléphonique. Par ailleurs, il peut prendre la forme d’un TPE filière ou bien connecté à une caisse enregistreuse numérique et tactile. Dans tous les cas, il offre une plus longue durée de vie.

Le terminal de paiement mobile

C’est l’outil d’encaissement des commerçants toujours en déplacement, mais aussi des professionnels ayant un faible volume de chiffre d’affaires ou une activité saisonnière. Contrairement au TPE fixe qui est relié à une prise secteur en permanence, les terminaux de paiement mobiles intègrent une batterie. Ainsi, comme tout appareil connecté, ils doivent être régulièrement rechargés.

Appelés également mini-TPE, les TPE mobiles se connectent via la technologie Bluetooth ou WiFi. La plupart du temps, ils disposent d’une connexion GPRS, mais certains modèles fonctionnent avec une puce 3 G intégrée.

Le plus gros avantage du TPE mobile est sa mobilité, mais il est également sans abonnement et sans engagement.

Le terminal de paiement avec pinpad

Il s’agit d’un TPE fixe qui intègre une « sorte de clavier de rallonge » (le pinpad ou PIN Pad) équipée d’un lecteur de carte bancaire permettant au client de saisir son code ou de présenter sa carte directement dans le pinpad pour un paiement sans contact. Effectivement, le pinpad est tourné vers le client tandis que l’écran principal du TPE est tourné vers le client.

Le pinpad offre un confort d’utilisation et une plus grande sécurité au client puisqu’il manipule lui-même sa carte bancaire. Ainsi, il garde le contrôle de celle-ci pendant toute la durée de la transaction. De son côté, le commerçant n’a pas besoin de tourner constamment son TPE vers le client pour effectuer le paiement évitant ainsi les éventuels chocs.

Le terminal de paiement santé vitale

Ce type de terminal de paiement accepte, en plus des cartes bancaires classiques, la carte vitale. Il est donc destiné spécialement aux professionnels de santé (médecin, pharmacien, opticien, etc.). Multicarte, le terminal de paiement santé vitale permet d’encaisser rapidement ses honoraires et d’accélérer les procédures de remboursement des soins.

En fonction de son activité, le professionnel de santé peut choisir un terminal de paiement fixe ou mobile. Dans tous les cas, il est important de choisir un modèle conforme à la certification 1.40 appelée couramment SESAM-Vitale pour une facturation sécurisée à l’Assurance à l’assurance maladie et une transmission facile et sécurisée des feuilles de soins électroniques (FSE).

Le terminal de paiement virtuel

Pour de nombreuses personnes de tous âges et sexes confondus, le smartphone est plus qu’un appareil pour rester en contact avec leurs proches. C’est également un outil utile au quotidien : gérer l’emploi du temps, regarder la météo, se repérer, payer des produits ou des services… Pour attirer ces personnes, les commerçants itinérants peuvent opter pour un terminal de paiement virtuel. Il s’agit de paiement comme sur un site e-commerce sauf que le vendeur n’est pas obligé de souscrire un contrat de vente à distance ou VAD. Trois solutions sont possibles :

  • Le client ouvre un compte utilisateur auprès du vendeur ou d’un acteur dédié comme PayPal. Ensuite, il utilise son porte-monnaie électronique pour payer ses achats.
  • Le client entre ses codes bancaires sur une page dédiée.
  • Le client paie en sans contact via le smartphone du vendeur. Pour cela, il utilise sa carte bancaire NFC, son smartphone ou Apple Pay. Bien entendu, cela implique que le smartphone du commerçant soit équipé d’une application mobile dédiée.
comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires