Quelles sont les 10 cryptomonnaies les plus importantes ?

En 2021, les cryptos ont connu leur période la plus faste en termes de pourcentage d’augmentation de leur prix. Cette année, la tendance se poursuit, même si l’épidémie, la guerre en Ukraine et l’instabilité des bourses mondiales ne permettent pas de prédire l’avenir à 100 %. Une chose est sûre, les cryptomonnaies fascinent les investisseurs. Toutefois, la prudence reste de mise avant d’investir.

Aujourd’hui, on compte plus de 10 000 cryptomonnaies pour près de 2 400 milliards USD de capitalisation boursière. Pour les débutants, il peut être difficile de savoir lesquelles sont les plus prometteuses. Pour vous aider, voici une liste des cryptomonnaie les plus importantes en 2022 affichant la capitalisation boursière la plus élevée. 

comparez les logiciels de compta

comparer

1. Bitcoin (BTC)

San surprise, le Bitcoin arrive en première place. En effet, malgré la concurrence, il reste le cryptoactif enregistrant le volume d’échange le plus élevé. D’ailleurs, le Bitcoin domine plus de 50 % de l’ensemble du marché Créée en 2009 par un certain Satoshi Nakamoto, cette cryptomonnaie est une monnaie électronique peer-to-peer et décentralisée où toutes les transactions sont effectuées, sans intermédiaire, entre deux membres du réseau Bitcoin.

Depuis la première transaction réelle en Bitcoin en 2010, la crypto ne cesse de susciter l’intérêt des investisseurs et des services financiers. En 2016, 1 Bitcoin valait 500 USD. Grâce à des événements comme le lancement du service d’achat et de vente de cryptomonnaies par Paypal, le soutien du constructeur de voitures américain Tesla ou encore son acceptation au Salvador comme monnaie FIAT, son cours a fortement augmenté. Ainsi, fin octobre 2021, 1 Bitcoin valait 605 000 USD. En 6 ans, la valeur de cette monnaie numérique a augmenté de 300 %. Rien qu’en 2021, le Bitcoin a enregistré une hausse de 80 %. 

Aujourd’hui, le Bitcoin est la seule monnaie virtuelle ayant une capitalisation boursière supérieure à 1 000 milliards USD sur le marché boursier. Ainsi, même si son cours reste volatile, le Bitcoin constitue un investissement stable, moins sensible aux caprices du marché. Assurément, cette crypto mérite son surnom de : « or numérique ».

2. Ethereum (ETH)

Créé en 2013 par le Russo-Canadien Vitalik Buterin, l’Ethereum est la principale alternative au Bitcoin. Il s’agit d’une blockchain, c’est-à-dire une plateforme logicielle décentralisée qui permet d’exécuter des contrats intelligents ou smart contracts. Ces derniers permettent de réduire les intermédiaires entre l’acheteur et le vendeur lors des transactions. Mais aussi d’éliminer la bureaucratie. Grâce à la technologie blockchain, l’Ethereum garantit une sécurité inviolable. 

L’ETH est la deuxième crypto en termes de capitalisation boursière depuis plus de 5 ans. En 2021, elle a enregistré une augmentation de + 400,49 %. À ce jour, l’Ethereum a une capitalisation boursière de 344 863 791 586, 9 USD et 120 517 568,56 tokens ETH sont en circulation. Son cours se trouve actuellement à 2 854,52 USD avec une prévision à 3 000 USD, voire 4 000 USD d’ici la fin de l’année 2022. Certains experts avancent même des chiffres jusqu’à 8 000 USD. Contrairement au Bitcoin, l’Ether n’est pas déflationniste, car son offre n’est pas limitée. 

Les contrats intelligents sont ce qui fait la renommée d’Ethereum. En effet, ils ont permis à de nombreux blockchains et à leurs cryptoactifs de voir le jour. Par ailleurs, Ethereum est à la tête du développement de la technologie blockchain.

3. Binance Coin (BNB)

Créée en 2017 par Changpeng Zhao, Binance est la plateforme d’échange et de trading de cryptomonnaies la plus utilisée au monde. Elle propose un ensemble de fonctionnalités à destination de ses utilisateurs afin de faciliter leurs transactions. Binance a aussi son propre token, le Binance Coin (BNB), initialement construit sur la blockchain Ethereum. Et lancé quelques jours avant la plateforme Binance. À l’époque, 200 millions de jetons ont été créés. 

Au départ, cette crypto a été créée pour réduire les frais de trading. Il a ensuite été utilisé payer les frais de transaction réduits sur son réseau, réserver des voyages, payer des divertissements, des services en ligne via la carte Visa Binance ainsi que des services financiers (frais d’échange, frais de cotation, etc.). 

Actuellement, le jeton BNB occupe la troisième place en termes de capitalisation boursière, soit 75,8 milliards USD. Son cours est de 460,05 USD. Toutefois, le BNB est la cryptomonnaie qui a enregistré la plus forte hausse entre 2021 et 2002 avec + 1300 %. 

La plateforme d’exchange détruit tous les trois mois une partie des jetons en circulation afin de limiter leur nombre (environ 100 millions) et ainsi maintenir leur valeur à un niveau élevé. 

4. Ripple (XRP)

Créé en 2012, Ripple est une crypto qui circule sur la plateforme de paiements digitaux RippleNet, créée par Ripple Labs. Le XRP est utilisé pour passer des contrats ou régler une transaction financière. Il est aussi utilisé à des fins spéculatives. 

Depuis sa création, le cours du XRP n’a cessé d’augmenter. Sur les 100 milliards de tokens émis par l’entreprise à sa création, 43,7 milliards sont actuellement en circulation. En 2021, un jeton XRP valait 1,07 USD avec une capitalisation boursière d’environ 44 milliards USD. 

La technologie qu’elle utilise est 100 fois plus efficiente et moins coûteuse que celle utilisée actuellement par les banques du monde entier. Toutefois, cela n’empêche pas des centaines d’institutions financières de l’utiliser afin d’accélérer le traitement de leur flux et ainsi pouvoir proposer des pix concurrentiels à leurs clients. D’ailleurs, le XRP est souvent qualifié de cryptomonnaie des banques.

Aujourd’hui, le XRP est l’une des cryptos les pus importantes, à surveiller de très près par les investisseurs.

5. Tether USD (USDT)

Le Tether USD est un stablecoin émis sur différentes blockchains afin de se protéger de la volatilité du marché des monnaies virtuelles. Il ne dépend pas du marché boursier

créé en 2014, le Tether USD est le premier stablecoin et le plus important. Il représentait environ 75 % du marché en 2020. Afin d’offrir aux investisseurs la possibilité de vendre des monnaies virtuelles volatiles sans passer par les monnaies fiduciaires, Tether repose sur un principe de collatéralisation par réserve. Sa valeur est adossée à celle du dollar américain. Ainsi, 1 Tether équivaut à 1 USD. Autrement dit, un USDT créé correspond à 1 USD. 

Cette stabilité rassure les investisseurs. Malgré des difficultés en 2017, nombreux sont ceux qui continuent à faire confiance au sablecoin pour sécuriser leurs positions. Cette confiance devrait perdurer tant que les investisseurs ne trouveront pas d’alternatives plus intéressantes. 

En 2021, le Tether avait une capitalisation boursière de plus de 68 milliards USD. Cette année, la monnaie virtuelle devrait continuer sur sa lancée.

6. Cardano (ADA)

Né en 2017, Cardano est un projet Blockchain proof of stake (POS). Il s’agit d’un protocole qui permet de miner un nouveau bloc sans devoir résoudre des calculs avant. À la place, le mineur doit mettre en jeu une partie de ses cryptomonnaies. 

Cardano est accessible à tous les utilisateurs du monde entier. Les transactions sont sécurisées et enregistrées de manière définitive sur la plateforme Cardano. Sa monnaie numérique est l’ADA. Elle peut être échangée sur les bourses de devises numériques les plus sollicitées par les investisseurs. 

Cardano offre un grand livre de comptes multiactifs ainsi que de contrats intelligents vérifiables. Autrement dit, la plateforme propose de nombreux autres cryptos, outre ADA.

À l’heure actuelle, le cours de l’ADA est de 1,19 USD avec une capitalisation boursière de 40,49 milliards USD. Au mois de mars 2022, l’ADA a enregistré sa plus forte hausse, soit 35 %. 

7. Litecoin (LTC)

Lancé en 2011 par Charlie Lee, un ancien de Google, le Litecoin est l’une des cryptomonnaies les plus prometteuses à long terme. Il est inspiré du Bitcoin, mais diffère en lui sur quelques points. Notamment d’un point de vue algorithme de hachage ou encore de temps de transaction par bloc. Le Litecoin est considéré comme la version améliorée du Bitecoin, plus rapide, plus léger et moins cher. Surnommé « argent numérique », le LTC aspire à fournir une solution face aux défaillances des autres monnaies virtuelles. 

Comme le Bitecoin, le Litecoin peut être miné. Cela lui garantit une disponibilité à 100 %. 

2017 est l’année de tous les succès pour le Litecoin. Après avoir commencé l’année à 4 USD le token, le LTC termine l’année avec un cours s’élevant à 371 USD. En 2018, le Litecoin poursuit son ascension. Il est considéré par Google comme un instrument financier de conversion de devises.

En 2022, le LTC commence l’année avec un cours de 528,76 USD, soit une hausse du taux de change de 78 %. Actuellement, le nombre total de jetons Litecoin, soit 85 millions, n’est pas encore atteint. La crypto promet ainsi une belle perspective d’évolution. 

8. Polkadot (DOT)

Développé depuis 2017 par la Web3 Fondation initiée par Gavin Wood (l’un des cofondateurs d’Ethereum), Peter Czaban et Robert Habermeier, Polkadot est un projet qui veut révolutionner l’écosystème des blockchains en permettant aux parachains (blockchains indépendantes) de communiquer entre elles sans intermédiaire. Pour cela, il utilise le système de sharding qui consiste à diviser une blockchain en plusieurs parachains afin de faciliter les échanges de données et d’actifs entre elles. 

DOT est la crypto propre à Polkadot. En août 2020, la Web3 Fondation a porté le nombre de DOT en circulation à 1,2 milliard (prévu initialement à 10 millions). La quasi totalité de ces monnaies numériques sont actuellement en circulation.  

En 2021, le Polkadot avait une valeur boursière de plus de 28 milliards USD.

9. Solana (Sol)

Lancé en 2017 par Anatoly Yakovenko, Solana est le principal concurrent d’Ethereum. Comme la blockchain open source, elle permet aux développeurs de construire et d’héberger des applications. Solana est porté par Solana Labs, une entreprise basée à San Francisco. 

Solana se base sur la technologie Proof Of Stake (POS) et utilise une couche technologique supplémentaire, le Proof Of History (POH), afin de maximiser le nombre de transactions gérées en parallèle. Solana peut ainsi gérer entre 50 000 et 60 000 transactions par seconde. Il résout ainsi le problème de scabilité tout en étant sécurisé. D’autres technologies sous-jacentes accompagnent également la blockchain : le Tower Byzantine Fault Tolerance, Turbine et Gulf Stream. 

Son succès, Solana la doit à ses innovations technologiques, ses frais minimes par rapport à Ethereum et au soutien de nombreuses entreprises internationales telles qu’Apple, Twitter., Qualcomm, Intel… Mais aussi d’investisseurs dont Sam Bankman-Fried, le fondateur et PDG de FTX, un exchange de cryptomonnaies. 

Aujourd’hui, c’est l’une des cryptomonnaies les plus incontournables avec un cours qui a augmenté de + 2465 % ces derniers mois. En novembre 2021, il a enregistré 1,48 milliard de transactions. C’est ainsi l’une des cryptomonnaies les plus actives du marché. En mars 2022, 1 Sol valait 82,69 USD avec une capitalisation boursière de 26,44 milliards USD, contre 41 milliards USD en 2021. Une baisse que l’on ne devrait pas rencontrer d’ici quelques années. D’ailleurs, selon certains analystes, un Sol pourrait valoir jusqu’à 1000 USD en 2024. 

10. Dogecoin (DOGE)

Lancé en 2013 par deux ingénieurs en logiciel, Billy Marcus et Jackson Palmer, le Dogecoin était à l’origine créé comme une plaisanterie. Aujourd’hui, il est l’une des cryptomonnaies les plus prometteuses du marché après un début timide. Depuis 2021 en effet, son cours ne cesse de grimper en flèche. À l’époque, il était évalué à plus de 26 milliards USD. Le soutien d’Elon Musk, le PDG de Tesla, mais surtout le rachat de Twitter par le multimilliardaire explique en partie cette croissance fulgurante. D’ici septembre 2022, cette monnaie virtuelle pourrait connaître une hausse de 50 %. 

Le 25 avril dernier à l’annonce de l’acquisition du réseau social par Elon Musk, l’acquisition de Dogecoin a augmenté de 400 %. Soit 2,59 milliards de dollars. 

Le Dogecoin est basé sur la technologie Blockchain. Il repose sur le processus appelé « preuve de travail auxiliaire ». 

En 2021, le Shiba Inu, la cryptomonnaie initialement créée comme une plaisanterie occupait la dixième place avec le Dogecoin. En un an, elle a connu une ascension fulgutrante. Certains analystes prédisent la même courbe de croissance pour cette année 2022. Toutefois, n’oublions pas que le cours des monnaies virtuelles est volatile. Avant d’investir, il est conseillé de chercher toutes les informations sur la monnaie numérique. 

Où acheter des cryptomonnaies ?

Pour acheter l’une de ces cryptos, vous devez vous inscrire sur une plateforme d’échange telles que Binance, Coinbase, Crypto.com, …

Vous pourrez alimenter votre compte en euros par carte bancaire ou virement puis échanger contre les jetons choisis.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires