Mandat postal : Zoom sur le service de la Poste

Le mandat postal de la poste est l’un des moyens de paiement mis à la disposition des particuliers pour une opération peer-to-peer. À ce titre, le mandat postal ne peut être utilisé pour une transaction commerciale. Depuis le 1er janvier 2018, la poste a supprimé son service de mandat cash ordinaire, 4 mois après la suppression du mandat cash urgent intervenu le 28 aout 2017. Zoom sur le mandat postal de la poste.

Mandat postal de la poste : pour transférer de l’argent simplement

 

C’est en 1995 que la Poste proposait pour la première fois son service de transfert d’argent connu sous sa forme actuelle : le mandat postal.

Par définition, le mandat postal est un transfert d’argent liquide via la poste, une banque ou une société de courtage. Ce mode de transfert d’argent a été instauré pour répondre aux besoins de certains usagers, notamment ceux qui :

  • N’ont pas de compte bancaire ;
  • N’ont pas d’autres moyens de paiement : virement, carte bancaire, chèque ;
  • Ne peuvent pas présenter de justificatif de domicile.

Rapide et simple, le mandat postal se décline en deux versions ; le mandat cash ordinaire et le mandat cash urgent. Le premier permettait de recevoir l’argent 24 heures après son envoi. Le second quant à lui permettait à son bénéficiaire de disposer du montant quasi instantanément.

Bon à savoir : le mandat postal ne pouvait dépasser 1 500 €.

 

La fin d’une ère

 

Depuis ces 5 dernières années, l’usage du mandat cash a diminué de 25 %, notamment à cause de la démocratisation des virements et des transferts d’argent en ligne. Il est vrai que ces deux solutions offrent un service rapide à moindre cout par rapport au mandat postal de la poste. De plus, elles sont nettement plus sécurisées.

En 2017 donc, le mandat cash urgent (au niveau national) a été supprimé. Le 1er janvier 2018, le mandat cash ordinaire (également au niveau national) connut le même sort. Mais si ces deux versions ont été retirées, d’autres mandats postaux existent encore. Il s’agit du mandat ordinaire international, du mandat express international et du mandat Western Union.

 

Recevoir de l’argent à l’international grâce au mandat postal de la poste

 

Si ces trois types de mandats postaux ont la même finalité, la grande différence réside dans la rapidité et le cout. Par ailleurs, les tarifs varient en fonction du pays de destination.

 

Le mandat ordinaire international

 

Le mandat ordinaire international permet de transférer de l’argent liquide jusqu’à 3 500 € dans 52 pays et territoires à travers 600 000 points de vente. Et ce à des tarifs relativement bas.

L’avantage pour le bénéficiaire, c’est qu’il reçoit directement à son domicile un chèque ou un avis. Par ailleurs, il peut retirer l’argent — en monnaie locale — dans l’un des points de vente du réseau postal de son pays.

Pour envoyer un mandat ordinaire international, l’expéditeur doit seulement se présenter dans un bureau de poste avec une pièce d’identité valide et payer le montant en espèces ou par carte bancaire.

Bon à savoir : le délai d’acheminement de l’argent correspond à celui d’un courrier. Concrètement, il faut environ 4 à 5 jours en Europe et 8 à 10 jours en Afrique.

 

Le mandat express international

 

Comme le mandat ordinaire international, le mandat express international permet de transférer jusqu’à 3 500 € ou son équivalence en monnaie locale, mais dans 34 pays. Le transfert peut se faire soit en bureau de poste soit en ligne. Cette seconde option a l’avantage de s’effectuer 24/7 avec un tarif jusqu’à 20 % moins cher qu’en bureau de poste. De plus, l’expéditeur peut suivre en ligne l’exécution du mandat postal.

Bon à savoir : le délai de transfert d’un mandat express international est de 24 h.

 

Le mandat Western Union

 

Le mandat Western Union permet de transférer de l’argent à l’international dans un délai très court. En effet, l’argent est disponible dans les minutes qui suivent la transaction. Ce type de mandat postal de la poste permet d’envoyer de l’argent à partir de 4,90 € et jusqu’à 7 600 € depuis un bureau de poste et dans 510 000 points de vente à travers plus de 200 pays et territoires.

Pour envoyer un mandat Western Union, l’expéditeur doit se présenter dans un billet de poste et présenter une pièce d’identité valide. Il remet ensuite la somme à transférer au guichetier, soit en espèces soit par carte bancaire. Ce dernier lui donne un reçu avec un numéro de transfert qu’il communiquera au destinataire.

Pour sécuriser la transaction, le destinataire doit présenter ce numéro de transfert lors du retrait de l’argent et répondre à une question secrète.

Bon à savoir : le cout est nettement plus élevé que celui d’un mandat postal ordinaire international.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 3