Finfrog

En novembre 2019, Finfrog a annoncé une levée de fonds de 3 millions d’euros auprès de plusieurs business angels. À l’instar de Denis Duverne du groupe AXA, Loïc Féry et Benjamin Jacquard de Chenavari Investment Managers ainsi que Thierry Roussel de Direct Énergie. En décembre de la même année, la fintech parisienne communique son association avec Amazon. Ce partenariat a d’ailleurs donné naissance à un nouveau service : le prêt à taux 0. Vous souhaitez en savoir davantage sur cette startup et son offre de crédit ? Cet article fait justement toute la lumière sur ce sujet.

Finfrog en quelques lignes

Fondée en 2016, Finfrog est une fintech française qui propose des microcrédits aux freelances, indépendants, jeunes en CDD, intérimaires… Autrement dit, les particuliers et professionnels qui ont difficilement accès au prêt bancaire étant donné qu’ils ne disposent pas du sacro-saint CDI. Créée par Riadh Alimi, la startup est un établissement financier immatriculé à l’ORIAS en tant qu’intermédiaire en financement participatif (IFP). Elle exerce donc son activité sous la supervision de l’autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Ses objectifs sont clairs :

  • Faciliter autant que possible la vie des Français en ce qui concerne la demande de crédit
  • Les aider à mieux gérer leurs comptes
  • Leur éviter la spirale des frais de découvert

Concrètement, Finfrog a développé sa solution de financement à court terme en s’appuyant sur les IA. Ainsi, pour mettre au point une technologie performante, il lui a fallu 3 ans de recherche et développement. Grâce à son système bien éprouvé, elle peut en tout cas octroyer des prêts entre 100 et 600 euros, remboursables en 3 à 4 mois. D’ailleurs, pour se financer, son business mode se base sur le volume et non sur des taux exorbitants. En effet, la commission qu’elle prélève varie entre 1 % et 4 %.

L’offre et les services de la fintech française

Comme mentionné auparavant, Finfrog présente une offre de microcrédit à destination des particuliers, travailleurs indépendants, freelances, auto-entrepreneurs… qui :

  • Ont un projet à financer
  • Souhaitent éviter les frais bancaires issus d’un découvert à venir
  • Ont des dépenses imprévues à couvrir

Dans cette optique, la fintech met à votre disposition deux services bien distincts. D’une part, il y a le crédit express qui vous donne la possibilité de souscrire un prêt jusqu’à 600 euros. Comme votre demande s’opère alors de manière totalement dématérialisée, vous pouvez recevoir vos fonds en un rien de temps. Plus précisément, si Finfrog vous répond en moins de 24 heures, la réception des fonds s’effectue, elle, en moins de 48 heures.

D’autre part, vous avez le prêt à taux zéro, un service fourni en partenariat avec Amazon. En fait, cette offre vous permet d’obtenir un prêt à 0 % crédité directement sur un Chèque-cadeau Amazon. A l’instar du crédit express, le délai de remboursement de ce prêt sans intérêt est également de 3 mois à 4 mois. Par contre, le délai de réception du financement se révèle plus court. Effectivement, vous le recevrez sur votre Chèque-cadeau Amazon.fr en moins de 24 heures. Ce qui vous permet de réaliser un ou plusieurs achats sur l’ensemble du site de ce géant du web.

À noter que le délai de réponse ne comprend pas les jours fériés et les weekends.

Les conditions à remplir pour bénéficier de la solution Finfrog

Pour pouvoir faire votre demande de prêt auprès de Finfrog, vous devez respecter certaines conditions, à savoir :

  • Être une personne majeure
  • Résider en France métropolitaine
  • Avoir un compte domicilié dans une banque française

Si vous remplissez ces conditions d’éligibilité, vous pourrez solliciter un microcrédit auprès de la fintech parisienne. Après une analyse rigoureuse de votre dossier, cette dernière peut alors décider de vous accorder ou non un prêt.

Attention ! Le compte bancaire renseigné ci-dessus doit être un compte courant ouvert depuis plus de 2 mois et utilisé pour les dépenses quotidiennes.

Quels avantages tirer de la solution proposée par cette fintech ?

Si Finfrog compte à l’heure actuelle 40 000 prêts à son actif, c’est que son approche rafraîchissante du crédit a tout pour plaire. En premier lieu, c’est une solution de financement ouverte au plus grand nombre. De fait, tout le monde peut en bénéficier tant que les conditions sont remplies. Retraités, étudiants, salariés en CDI, intérimaires, jeunes en CDD, freelances… peuvent accéder à cette option de financement.

Mieux encore, grâce à sa technologie basée sur les IA, le processus de demande de prêt est simplifié. En effet, vous pouvez effectuer votre requête en 5 minutes depuis votre smartphone, votre tablette ou votre ordinateur. D’ailleurs, la fintech a développé une application qui vous permet de solliciter instantanément un crédit. Téléchargeable dans l’App Store et sur Google Play, cette application vous donne aussi l’opportunité de bénéficier de conseils pour mieux gérer votre budget.

Mais, Finfrog, c’est aussi la promesse de :

  • Bénéficier de tarifs clairs et sans frais cachés
  • Se confier à un acteur responsable et engagé
  • Profiter d’un service client réactif et à l’écoute

Pour ce qui est de la sécurité des données et transactions bancaires, là encore, vous pouvez avoir l’esprit tranquille. Et pour cause, la startup se conforme aux règlementations en vigueur concernant la protection des données (connexion sécurisée HTTPS, chiffrement RSA des données…). De même, elle applique les protocoles les plus stricts pour sécuriser les transactions bancaires (MangoPay, Budget Insight…).

Bref, Finfrog s’impose aujourd’hui comme une véritable alternative au financement bancaire.

Microcrédit Finfrog : comment en bénéficier ?

Il va sans dire que pour pouvoir bénéficier de la solution de microcrédit Finfrog, il suffit d’en faire la demande en ligne. Pour cela, vous n’avez qu’à cliquer sur le bouton « J’emprunte » qui vous permet d’accéder au formulaire dédié à remplir. Dans cette optique, vous devez indiquer le montant et la durée du prêt ainsi que le projet à financer. Après quoi, vous serez redirigé vers une page d’inscription sur laquelle il faut renseigner votre adresse email et un mot de passe.

Il convient par la suite de joindre les pièces et informations demandées :

  • Une pièce d’identité en cours de validité
  • Votre carte bancaire et votre IBAN
  • Les identifiants de connexion à votre compte en banque en ligne

Après avoir finalisé votre demande, vous recevrez une réponse par email dans les 24 heures. En cas de réponse positive, vous pouvez disposer des fonds dans les 48 heures. Pour le remboursement, il s’effectue en 3 ou 4 fois via un prélèvement automatique sur votre compte bancaire. Cela, tous les 30 jours à partir de la date de financement de votre prêt.

Bon à savoir

Pour vous connecter à votre compte Finfrog, il faut tout simplement cliquer sur la rubrique « Mon compte ». Une fois sur la page de connexion, il ne vous reste plus qu’à entrer vos identifiants et le tour est joué. D’ailleurs, il n’y a rien qui vous empêche de passer par cette page pour vous inscrire sur Finfrog.

Qu’en est-il des tarifs ?

Par rapport aux établissements de crédit traditionnels, les tarifs pratiqués par Finfrog s’avèrent particulièrement intéressants. En effet, comme dit plus haut, la fintech française se rémunère grâce à une commission avec un taux variable entre 1 % et 4 %. Ce dernier diffère dès lors suivant certains paramètres inhérents au prêt que vous contractez :

  • Montant souhaité
  • Durée du remboursement
  • Nature ou motif du prêt (projet professionnel, entretien d’un véhicule, formation…)
comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

− 4 = 3