iZettle, Sum Up ou Smile & Pay : Lequel choisir ?

iZettle, Sum’up et Smile & Pay, derrière ces termes se cachent des startups qui proposent des terminaux de paiement mobile pour carte bancaire ou mPOS. Destinés aux petites entreprises, ils permettent d’encaisser n’importe où des petites sommes par carte bancaire. Ouverture de compte en ligne, aucun minimum exigé pour le chiffre d’affaires, nombreuses cartes acceptées, tarification rapide, zéro abonnement, paiement sans contact (il suffit de poser la carte bancaire sur le terminal pour que la transaction se fasse)… avec leurs offres alléchantes, ces startups séduisent les commerçants sédentaires et itinérants.

Les terminaux de paiement mobile pour carte bancaire : la dernière révolution technologique

 

Le numérique est partout. Depuis quelques années, les paiements se font par voie électronique. Pour de petites entreprises qui se lancent dans le business, l’acquisition d’un grand terminal de paiement n’est pas forcément à l’ordre du jour.

À côté de la montagne de paperasserie que la banque demande, il y a le temps qui fait souvent défaut. Mais il y a surtout la question du budget. Et c’est là qu’iZettle, Sum’up et Smile & Pay interviennent. Ces géants du paiement mobile proposent aux entrepreneurs de vrais terminaux de paiement électronique qui se présentent sous la forme d’un mini lecteur couplé à une application gratuite installée sur un smartphone ou une tablette via une liaison Bluetooth cryptée. Et ce à des prix vraiment accessibles. Ces terminaux peuvent lire aussi bien les cartes à puce que les bandes magnétiques.

 

Les critères à prendre en compte avant de choisir son terminal de paiement

 

iZettle, Sum’up et Smile & PayAvec proposent des offres quasi similaires. Difficile de faire son choix d’un terminal dans ce cas. Pour y voir un peu plus clair, voici les critères à prendre en compte.

Le prix de l’appareil

Cela dépend entre autres des fonctionnalités proposées. Si le terminal est équipé d’une imprimante par exemple, son prix est très élevé.

L’activité

Si vous êtes entrepreneur itinérant : chauffeur de taxi, commerçant ambulant… il est plus judicieux de choisir un terminal de paiement de poche. Sa petite taille facilite son transport.

Les fonctionnalités

Soyez particulièrement attentif aux fonctionnalités proposées. Certains TPE peuvent afficher la liste des produits les plus populaires, le taux de fidélisation des clients, le montant de la transaction moyenne… D’autres ne peuvent être utilisés à l’étranger. Leur point commun ? Ils sont compatibles avec les systèmes iOS et Android.

Le taux de commission par transaction

Si l’abonnement mensuel est gratuit, il y a en revanche une commission prélevée sur chaque transaction. Ce taux varie d’une offre à une autre.

Le délai d’encaissement

Cela peut varier de 2 à 4 jours. Dans tous les cas, la somme est directement versée sur votre compte bancaire.

 

iZettle, Sum Up et Smile & Pay : lequel est le plus avantageux pour moi ?

 

Si les trois solutions offrent des fonctionnalités à peu près similaires, il y a quand même quelques différences.

 

iZettle : le mini-TPE suédois

iZettle est le leader européen des terminaux de paiement mobile pour smartphones. Et pour cause, son appareil est d’une grande simplicité et facile à installer. Pour un entrepreneur qui n’entend rien à la nouvelle technologie, et pour les microentreprises, c’est l’idéal. Le terminal iZettle reader est proposé à 79 € avec une commission à taux fixe de 1,75 % sur chaque transaction.

Le plus qui fait la différence ? Il accepte un grand nombre de cartes bancaires, neuf en tout. À savoir : Visa, Visa Electron, Mastercard, Maestro, American Express, V pay, Diners Club International, JCB et UnionPay. Mais aussi les moyens de paiement sans contact : smartphone NFC, Apple Pay et Android Pay.

Par ailleurs, il est pourvu de plusieurs fonctionnalités utiles : analyse des ventes pour connaitre les produits qui se vendent le mieux, le taux de fidélisation des clients, etc.

Avec son design bien pensé, iZettle trouve sa place sur les comptoirs. En revanche, si vous participez régulièrement à des salons à l’étranger, iZettle n’est pas l’idéal, car le terminal ne fonctionne pas en dehors de son pays d’adoption.

>> souscrire à la solution iZettle

 

Sum Up : le partenaire des petites entreprises

Pour les entreprises qui font un encaissement par carte bancaire (Visa, Visa Electron, MasterCard, Maestro) ne dépassant pas les quelques milliers d’euros, Sum Up est parfait. En effet, pour l’heure c’est la startup qui offre le meilleur taux forfaitaire de commission sur chaque transaction. 1,75 % comme iZettle. Par contre, il n’y a pas de frais supplémentaires.

Sur Sum’Up, l’encaissement est effectif au bout de 3 à 4 jours ouvrés. En outre, le terminal permet d’accepter plusieurs transactions en même temps. Même si la création d’un compte d’équipe (où l’administrateur gère les comptes additionnels de ses employés) n’est pas possible. Si vous travaillez seul ou en petit groupe, car il est quand même possible de créer un compte pour plusieurs utilisateurs, Sum’Up est fait pour vous.

Prix d’acquisition ? 79 €.

>> Découvrir l’offre Sum Up

 

Smile & Pay : le terminal de paiement tricolore

Comme iZettle et Sum’Up, Smile& Pay propose un terminal de paiement sans engagement, avec une option sans contact pour les petites transactions. Mais là où elle se démarque de ses paires, c’est au niveau de son taux de commission. En effet, elle ne propose pas un taux forfaitaire mais dégressif.

Smile & pay propose deux terminaux : le modèle Pocket (79 €) couplé à un smartphone ou à une tablette, et le modèle Maxi (299 €, achat uniquement). Ce dernier est un terminal de paiement autonome compatible avec toutes les banques.

Si vous réalisez un volume de transaction élevé, Smile& Pay est le plus indiqué avec son taux dégressif de 2 % à 1, 2 %. Il accepte la Visa, la Visa Electron, la Maestro et la MasterCard.

>> souscrire à la solution Smile&Pay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 5