Le portage salarial ou comment bénéficier des avantages du salariat en tant qu’entrepreneur

Alternative crédible à la création d’entreprises, le portage est une des clés pour tester ou réussir une nouvelle activité professionnelle, c’est bien le portage salarial. Dans cet article, nous vous montrerons comment cet outil vous permet de bénéficier de la protection sociale, d’une assurance chômage et vous permet de ne pas avoir d’entreprise à gérer sur le plan administratif. Nous vous en présentons les avantages du statut de salarié d’une entreprise de portages.

  • offre gratuite possible
  • offre payante à partir de 99€HT
voir l’offre

-15% avec le code

STATUT15

avis client

  • offre gratuite possible
  • offre payante à partir de 139€HT
voir l’offre

-15% avec le code

STAT15

avis client

  • offre gratuite possible
  • offre payante à partir de 129€HT
voir l’offre

-10% avec le code

STATUT10

avis client

  • prise de rendez-vous en ligne
  • offre payante à partir de 119€HT
voir l’offre

-10% avec le code

REDUC10

avis client

  • traitement express
  • offre payante à 199€HT
voir l’offre

20€ offert

avis client

Définition et présentation du portage salarial

Si vous voulez lancer votre activité seul, vous avez le choix entre deux solutions : auto-entrepreneur ou portage salarial. Le portage est un mode d’organisation au sein de l’entreprise. Il permet au travailleur de développer son activité professionnelle comme salarié d’une entreprise organisée pour gérer l’autonomie importante des professionnels qui la rejoignent. Cette technique ne peut être exécutée que par le canal d’une entreprise de portages salariaux.

Ainsi, les sociétés de portage qui couve un salarié doivent simultanément signer :

  • un contrat de prestations avec le client du porté ;
  • et un contrat de travail avec le salarié porté.

Les entreprises de portage prélèvent des frais de gestion couvrant la gestion salariale de l’entreprise cliente. Les frais de gestion administrative de la société de portage sont généralement compris entre 5 et 15 % du montant de la facturation effectué par le porté. La totalité du solde de facturation est affectée au salaire du salarié porté et des charges sociales y afférentes.

Les domaines d’activités concernés

C’est en général les prestataires de services qui ne demandent qu’à toucher un salaire tout en bénéficiant d’une bonne couverture sociale que les sociétés de portage acceptent. À l’exception de certaines activités règlementées qui entrent dans leur cœur de métier. Bien sûr, en tant qu’auto-entrepreneur, le porté se doit de respecter le plafond de chiffre d’affaires légal du statut juridique de l’entreprise individuelle.

Principaux avantages du portage

Les avantages du statut de salarié d’une entreprise de portage sont nombreux :

  • Contrairement au travailleur indépendant au chef d’entreprise, le porté bénéficie de l’assurance chômage. De façon générale, les portés jouissent d’une très bonne couverture sociale, puisqu’ils sont salariés portés des entreprises de portage, lorsqu’ils sont en mission. Ils sont placés sous le régime général de la protection sociale.
  • Les salariés portés de l’« entreprise de portage ont plus de temps de se consacrer à leur activité, puisqu’ils laissent toutes les activités de gestion administrative à l’entreprise.
  • Enfin, il permet de tester une activité en toute sécurité, car le porté ne supporte quasiment aucun risque au niveau de sa responsabilité. L’entreprise de portages lui fournit normalement une assurance responsabilité civile professionnelle à l’entreprise cliente et il n’est pas concerné pas les risques supportés par les entreprises et leurs dirigeants en matière de responsabilité.

Notons que le portage qui ne s’adresse qu’aux prestations de service ne doit rester qu’une étape de transition, l’auto-entrepreneur y reçoit une rémunération sous forme de salaire, mais il ne peut pas y rester s’il veut développer ses activités. D’autant qu’il doit respecter un plafond de chiffre d’affaires en tant qu’auto-entrepreneur individuel.

L’objectif étant de tester la faisabilité d’un projet, d’une activité. Si le test est concluant, l’étape suivante est la création de sa propre entreprise, sa propre marque, sur le long terme. Il ne peut être utilisé comme mode d’exercice professionnel par les activités de vente de biens.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires