Les meilleures banques pour startup

Choisir une banque adaptée se révèle primordial pour le lancement d’une startup. Dans le cas échéant, l’avenir de l’entreprise peut être mis en péril. La banque doit donc répondre parfaitement aux besoins et aux attentes de la jeune structure. Ainsi, pour vous aider à faire votre choix, nous vous livrons dans cet article une liste des banques les plus avantageuses pour les startups. Mieux encore, nous vous donnons tous les astuces pour ne rien rater de votre choix.

COMPAREZ


les banques pros

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir une banque pour startup ?

Les critères de sélection d’une banque peuvent varier d’une startup à une autre. En effet, tout dépend des besoins de celle-ci. Les exigences, quant à elles, reposent sur l’activité de la startup.

Une variété de moyens de paiement et d’encaissement

Chaque startup a des besoins différents en termes de moyens de paiement et d’encaissement. Cela dépend ainsi essentiellement de la nature de votre activité. Le mieux serait alors de dresser une liste des exigences de la startup.

Bien évidemment, avant de s’engager avec une banque ou une autre, il est nécessaire de s’assurer que la banque propose les outils de paiement, dont la startup a besoin :

  • Des virements
  • Une carte bancaire
  • Des cartes bancaires supplémentaires
  • Un chéquier
  • Des outils de paiement à l’étranger

De même, il est important de prêter attention aux moyens d’encaissement. En effet, certaines banques sont limitées en termes d’encaissement. Cependant, certaines activités requièrent un terminal de paiement, l’encaissement de chèque, d’espèces ou encore de paiements provenant de l’étranger.

L’attractivité des tarifs

Avant d’ouvrir un compte, il faut connaître les tarifs et les différents frais proposés par les banques. Certains établissements proposent même des packs spécialement conçus pour les startups avec de grands avantages. Toutefois, ils peuvent proposer des prestations, dont une startup n’a pas forcément besoin. D’ailleurs, en considérant uniquement les services réellement indispensables, il est tout à fait possible de faire l’impasse sur de nombreux frais bancaires.

La qualité du service client et de l’accompagnement

La qualité du service client peut également influencer votre choix. En effet, la banque doit pouvoir être rapidement joignable en cas de problème afin de faire des réclamations. De même, il doit être disponible pour répondre à vos diverses questions.

Par ailleurs, l’accompagnement s’avère essentiel pour la gestion du compte. Pour cela, la banque doit être en mesure de proposer un expert afin de conseiller au mieux les startups. Ensuite, il s’agit de savoir si un conseiller en agence est primordial ou si un accompagnement à distance suffit. Dans ce dernier cas, les échanges se feront alors principalement par téléphone ou par courrier électronique.

L’ouverture à différents statuts de startup

Les banques ne permettent pas l’ouverture d’un compte pour tous les statuts d’entreprise. C’est un facteur déterminant qui peut orienter votre choix. SAS, SASU, EURL ou SARL doivent effectivement se tourner vers les établissements qui peuvent les prendre en charge.

Des services de comptabilité à disposition

Certains établissements bancaires facilitent la gestion de la comptabilité des startups en proposant des logiciels comptables. Ce sont les banques en ligne et les néobanques qui proposent le plus souvent ces outils. Généralement, ils permettent d’associer les documents et autres justificatifs avec les opérations correspondantes. Ce qui optimise fortement le travail de l’expert-comptable de la startup.

Vers quel type de banque se tourner pour une startup ?

Si avant, les startups n’avaient pas d’autre choix que d’adhérer à des banques traditionnelles, ce n’est plus le cas aujourd’hui. En effet, ces jeunes entreprises ont désormais l’opportunité de se tourner vers 3 types d’établissements.

Les banques classiques

Les banques traditionnelles ont été la seule alternative pendant longtemps. De ce fait, elles ont développé des offres complètes afin de satisfaire au mieux les besoins des startups :

  • Tout un panel de moyens de paiement
  • Des prêts bancaires et autres solutions de financement pro
  • Acceptation de presque tous les statuts d’entreprise
  • Mise à disposition de conseillers formés et experts dans la gestion spécifique des comptes des startups
  • Un conseiller disponible en agence afin de pourvoir un accompagnement plus humain
  • Découverts autorisés par certaines banques

Cependant, l’on reproche principalement aux banques classiques les tarifs qu’elles proposent qui s’avèrent relativement onéreux pour certaines startups qui ont besoin d’économiser un maximum de fonds pour démarrer. Elles sont d’ailleurs dépassées par les néobanques sur ce plan.

Les banques en ligne et les néobanques

Les banques en ligne et les néobanques proposent quant à elles des prix largement plus intéressants que les banques traditionnelles. Elles présentent également des atouts de taille pour les startups. Particulièrement les néobanques qui ont été conçues spécifiquement pour répondre aux besoins de ces entreprises en plein démarrage. Bien qu’elles ne permettent pas de découvert et ne peuvent pas accorder de prêt bancaire, les néobanques proposent d’autres avantages pour combler leurs failles :

  • Des fonctionnalités de comptabilité
  • Des tableaux de bord
  • La gestion des notes de frais
  • Une interface numérique intuitive et ergonomique

Quelles sont les banques les plus avantageuses pour les startups ?

Une fois que les besoins de la startup ont été définis, il reste à choisir la banque. Voici donc une sélection des meilleures banques pour les startups, tous types confondus.

HSBC

La banque HSBC propose aux startups un compte professionnel fiable. Il faut compter en moyenne 30 euros par mois pour une gestion de compte optimal. Les tarifs sont effectivement plus élevés que chez les banques en ligne. Néanmoins, ils permettent de bénéficier d’un large panel de services de qualité :

  • Une carte bancaire Visa
  • Des retraits gratuits
  • Des virements et des prélèvements gratuits
  • Découvert autorisé
  • Chéquier à disposition
  • Possibilité de dépôt de chèque
  • Des retraits hors de la zone euro (3,05 euros avec 2,90 % de la somme)
  • Des paiements hors de la zone euro (2,90 % de la somme)
  • Une commission de mouvement de 0,10 % (avec un minimum de 10 euros par mois)

Qonto

Qonto est une banque de premier choix pour les startups. En plus de proposer de nombreuses fonctionnalités qui peuvent s’avérer très pratiques, voici ses principaux atouts :

  • Un service client à l’écoute et réactif
  • Des cartes virtuelles
  • Plusieurs utilisateurs autorisés
  • Jusqu’à 30 cartes bancaires accordées (MasterCard)
  • Dépôt de chèque possible
  • Une ouverture de compte rapide et sans grande contrainte
  • Détection de TVA sur les factures
  • Un conseiller dédié à disposition

Pour ce qui est des tarifs, ils commencent à partir de 9 euros et se montrent très variables en fonction des besoins de la startup. Par contre, Qonto n’autorise pas les découverts et n’accorde pas de chéquier.

Manager.one

Manager.one est entrée parmi les banques favorites des startups grâce à son offre à 29,99 euros par mois. De plus, ses services sont particulièrement adaptés aux entreprises qui débutent. En effet, ce prix inclut déjà une multitude de prestations :

  • Une ouverture de compte simple et rapide
  • Système de gestion optimal (catégorisation des dépenses, enregistrement des documents justificatifs, etc.)
  • Des cartes virtuelles
  • Une carte MasterCard gratuite (20 euros par carte supplémentaire)
  • 2 retraits gratuits par mois (au-delà, 2 euros par transaction)
  • Des virements multiples
  • Des retraits et des paiements hors de la zone euro (2,50 % de la somme)
  • Dépôt de chèque possible
  • 100 virements et prélèvements gratuits par mois (au-delà, 0,40 euro par transaction)

N26

N26 est l’une des banques les plus avantageuses question tarifs. D’emblée, elle n’exige aucune cotisation mensuelle. De plus, elle propose les prestations classiques des banques pour startups :

  • Une carte MasterCard gratuite
  • Une carte Black MasterCard supplémentaire à 9,90 euros par mois
  • 5 retraits gratuits par mois (au-delà, 2 euros par retrait)
  • Virements et prélèvements gratuits
  • Des paiements hors de la zone euro gratuits
  • Des retraits hors de la zone euro (1,70 % de la somme)

Cependant, N26 ne propose pas de chéquier et n’accepte pas le dépôt de chèque. De même, il n’autorise pas les découverts.

Shine

Pour 7,90 euros HT par mois, la néobanque Shine propose des services basiques, mais à des prix particulièrement attractifs :

  • Une carte MasterCard gratuite
  • 1 euro par retrait
  • Des retraits et des paiements hors de la zone euro (1 euro + 1,90 % de la somme)
  • 20 virements et prélèvements gratuits par mois (au-delà, 0,40 euro par transaction)

Toutefois, comme beaucoup de néobanques, Shine ne propose ni de découvert ni de chéquier.

Boursorama Banque

Boursorama est la banque en ligne affiliée à la Société Générale. Avec 9 euros de cotisation mensuelle, elle propose un compte avec les caractéristiques suivantes :

  • Une carte Visa Classic ou Premier
  • Des retraits, des virements et des prélèvements gratuits dans la zone euro
  • Des retraits et des prélèvements hors de la zone euro (2 % de la somme)
  • Un découvert autorisé (jusqu’à 4 000 euros)
  • Un chéquier à disposition
  • Dépôt de chèque possible

Bref, de nombreuses possibilités s’offrent à vous pour le choix de la banque de votre startup. Bien entendu, vous devez miser sur l’établissement qui peut répondre à vos exigences et vos attentes bancaires.

COMPAREZ


les banques pros

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires