6 banques en ligne / mobile pour autoentrepreneur / microentrepreneur

Depuis le 1er janvier 2015, les micro-entrepreneurs doivent ouvrir un compte bancaire dédié à leur activité professionnelle. La loi ne précise pas si il s’agit d’un compte personnel ou professionnel. Cependant toutes les banques mobiles (ou non) n’acceptent pas d’ouvrir un compte aux micro-entrepreneurs.

COMPAREZ


les banques pros

Qonto

Qonto est une néobanque française. Elle s’adresse aussi bien aux microentrepreneurs qu’aux sociétés commerciales et civiles.

L’abonnement à Qonto est accessible à partir de 9 € par mois.

Boursorama Pro

La réputation de boursorama banque pour les particuliers n’est plus à faire en France. Désormais la banque en ligne développe une offre pro réservée aux micro-entrepreneurs et entrepreneurs individuels.

L’offre pro coûte 9 € TTC par mois et 80 € vous sont offerts à l’ouverture du compte.

Anytime

Le compte pro Anytime propose un service classique de banque avec un compte pro permettant de payer dans 30 devises (200 pays), une carte Mastercard et la possibilité de réaliser des virements. Par ailleurs un terminal de paiement permet d’accepter les cartes bancaires de vos clients.

L’abonnement au compte pro Anytime est accessible à partir de 9,5 € par mois.

N26

N26 Business est une néobanque allemande. Cette plateforme 100 % mobile permet d’ouvrir un compte courant depuis son smartphone dans 17 pays, dont la France… le compte jouit d’une utilisation simplifiée au maximum.

L’offre de base est gratuite. Une offre premium est accessible à partir de 9 € par mois. 8 minutes suffisent pour ouvrir un compte.

Shine

Shine est une banque 100 % mobile et 100 % dédiée aux micro-entrepreneurs. L’application bancaire a pour but d’automatiser ou faciliter les tâches administratives des freelances. Prévisions de charges, rappels d’échéances, création de factures, relances automatiques, gestion des justificatifs… la liste est longue.

Shine Start permet même de s’immatriculer en tant qu’indépendant à partir de l’application en quelques minutes.

L’offre incluant une carte Mastercard, les virements illimités ainsi que les paiements par CB est gratuite.

MonaBanq

A l’origine consacrée uniquement aux particuliers, La banque en ligne Monabanq a développé une offre dédiée aux autoentrepreneurs.

L’offre de base est à 7 € par mois à laquelle il faut ajouter 1 € / mois pour une Visa Classic ou 3 € / mois pour une Visa Premier.

Comment choisir sa banque quand on est auto-entrepreneur ?

Avec ses nombreux atouts, la microentreprise ou autoentreprise a le vent en poupe en France. D’après les chiffres, 45 % des entreprises nouvellement créées en 2018 étaient des microentreprises (source : INSEE). Mais, si créer une autoentreprise est relativement simple puisqu’il suffit de faire une déclaration d’activité, d’autres formalités sont obligatoires, parmi lesquelles l’ouverture d’un compte dédié à l’activité. Mais, un compte dédié a-t-il une véritable valeur utilitaire ? Est-ce qu’avoir un compte professionnel est vraiment obligatoire ? Quel avantage peut-on en tirer ? Cette rubrique répond à vos interrogations et vous aide à voir plus clair sur la banque pour autoentrepreneur.

Les services indispensables aux autoentrepreneurs

Par principe, un compte bancaire autoentrepreneur servira à effectuer les transactions professionnelles. Dans cette optique, un simple compte courant ouvert à votre nom suffit. Toutefois, souscrire à un compte bancaire professionnel permet de profiter de nombreux avantages et de services indispensables :

  • Une autorisation de découvert plus élevée ;
  • L’obtention de prêts spécifiques réservés aux professionnels ;
  • Un suivi personnalisé par un conseiller ;
  • Accès à un terminal de paiement ;
  • Remise de chéquier au nom commercial de l’entreprise.

D’autres services peuvent être proposés par les établissements bancaires.

Qu’est-ce qu’un compte dédié ?

Dans le cas de la microentreprise, un compte dédié est un compte bancaire dont l’utilisation est réservée à l’activité professionnelle du micro-entrepreneur. Son utilité est donc de créer une séparation avec le compte bancaire personnel. Ce qui facilite la justification des transactions en cas de contrôle de l’URSSAF.

Il faut aussi dire que la loi oblige les entrepreneurs à avoir un compte dédié. Entrée en vigueur le 1er janvier 2015, cette loi stipule que : « Le travailleur indépendant qui a opté pour l’application de l’article L. 133-6-8 du présent code est tenu de dédier un compte ouvert dans un des établissements mentionnés à l’article L.123-24 du code de commerce à l’exercice de l’ensemble des transactions financières liées à son activité professionnelle ».

En 2019, avec la loi PACTE, l’obligation connait un assouplissement. Désormais, ce sont les autoentrepreneurs qui réalisent un chiffre d’affaires annuel supérieur à 10 000 € sur deux années consécutives qui ont l’obligation d’ouvrir un compte dédié. Ainsi, si vous prévoyez de faire un CA supérieur à ce nombre, il est préférable d’ouvrir un compte dédié dès le départ. Par contre, dans l’éventualité où vous réalisez un chiffre d’affaires dans les conditions de la loi PACTE, vous disposez de 12 mois pour ouvrir un compte bancaire consacré à votre activité.

Bon à savoir : il n’est fait mention de compte professionnel nulle part. Aux yeux de la réglementation, c’est la séparation des comptes qui est capitale. Les autoentrepreneurs ont donc le choix d’avoir un compte courant ou professionnel dédié.

A lire aussi : L’obligation d’un compte dédié dans le cadre d’une entreprise individuelle

Pourquoi préférer une banque en ligne ?

Il faut savoir que les banques traditionnelles sont souvent réticentes à l’ouverture un compte bancaire « particulier » dans le cadre d’activités professionnelles. Elles préfèrent effectivement que les autoentrepreneurs se tournent vers un compte professionnel aux tarifs plus conséquents. Par ailleurs, ce type de compte est plus orienté vers les besoins des grandes entreprises.

Ainsi, de nombreux indépendants choisissent d’ouvrir un compte bancaire autoentrepreneur dans une banque en ligne, car elle propose des offres plus adaptées à leur statut. Si vous envisagez de vous tourner vers ce type d’établissement, sachez que vous pouvez toujours opter pour un compte courant ou professionnel. Dans tous les cas, les tarifs sont plus avantageux que ceux d’une banque classique.

Il va de soi qu’un compte personnel dans une banque en ligne est moins cher que la version pro. Il permet également une gestion plus simple des plafonds, de la carte et des autres opérations depuis une application intuitive. Néanmoins, les offres ne sont pas pensées pour les professionnels, le compte sera à votre nom propre et non à celui de l’entreprise. C’est en optant pour un compte professionnel autoentrepreneur que vous profiterez de services adaptés à votre activité. La majorité des statuts juridiques sont acceptés et une évolution vers un autre statut est possible. Le compte sera au nom de votre microentreprise et la plupart des démarches sont faisables en ligne. Voici quelques noms de banques en ligne chez qui vous pouvez ouvrir un compte dédié :

  • Boursorama Banque ;
  • Fortuneo Banque ;
  • ING Direct ;
  • Hello Bank ;
  • N26 ;
  • Monabanq.

Avant de pencher pour telle ou telle banque en ligne, il convient de comparer leurs offres et tarifs. Il est conseillé de vérifier aussi si des conditions de revenus fixes sont appliquées ou non, notamment pour les banques gratuites pour auto-entrepreneur.

Quelles pièces justificatives à fournir pour ouvrir un compte ?

La démarche d’ouverture de compte bancaire micro-entrepreneur peut être légèrement différente selon l’établissement. Les banques traditionnelles vous demanderont de vous rendre en agence. L’agent vous demandera :

  • Une pièce d’identité ;
  • Un justificatif de domicile récent ;
  • Un justificatif d’utilisation de local commercial ;
  • Un justificatif d’immatriculation ou d’activité :
  • Etc.

Dans le cas d’une ouverture de compte professionnel dans une banque en ligne, sachez que la démarche prend entre 5 à 10 minutes. Trois documents spécifiques sont souvent demandés :

  • Une pièce d’identité ;
  • Un justificatif de domicile ;
  • Un justificatif d’immatriculation ou d’activité.

COMPAREZ


les banques pros

1 comment
  1. Caty
    Caty

    Bonjour, je connais mes droits (loi pacte vis-à-vis du chiffre d’affaires etc.), je suis actuellement à la banque postale est celle-ci me vire de chez elle, car je refuse de prendre un compte pro qui me coûterait +- 30 euros, alors que je ne fais même pas 5000 € de CA. Ils ne veulent rien savoir et me précise que le la loi pacte est certe écrite mais ils n’ont aucune obligation de l’appliquer ! Du coup moi qui me penser en règle avec séparation de compte, me voilà à la recherche d’une banque en ligne pour éviter d’être prise à la gorge par des frais bancaires inutiles pour moi.

    Répondre
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires