Comment choisir un logiciel de caisse pour son restaurant ?

La pérennité d’un café/restaurant repose sur deux choses : la satisfaction des clients et une bonne organisation. Pour plaire à ses habitués, le restaurateur se fie à la qualité de son accueil et de sa cuisine. Mais pour bien gérer sa maison, il a besoin d’un outil de pilotage complet et fiable. Aujourd’hui, disposer d’un logiciel de caisse s’avère nécessaire pour faciliter le quotidien du chef d’entreprise et l’épauler dans sa prise de décision. Mais entre les mille-et-une applications qui pullulent sur le marché, il est difficile de faire son choix. Comment alors choisir un logiciel de caisse pour café/restaurant ? Dans cet article, nous allons vous aider à y voir plus clair.

comparez les logiciels de caisse

comparer

Les critères de sélection d’un logiciel de caisse pour café/restaurant

Opter pour un logiciel de caisse certifié

Premier critère à exiger dans le choix d’un logiciel de caisse café/restaurant : qu’il soit certifié NF 525. Il s’agit d’une certification imposée par la loi anti-fraude à la TVA. Ne pas en disposer vous expose à une amende de 7500 euros en cas de contrôle. Alors, mieux vaut opter pour un logiciel de caisse certifié pour travailler en toute conformité et sérénité. L’application doit ainsi satisfaire certaines conditions en vue d’un contrôle fiscal :

  • l’enregistrement des données
  • l’inaltérabilité des données
  • la sécurisation de l’enregistrement des informations
  • la traçabilité
  • la conservation et l’archivage
  • la signature électronique et l’impression sur ticket de la signature

Autrement dit, elle garantit l’impossibilité de modifier ou supprimer les données d’origine.

Deux façons sont possibles pour certifier un logiciel de caisse :

  • l’éditeur fournit lui-même la certification après audit
  • elle est délivrée par un organisme certificateur comme AFNOR.

Choisir une application adaptée à votre métier

La plupart des logiciels de caisse ont la faculté de s’adapter à tout métier. Mais pour mieux répondre à vos besoins, il est conseillé de choisir un qui soit spécifiquement pensé pour la restauration. Là encore, il est important de souligner que tous les restaurants n’ont pas les mêmes besoins. Si certains sont soucieux d’augmenter le montant moyen de l’addition, d’autres chercheront à maximiser le nombre de clients servis. Food truck, restauration rapide ou établissement gastronomique, le choix d’un logiciel de caisse pour café/restaurant se fera selon :

  • le type d’activité,
  • la taille,
  • le nombre de restaurants
  • le nombre de couverts,
  • le volume de transactions par jour,
  • le nombre d’utilisateurs,
  • etc.

Vérifier les fonctionnalités incluses

Naturellement, un logiciel de caisse pour café/restaurant est conçu pour calculer l’addition, imprimer la note et faciliter l’encaissement. Mais une bonne application doit aussi permettre la prise de commande à table pour la transmettre directement en cuisine. De cette manière, les notes ne s’égarent pas et sont traitées par ordre chronologique pour éviter une trop longue attente.

En outre, un logiciel de caisse a pour finalité de simplifier la comptabilité. Ainsi, il doit être capable de fournir des données comptables en quelques clics.

Un module « stock » est aussi nécessaire pour suivre en temps réel la disponibilité d’un ingrédient, d’un plat ou d’une boisson. De cette façon, vous êtes prévenu à temps pour vous réapprovisionner rapidement. En outre, il est intéressant d’avoir une option reporting dans votre logiciel de caisse. Avec un tel outil, vous êtes informé sur la tendance de votre activité, notamment les plats et les boissons les plus commandés, le montant moyen des additions, les pics de fréquentation, etc. Ainsi, vous pourrez réajuster votre stratégie et améliorer la rentabilité de votre restaurant. En passant, votre outil doit pouvoir collecter les données client. Il sera ainsi possible de créer un fichier client en vue de mettre en place un programme de fidélité. Cela toujours dans l’optique de booster votre chiffre d’affaires.

Avec un bon logiciel de caisse, vous allez aussi pouvoir encaisser à table. Le client peut payer son addition depuis son smartphone, évitant ainsi de former une longue file d’attente à la caisse. De surcroit, il doit offrir des services complémentaires comme la possibilité de réserver ou de passer commande en ligne.

Enfin, assurez-vous que votre logiciel de caisse accepte différents modes de paiement : cartes de crédit, espèces, chèques, etc.

Vérifier la notoriété de l’éditeur

La notoriété de l’éditeur est évidemment un point important dans le choix d’un logiciel de caisse. L’utilisateur peut se tourner vers lui en cas de problème. Ainsi, il faut qu’il soit reconnu dans son domaine. Son ancienneté est un gage de fiabilité, de même le nombre de restaurateurs qui garnit son portefeuille client. En outre, privilégiez un producteur basé en France pour qu’il soit à même de répondre à la législation française. Ses serveurs doivent être hébergés en France ou du moins dans l’Union européenne.

Privilégier la convivialité

Entre les différentes applications proposées, misez sur celle qui offre une meilleure prise en main. Elle doit être facile à utiliser et dispose d’une interface intuitive pour que tout le personnel puisse l’appréhender rapidement. Une navigation fluide est donc à privilégier. Par ailleurs, votre fournisseur doit être en mesure de vous accompagner dans la configuration de votre logiciel. Ainsi, prenez en compte celui qui vous apporte un support client disponible 24/24.

La flexibilité de l’outil

Vous souhaitez peut-être un outil à l’image de votre café/restaurant ? Investissez dans un logiciel de caisse qui offre un haut degré de personnalisation. Il doit vous permettre de configurer les menus selon vos besoins et préférences, d’intégrer des applications tierces ou encore de produire des rapports spécifiques.

S’informer sur l’évolutivité du logiciel

Puisque la technologie évolue à la vitesse grande V et qu’il en est de même pour votre activité, il est primordial de se renseigner sur l’évolutivité de votre logiciel de caisse. Surtout qu’un logiciel de caisse représente un investissement considérable. En effet, il serait dommage de se retrouver avec un outil coûteux et désuet qui ne correspond pas à votre stade de croissance. Pour qu’il reste adéquat à vos besoins pendant plusieurs années, il doit pouvoir proposer des mises à jour régulières.

Tenir compte des préférences d’usage

Le choix d’un logiciel de caisse enregistreuse va de pair avec celui du matériel qui le fait fonctionner. Tout d’abord, il doit être compatible avec votre caisse enregistreuse si vous en avez déjà une, ainsi qu’avec les matériels complémentaires. Il en est de même pour la technologie : caisse enregistreuse tactile ou sur tablette.

Miser sur la proximité

Il existe une multitude de solutions en ligne en matière de logiciel de caisse pour restaurant. Cependant, il paraît plus pratique de choisir un fournisseur qui soit proche de votre établissement. En effet, il se peut que vous ayez besoin d’une intervention de main-d’œuvre ou d’une formation pour la prise en main du logiciel. Ce choix vous permet d’économiser en temps et en argent, minimisant les coûts liés au déplacement.

Garantir la sécurité des transactions

Payer par carte de crédit sur un logiciel de caisse, c’est prendre le risque de partager ses données bancaires et ses informations personnelles. Le restaurateur est donc tenu de garantir la sécurité des transactions. Cela en optant pour un espace de stockage sécurisé, utilisant un système de cryptage des données.

Comparer le prix

Certes, le prix est un élément important qui vous oriente vers tel ou tel logiciel de caisse. Sa comparaison est bien sûr une étape essentielle, mais il faut surtout comparer ce qu’il inclut. Le prix varie d’un logiciel de caisse à un autre. Vous trouverez sur internet des applications gratuites avec des fonctionnalités basiques. D’autres sont accessibles par abonnement mensuel. Finalement, votre choix dépend de l’utilisation que vous allez en faire. Un logiciel basique peut très bien satisfaire les besoins d’un petit restaurant facile à piloter. Mais pour profiter d’un surplus de service, vous pouvez toujours opter pour un logiciel payant. Dans ce cas, il convient d’évaluer le coût total de l’application. En effet, certains éditeurs affichent uniquement un prix qui parait alléchant sans informer les frais de mis à jour, les coûts de maintenance, le coût hot-line, etc. Il est toujours nécessaire de s’informer sur ce point.

Palmarès des meilleurs logiciels de caisse pour café/restaurant

Les logiciels de caisse pour café/restaurant sont nombreux sur le marché. Certains ont su se démarquer et s’imposer comme des outils incontournables de l’industrie de la restauration. Clyo Systems, Popina, IziCaisse, Connectill… les choix ne manquent pas pour trouver la meilleure solution d’encaissement.

Clyo Systems

Clyo Systems est un logiciel de caisse spécifique pour restaurant, café et bar. Il assure :

  • la prise de commande
  • le partage de notes
  • la gestion des suites cuisine
  • la gestion des livraisons
  • la gestion du stock
  • le suivi statistique
  • la relation client

Un mode test est accessible gratuitement pendant 14 jours. Après, il faudra demander un devis pour connaitre le prix.

Popina

Popina fonctionne sur iPad. Ce logiciel aux tons pastel présente une interface épurée et intuitive qui facilite sa prise en main. Il intègre différents modules, notamment :

  • la réservation et la commande en ligne
  • l’encaissement des cartes bancaires sans double saisie
  • un afficheur client
  • une imprimante intégrée
  • une assistance personnalisée

Tout cela est accessible en monoposte pour un abonnement mensuel de 39 euros.

IziCaisse

IziCaisse est compatible avec tous les terminaux : PC, Mac ou tablette tactile. Il dispose d’une version gratuite avec des fonctionnalités basiques :

  • opérations de caisse (impression des tickets, gestion des paiements, gestion des remises et des remboursements, etc)
  • gestion multi points de vente
  • création d’une base client
  • comptabilité
  • suivi statistique
  • gestion du personnel
  • configuration et paramétrage

Pour profiter d’un service plus avancé, vous avez le choix entre deux formules payantes à 29,90 euros et 39,90 euros.

Connectill

Connectill s’intègre facilement sur tablette ou smartphone. Il permet entre autres :

  • la gestion de commande
  • la facturation
  • l’encaissement
  • la réservation sur internet
  • le suivi en temps réel des activités
  • etc

Vous profiterez de ses fonctionnalités pour 1 euro par jour.

Vous l’aurez compris, le choix d’un logiciel de caisse ne se fait pas à la légère. C’est un point important pour garantir le bon fonctionnement de votre restaurant. Un logiciel de caisse n’est pas un simple outil pour restaurateur. C’est un véritable pilier pour la bonne gestion de votre établissement.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires