Comment créer une entreprise en ligne avec Legalvision ?

Se lancer dans la création d’entreprises n’est pas une mince affaire dans la vie des entrepreneurs. Effectivement, cela nécessite de la préparation, du temps et bien sûr de l’investissement. Pour vous accompagner dans ces étapes, ce service juridique en ligne vous aide dans vos formalités juridiques et administratives pour atteindre votre objectif. Ainsi, vous aurez tout le temps pour vous occuper de l’essentiel de l’objet de votre affaire. Alors, comment créer une entreprise en ligne avec cette plateforme ? Les détails sur le fonctionnement de cette plateforme dans cet article.

Qui est LegalVision ?

Créée le 13 janvier 2015, c’est un service juridique en ligne qui permet à l’entrepreneur de créer en quelques minutes son entreprise sans s’emmêler avec les formalités administratives et les formalités juridiques. Effectivement, grâce à son fonctionnement digitalisé et son outil intuitif, accessible et facile à utiliser, la startup bordelaise permet aux créateurs d’entreprise de déléguer les démarches administratives à des juristes spécialisés dans plusieurs domaines juridiques : fiscalité, social, rémunération, droit du travail, statut juridique. Le tout à moindre coût. Une aubaine pour les créateurs débutants qui évitent ainsi les frais excessifs d’expert-comptable, d’avocats, etc. Et les déplacements récurrents auprès des organismes compétents. D’ailleurs, c’est ce partenariat avec des experts du droit qui constitue le point fort de la plateforme et permet de sécuriser les démarches des créateurs, mais aussi des dirigeants d’entreprises.

Dans la pratique, cette plateforme vous permet de générer automatiquement les actes juridiques dont vous avez besoin pour créer votre entreprise. Ensuite, des spécialistes en droit des affaires les vérifient avant de les envoyer de manière dématérialisée aux services compétents. Ainsi, en quelques minutes, vous pouvez produire des statuts prêts à signer, une déclaration de non-condamnation, etc.

Les prestations de ce service ligne

Elle propose plusieurs prestations aux créateurs d’entreprise pour la constitution du dossier de création :

  • Valider le dossier juridique par un expert de la plateforme ;
  • Vous accompagner par téléphone pendant toute la procédure ;
  • Transmettre le dossier au greffe du tribunal de commerce ;
  • Prendre en charge gratuitement le rejet du GTC ;
  • Immatriculer votre entreprise en 48 h ;
  • 1 h de conseil avec des avocats en droit des affaires ;
  • Responsabilité professionnelle de l’Avocat.

Comment créer une entreprise avec cette plateforme ?

Avant tout, vous devez choisir le statut juridique de votre entreprise, si ce n’est pas encore fait. Entreprise individuelle, auto-entrepreneur, entreprise individuelle à responsabilité limitée, EURL en ligne… si vous entreprenez seul ; SAS, SARL, SCI… si vous avez des associés. Pour vous aider à prendre la meilleure décision, la plateforme met à votre disposition un tableau comparatif qui met en avant les avantages et les inconvénients de chaque statut. Ainsi, vous pouvez choisir votre forme juridique en connaissance de cause. Dès lors que vous avez fait votre choix, vous pouvez entreprendre les démarches de création de votre entreprise.

Concrètement, pour créer votre entreprise en 10 minutes chrono, vous devez :

Remplir un formulaire en ligne

Ces étapes ne prennent que quelques minutes et servent à donner des informations sur votre société.

  • Dénomination sociale ;
  • Adresse du siège social (avec code postal et ville) ;
  • Le nom de la ville du GTC où la société sera immatriculée ;
  • La domiciliation sociale ;
  • L’objet social ;
  • Le capital social ;
  • Le dépôt du capital social (banque, notaire, Caisse des Dépôts et consignations) ;
  • L’exercice social ;
  • Identité des associés ;
  • Identité du dirigeant ;
  • Les choix fiscaux.

Remettre les documents nécessaires à la création d’une entreprise

Il peut s’agir notamment de :

  • Pièces d’identité : passeport, CIN, titre de séjour e, cours de validité ;
  • Un justificatif de domicile (contrat de bail, facture d’électricité, facture d’eau, etc.).

Par ailleurs, des documents d’autorisation peuvent être demandés dans le cas où vous exercez une activité réglementée.

Constitution du dossier de création

Autrement dit :

  • Les statuts ;
  • Le formulaire M0 de création d’entreprises ;
  • L’attestation de dépôt des capitaux ;
  • Etc.

Rédiger l’annonce légale

La rédaction de l’annonce légale se fait uniquement auprès d’un journal d’annonces légales situé dans le départ du ressort du siège social de la société. Cette annonce permet d’informer les tiers de la création de votre entreprise. Pour cette raison, l’annonce légale doit contenir des informations obligatoires sur votre entreprise : dénomination sociale, siège social, capital social, forme juridique, identité du dirigeant et des associés, etc.

Déposer le dossier au GTC

Votre dossier juridique a bien été créé. Un expert prendra en charge de le vérifier et le valider. C’est juste après qu’il envoie le dossier au greffe du tribunal. Ensuite, vous obtenez votre Kbis qui justifie votre inscription au registre du commerce et prouve votre existence légale. À ce stade, vous pouvez commencer légalement vos activités.

Des offres à prix compétitif pour les créateurs

En général, la création d’une entreprise demande un gros budget dans la vie des entrepreneurs. Mais vous pouvez facilement réaliser le projet de vos rêves sans dépenser une fortune.

Avec son offre Kbis-Express à 139 € HT par exemple, vous pouvez obtenir certains documents et bénéficier d’un grand nombre de prestations. Notamment les statuts prêt-à-signer, la validation du dossier juridique par un expert, l’immatriculation en 48 h et la transmission du dossier au GTC.

Avec l’offre à 389 € HT incluant des avocats, vous profitez des conseils personnalisés d’un expert en droit. Vous pouvez acquérir les mêmes services proposés que l’offre Kbis à moindre coût, en plus d’autres prestations. À savoir :

  • 1 h de conseil avec des avocats en droit des affaires ;
  • Responsabilité professionnelle de l’avocat.

Dans tous les cas, des frais obligatoires vous seront demandés, quelle que soit l’offre que vous avez choisie. Entre autres, la publication d’une annonce légale, les frais de greffe, etc.

comments
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires